créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par bourle
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
Oh, you know... My dog is one-eyed. Is this an enviable condition?
Mr_Switch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Critiques des Chroniques (pour les psychopathes des "avis argumentés")

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11

lanjingling, 19.05.2018 à 6:21368963
Mael :
Après si on ne l'a pas bon c'est l'occasion (un peu chère payée).

C'est peut-être une nouvelle stratégie de légitimation de la B.D.: faut que ce soit cher, sinon, ce n'est pas reconnu en tant qu'art...

Mael, 18.05.2018 à 22:43368961
Les critères sont très arbitraires. Dans le premier cas les BD restent globalement bonne et l'intro aussi, le problème est le "bonus". Sinon la BD principale se lit très bien, ça mérite plus que une étoile, mais vu que c'est patrimonial c'est raté. Après si on ne l'a pas bon c'est l'occasion (un peu chère payée).

L'autre c'est en effet assez mauvais mais c'est une vraie intégrale, le travail est sérieux, j'ai appris des choses, mais c'est assez mauvais.

Enfin tu as très bien résumé, je ne me souvenais plus de la note du Broca mais du coup je trouve ça très cohérent qu'ils aient la même note. Il y a une moins-value de l'édition sur le premier, une plus-value sur le deux, ils se rejoignent donc alors que les albums seuls auraient été nettement plus éloignés.

En plus il y a des chroniques qui détaillent mon avis pour que l'interprétation soit claire, et vu tes remarques il l'est, ouf ! :-)

lanjingling, 18.05.2018 à 7:27368952
Résumé de la chronique: la bande dessinée est bonne,mais cette édition frise l'escroquerie.J'ai bien compris? Autrement dit, trouvez-vous l'intégrale Gil Jourdan, le Péché de jeunesse, ou quoi, mais n'achetez pas cette version. Pourquoi alors avoir mis deux étoiles et pas zéro, et par contre 3 ou 4 pour l'une des meilleurs versions?
Ici, c'est le contraire, les B.D. sont nazes, mais c'est une bonne édition. Là encore, il ne faut pas acheter l'album (sauf si l'on est un collectionneur compulsif), mais se contenter de lire la présentation si l'on s'intéresse à l'histoire de Spirou. Difficile en ce cas de mettre une note, non ?

(Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas causé des critères des bullenotes :)

Rohagus, 05.04.2018 à 13:50368688
Mael :
Je tiens à dire que la chronique de Rohagus sur cet album devrait plutôt être placée en chronique de la série - dont elle parle très clairement en ne s'arrêtant sur aucun des thèmes. C'est dit.


C'est pas faux.

Mael, 04.04.2018 à 15:51368679
Je tiens à dire que la chronique de Rohagus sur cet album devrait plutôt être placée en chronique de la série - dont elle parle très clairement en ne s'arrêtant sur aucun des thèmes. C'est dit.

Mr_Switch, 12.03.2018 à 14:17368486
Oui, cette histoire peut très bien être une profonde influence pour Stanislas.
D'ailleurs ce dernier album L'Hélimob est une énième variation autour de sa mythologie de l'hélimob. C'est-à-dire que l'intérêt des quelques planches ne résident que dans les micro-variations, les synthèses entre divers fragments mythologiques. Que Stanislas ne soit que l'aède actuel d'une mythologie de l'hélimob qui lui serait antérieure, c'est plausible.

Par ailleurs, cet article qui cite Caesar's soda donne bien à cette histoire une position de pierre angulaire...

Pierre, 11.03.2018 à 15:56368470
Mr_Switch :
Une chouette chronique qui explique bien comment Stanislas arrive à transcender un exercice qui pourrait être somme toute mercantile.



On pourrait d'ailleurs aller encore plus loin dans l'abyme. D'une part, je ne suis pas sûr que ce soit Stanislas seul qui ait conçu la maquette papier. Il en endosse pourtant le rôle, en partie par le biais de Toutinox.
D'autre part, il me semble que le dessin de la couverture est une réinterprétation de la photo d'exposition de la maquette papier. Un ultime passage de la 3D à la 2D, donc.


Alors, tous les fanas de l'hélimob devraient jeter un œil sur ce récit complet de Joost Swarte qui m'avait totalement échappé et que je découvre dans un vieux Charlie Mensuel d'avril 74 (n°63), non recueilli je crois dans l'album anthologique l'Art moderne. Cela s'intitule Caesar's soda (et je ne me prononcerai pas quant à la profonde débilité de l'intrigue, qui est dans la veine d'un Willem - son grand pote à l'époque): Caesar et Zacharias habitent un fortin, dans le désert ; ils sont assiégés par des pillards berbères. Ils décident alors d'opérer une sortie, à bord d'un prototype baptisé... l'aviomobile, une voiture à hélice dont le design ressemble à s'y méprendre à celui de l'hélimob. J'ignore qu'elle a été la source de Swarte pour la création de son véhicule (je ne trouve aucune image probante à partir de ma recherche sur le web), mais son histoire a-t-elle pu influencer Stanislas ?

Herbv, 18.06.2017 à 8:36365881
Oui, mais pas plus que cela, ce ne m'a pas empêché de mettre des bulle petits cœurs :)

lanjingling, 18.06.2017 à 4:53365879
En fait, la partie du lectorat qui pourrait être génée, c'est d'abord toi-même :)
Il y avait déja eu une discussion sur bubulle sur le fait que depuis quelques années les éditeurs ne considéraient plus Spirou comme un journal pour tous (y compris les plus jeunes) mais comme un journal pour jeunes ados. Et j'avais en effet été un peu géné, ou au moins surpris (négativement ) par un cocktail , dans certaines séries, assez sexe-violence-cynisme (ou au moins l'un des composants).
Dans les années 70-80, une série comme Archie Cash était assez violente, mais se présentait comme adulte, j'imagine que les gamins pouvaient ressentir une transgression en la lisant, alors que Seuls ou Charly par exemple sont largement aussi violents mais s'adressent directement aux enfants.
Dans Ralph Azam, le personnage n'est pas un enfant, l'identification est moins directe; de plus il évolue, et cela peut peut être choquer les jeunes lecteurs (dans le bon sens, "sa fait reflechire") de voir un personnage au départ assez bon devenir mauvais.

Herbv, 17.06.2017 à 22:27365878
Tu as raison de relever cette phrase mal écrite, surtout que je n'ai manifestement pas relue correctement cette partie de ma chronique, entre manque et texte mal tourné... Au passage, je ne félicite pas mon bullerelecteur qui a laissé passer ça :)

Il faudrait plutôt lire "Ses tirades anti-peuple et anti-religion peuvent gêner une partie du lectorat car elles sont excessives, ce qui les rends plutôt déplaisantes. Surtout n'exprimerait-elles pas certaines pensées de l'auteur ?".

Tout d'abord, j'aurai tendance à penser comme Trondheim concernant ses propos sur le peuple (mais pas la représentation qu'il en fait parfois dans son histoire) et son côté anti-religions. Je suis un bobo parisien élitiste vaguement de gauche athée tendance agnostique, ce n'est donc pas une divergence d'opinion qu'il pourrait y avoir qui me pose soucis.

C'est plutôt la façon dont l'auteur les exprime sans la moindre subtilité, sans le moindre recul, sous la forme de propos "de comptoir" et qu'il les impose ainsi à son lectorat (on parle du Journal de Spirou, ses lecteurs sont censés être jeunes et influençables). On est au-delà du cynisme, d'après-moi. Et je pense que le support de prépublication demande à policer son propos quand il devient sociétal.

Après, je comprends que ça participe au récit, à la construction d'un Ralph de moins en moins sympathique. Mais bon... c'est quelque chose qui m'a un peu gêné dans ma lecture de ce tome.

lanjingling, 16.06.2017 à 2:51365867
Cette remarque de Herbv dans la chronique du dernier Ralph Azam me gêne autant que le lectorat supposé pourrait l'être par celles du livre:
"Ses tirades anti-peuple et anti-religion peuvent gêner une partie du lectorat car elles sont excessives plutôt déplaisantes. Surtout, n’exprimeraient-elles pas certaines pensées de l’auteur ?"
J'aurais presque l'impression que tu reproches à Trondheim de ne pas être politiquement correct. Et pour la deuxième phrase, Trondheim dans ses autobio se présente souvent avec des tendances misanthropes, donc rien de nouveau, et quand bien même ce serait ses sentiments profonds, quel serait le problème ? A moins que tu regrettes qu'ici cela n'entache ou alourdisse le récit.

Aba Sourdi, 02.06.2017 à 21:15365757
Pierre :




Ah ! Ah ! Ce sacré Roberto.

Mince, ça donne envie de s'y mettre aussi (à ce type d'écriture) !

Pierre, 02.06.2017 à 19:09365756




Ah ! Ah ! Ce sacré Roberto.

Glotz, 13.05.2017 à 13:50365651
La face cachée de Bulledair !
Deuxième meilleur album de 2016 selon le jukebox des tops, avec une moyenne de 4,5 pour 10 notes. Et pourtant, personne n'a assumé.

NDZ, 05.04.2017 à 17:48365411
Tout cela est repris dans les Archives Stanislas. A nous faire encore regretter que d'autres numéros n'aient pas paru après Stanislas et Konture (les Archives de Menu sont plus ou moins dispo via Gnognottes et sa thèse de doctorat, Trondheim n'étant pas intéressé, je rêve de l'Archives3 David B. et l'Archives4 Killoffer).

NDZ, 05.04.2017 à 17:45365410
Oui, Bingo. Tu fais référence au Lynx n°6. Et la suite est parue dans le Lynx n°7, une page qui se termine sur... une Hélimob!

En reprenant les Archives, la récurrence du véhicule est fabuleuse lors des premières années de l'auteur. On en a à toutes les sauces. Première occurrence "publique" dans Recto-Verso, en 1983. Soit, effectivement avant Radical Café.

Pierre, 05.04.2017 à 17:15365409
Je repense tout à coup à ça: il y a quelques temps je lisais un recueil du Lynx à tif (celui avec la couverture de Chaland) et j'y ai découvert un épisode de Hector Gaulois par le jeune Stanislas, intitulée "les cigarettes russes". Il y est question d'un certain Piston, inventeur d'un bolide qui suscite l'étonnement et l'admiration du héros mais pendant cette séquence, la machine est à dessein située hors-champ. N'ayant pas connaissance de la suite de ce récit je n'ai pu que conjecturer que ladite machine n'était autre que le fameux hélimobs ... Je me trompe ?

Pierre, 03.04.2017 à 15:56365393
Très intéressante critique en effet, qui met en lumière un pan de l'oeuvre de Stanislas que je méconnaissais.

A corriger si possible, la petite faute ci-dessous:

ce qui tant à rendre presque tangible l'Hélimob

Mr_Switch, 03.04.2017 à 14:54365391
Une chouette chronique qui explique bien comment Stanislas arrive à transcender un exercice qui pourrait être somme toute mercantile.



On pourrait d'ailleurs aller encore plus loin dans l'abyme. D'une part, je ne suis pas sûr que ce soit Stanislas seul qui ait conçu la maquette papier. Il en endosse pourtant le rôle, en partie par le biais de Toutinox.
D'autre part, il me semble que le dessin de la couverture est une réinterprétation de la photo d'exposition de la maquette papier. Un ultime passage de la 3D à la 2D, donc.

lldm, 05.08.2016 à 12:52362911
NDZ :
je le lise, ce livre...
purée, ne jamais poster à ces heures...


visiblement, dès minuit, tes C se transforment en sitrouille

NDZ, 05.08.2016 à 1:06362904
je le lise, ce livre...
purée, ne jamais poster à ces heures...

NDZ, 05.08.2016 à 0:26362903
Ah, suivant le lien et lisant la note, je t'ai réentendu, il y a deux jours à la terrasse d'un café et j'ai le goût du double expresso en bouche. C'est beau la mémoire mais il va falloir que je lise, se livre sodomite (ça c'est de la pub).

lldm, 04.08.2016 à 16:50362900
Pierre :
lldm :
Pierre :
Pas moi en tout cas (je ne cours pas trop après ce type d'ouvrage, et je n'ai rien lu sur le sujet depuis le fameux Art Invisible il y a quinze ans). Au fait, c'était quand, la dernière fois que la bd avait réussi à produire un discours théorique pertinent sur elle-même ?

je dirais platement, comme Quintilien en son temps, que les oeuvres font la théorie des oeuvres, et que c'est auprès d'elles qu'on va suivre des leçons théoriques, pour peu qu'elles prennent à bras le corps les propriétés de leur champ disciplinaire en les ouvrant à de nouvelles prospectives. Évidemment, c'est pas souvent le cas. Je ne serai pas le premier à considérer « Andrei Roublev » comme une théorie du cinéma par Tarkovsi, « Monsieur Teste » une théorie du roman par Valery ou, plus proche des objets bulledairiens, « Building Stories » comme une théorie de la bande dessinée par Chris Ware.
Sinon, tu peux toujours lire « Hapax », hein !


Merci, je savais bien que j'avais loupé quelque chose. En fait, maintenant que consulte la bullefiche, je me rappelle qu'à la sortie du livre je n'avais pas su à quoi m'en tenir à cause de son sous-titre énigmatique (et un peu effrayant pris au premier degré). Je vais tâcher de me le procurer.


Je ne peux pas dire si t'as loupé un truc ; j'ai pu le louper également, et dans ce cas, t'as rien loupé.
Bon, le sous-titre, oui, il peut sembler curieux ; mais comme j'y aborde le plagiat dans un paradigme économique et idéologique, commre processus de marchandisation, et bin, ça coulait de source.
Et je trouvais ça marrant : comme chacun sait, la bédée, c'est tellement ontologiquement sympa, c'est tellement ontologiquement peuple, que c'est de gauche par magie du contact, hop, tu fais une bd, t'es de gauche, ton livre aussi, c'est cool.
C'est très bizarre, une fois le nez dedans, de découvrir que quasi toutes les bédées très très peuple très très sympa, sont un ramassis des pires cochonneries de lieux communs de droite, éloge de la force, de la famille, mysogynie crasse, amour de l'ordre, mythologies naturalistes des anthropologies en kit pour dévots libéraux, homophobie, culte de la personnalité, virilisme rock'n'roll, conformisme bourgeois, goût de la pacotille clinquante, j'en passe et des crémeuses.
Du coup, faire une bédée marxiste avec ce sous-titre, ça me faisait pouffer comme un abruti (je calcule pas bien les effets comiques, c'est un vrai métier). Et ça fait effectivement fuir pas mal de lecteurs potentiels.
Après, en salon, j'ai pu observer également un deuxième petit problème d'ajustement, juste après avoir dépassé le petit mouvement de rejet provoqué par ce sous-titre ; le lecteur potentiel approche le livre avec circonspection et, comme l'agencement des planches ne tombe pas très bien, au moment où il a franchi le cap de son inhibiton, par un effet malencontreux de l'équilibre des masses entre les deux ailées de feuilles lourdes qui se déploient d'un coup autour de la pliure, paf, ça loupe jamais, il tombe nez à nez avec la double page de sodomie en gros plan. Il me regarde gêné, repose le truc et s'empresse de lire avec enthousiasme "le temps est proche" qui est juste à côté.
Je sais pas ce que ça donne en librairie, mais étant données les ventes du bouquin, je pense que j'ai raté un truc dans l'art de séduire le chaland. Mais bon, je peux pas gueuler d'un côté contre la marchandise, et de l'autre pigner parce que je suis nul en pub, faut être cohérent.

Sinon, j'en cause un peu ici, du truc :

http://www.du9.org/dossier/hapax/

Pierre, 04.08.2016 à 11:59362896
lldm :
Pierre :
Pas moi en tout cas (je ne cours pas trop après ce type d'ouvrage, et je n'ai rien lu sur le sujet depuis le fameux Art Invisible il y a quinze ans). Au fait, c'était quand, la dernière fois que la bd avait réussi à produire un discours théorique pertinent sur elle-même ?

je dirais platement, comme Quintilien en son temps, que les oeuvres font la théorie des oeuvres, et que c'est auprès d'elles qu'on va suivre des leçons théoriques, pour peu qu'elles prennent à bras le corps les propriétés de leur champ disciplinaire en les ouvrant à de nouvelles prospectives. Évidemment, c'est pas souvent le cas. Je ne serai pas le premier à considérer « Andrei Roublev » comme une théorie du cinéma par Tarkovsi, « Monsieur Teste » une théorie du roman par Valery ou, plus proche des objets bulledairiens, « Building Stories » comme une théorie de la bande dessinée par Chris Ware.
Sinon, tu peux toujours lire « Hapax », hein !


Merci, je savais bien que j'avais loupé quelque chose. En fait, maintenant que consulte la bullefiche, je me rappelle qu'à la sortie du livre je n'avais pas su à quoi m'en tenir à cause de son sous-titre énigmatique (et un peu effrayant pris au premier degré). Je vais tâcher de me le procurer.

lldm, 03.08.2016 à 20:59362892
Pierre :
Pas moi en tout cas (je ne cours pas trop après ce type d'ouvrage, et je n'ai rien lu sur le sujet depuis le fameux Art Invisible il y a quinze ans). Au fait, c'était quand, la dernière fois que la bd avait réussi à produire un discours théorique pertinent sur elle-même ?


je dirais platement, comme Quintilien en son temps, que les oeuvres font la théorie des oeuvres, et que c'est auprès d'elles qu'on va suivre des leçons théoriques, pour peu qu'elles prennent à bras le corps les propriétés de leur champ disciplinaire en les ouvrant à de nouvelles prospectives. Évidemment, c'est pas souvent le cas. Je ne serai pas le premier à considérer « Andrei Roublev » comme une théorie du cinéma par Tarkovsi, « Monsieur Teste » une théorie du roman par Valery ou, plus proche des objets bulledairiens, « Building Stories » comme une théorie de la bande dessinée par Chris Ware.
Sinon, tu peux toujours lire « Hapax », hein !

Pierre :
Sinon je pense qu'il ne restera plus grand monde pour se risquer à la lecture de cet ouvrage après qu'on aura pris connaissance de ta critique ...


ah bin merde, j'espérais avoir au contraire excité votre curiosité à mort !

Thierry, 03.08.2016 à 18:23362891
lldm :
à part ça, j'ai pas rencontré grand-monde à avoir lu ce bazar (à vrai dire, une seule personne pour l'instant). Quelqu'un l'a eu entre les mains, sur Bulledair ?

j'avais envisagé le commander sur amazon il y aquelques mois, puis il a disparu de mon panier. Un bug bienvenu, visiblement.

Pierre, 03.08.2016 à 16:50362890
lldm :
à part ça, j'ai pas rencontré grand-monde à avoir lu ce bazar (à vrai dire, une seule personne pour l'instant). Quelqu'un l'a eu entre les mains, sur Bulledair ?


Pas moi en tout cas (je ne cours pas trop après ce type d'ouvrage, et je n'ai rien lu sur le sujet depuis le fameux Art Invisible il y a quinze ans). Au fait, c'était quand, la dernière fois que la bd avait réussi à produire un discours théorique pertinent sur elle-même ? C'est une question au premier degré, puisque comme je le dis, je ne suis pas très versé sur la question.

Sinon je pense qu'il ne restera plus grand monde pour se risquer à la lecture de cet ouvrage après qu'on aura pris connaissance de ta critique ...

lldm, 03.08.2016 à 16:03362889
à part ça, j'ai pas rencontré grand-monde à avoir lu ce bazar (à vrai dire, une seule personne pour l'instant). Quelqu'un l'a eu entre les mains, sur Bulledair ?

lldm, 03.08.2016 à 16:02362888
Mr_Switch :
Le bullestaff dégage toute responsabilité dans la présence de ces virgules-ci qui ne sont pas de son fait.


c'est de ma faute : dans les allers et retours entre les versions corrigées, j'ai envoyé une mauvaise copie.
C'est rassurant pour l'ordre du monde (les virgules ne poussent pas sur les chroniques) et inquiétant pour ma lucidité.
Désolé, et merci d'avoir passé le balai sur ces virgules absurdes.

Mr_Switch, 03.08.2016 à 10:58362887
Le bullestaff dégage toute responsabilité dans la présence de ces virgules-ci qui ne sont pas de son fait.

Le PBE, 03.08.2016 à 10:11362886
méthodiquement corrigé.

lldm, 03.08.2016 à 2:06362883
petite problème dans la chronique du Déploiement qui vient d'être mise en ligne ; deux virgules fautives apparaissent qui, pourtant, ne sont pas de ma main. La phrase ne veut plus rien dire avec elles.

il ne faut pas lire

" une abominable bouillie académique hésitant visuellement entre le schema pédagogique, les cours de dessin ABC des années 1960, la découverte de son moi créatif par tante Odile après la lecture du volume Marabout Poche consacré au surréalisme et, méthodiquement, entre le plan de montage Ikea, l'allégorie pompière et le PowerPoint."

mais bien

" une abominable bouillie académique hésitant visuellement entre le schema pédagogique, les cours de dessin ABC des années 1960, la découverte de son moi créatif par tante Odile après la lecture du volume Marabout Poche consacré au surréalisme et méthodiquement entre le plan de montage Ikea, l'allégorie pompière et le PowerPoint."

Sinon, le mot méthodiquement n'a plus aucune sorte de sens ici.

ingweil, 20.06.2016 à 14:08362581
Les bulleadjoints s'amusent à reprendre les mises en forme, à ajouter un peu de texte...
Un travail de fourmi, absolument pas mis en valeur que je tiens à saluer.
Chapeau la team !

Glotz, 08.02.2016 à 21:21361500
Les quatre dernières chroniques de Rohagus concernent des albums dont le titre comporte l'adjectif « solitaire ».

ibnalrabin, 20.04.2015 à 9:37358572
Pierre :




?


Ah, peut-être, effectivement.

Pierre, 20.04.2015 à 7:28358570
ibnalrabin :
Mael :

Sacré personnage quand même, son Savoir Revivre m'intéresse tiens ! Et puisqu'il est dispo facilement et en ligne, parfait !


J'ai un peu parcouru un site qui donne le bouquin en ligne, et une page où les gens peuvent laisser des commentaires. Il y a un nombre assez impressionnant de remarques du genre "votre livre a complètement transformé ma vie" par des gens assez âgés qui l'ont lu dans les années 70. Quelle Bande Dessinée de la même époque (ou actuelle) pourrait s'en targuer ?






?

ibnalrabin, 19.04.2015 à 22:50358566
Mael :

Sacré personnage quand même, son Savoir Revivre m'intéresse tiens ! Et puisqu'il est dispo facilement et en ligne, parfait !


J'ai un peu parcouru un site qui donne le bouquin en ligne, et une page où les gens peuvent laisser des commentaires. Il y a un nombre assez impressionnant de remarques du genre "votre livre a complètement transformé ma vie" par des gens assez âgés qui l'ont lu dans les années 70. Quelle Bande Dessinée de la même époque (ou actuelle) pourrait s'en targuer ?

Mael, 19.04.2015 à 20:42358565
Certes j'avoue que je ne l'avais pas lu ;-) mais entre retraite et faire des bouquins en Espagnol il y a une différence.

Sacré personnage quand même, son Savoir Revivre m'intéresse tiens ! Et puisqu'il est dispo facilement et en ligne, parfait !

Mr_Switch, 19.04.2015 à 20:28358564
L'oeuvre espagnol de J. Massacrier n'est pas un mystère, hein :)

Mael, 19.04.2015 à 20:19358563
Assez fou en effet, le type devait être surpris.

chrisB :
Donc on a discuté pendant 10/15mn, Jacques a aussi fait une BD sur le Rubbik's cube.


Mais visiblement qu'en espagnol... Et pas que !



Sur ce site on voit aussi un guide du solitaire, un "Manual del vagabundo a vela" et la traduction de son savoir Revivre. Si tu le revois cette carrière hispanophone est intéressante.

Mr_Switch, 19.04.2015 à 20:18358562
Et bien, elle n'aura pas été vaine :)

Le bouquin sur el cubo de Rubik semble n'exister qu'en espagnol.

lanjingling, 19.04.2015 à 14:36358556
Belle histoire, selon le classique "Tu mettrais cela dans un scénario, on te dirait que c'est pas crédible", touchante aussi en plus de surprenante.

chrisB, 19.04.2015 à 12:21358554
Le monde est définitivement très petit...

Hier je passe récupérer un costard dans une boutique familial de Vincennes.

J'avise au dessus du comptoir (au milieu d'un dizaine de très vieux appareils photos, le patron actuel est collectionneur) une plaque récompense "trophée de l'excellence à Pierre Massacrier et toute son équipe.

Je demande alors au patron, si c'est lui Pierre ? non dit-il, "Pierre c'était mon père". Un rapport avec le "Jacques Massacrier" ?, le type me regarde, un peu étonné, "bah Jacques c'est mon tonton".

Donc on a discuté pendant 10/15mn, Jacques a aussi fait une BD sur le Rubbik's cube, bref un moment en dehors du temps, grace à la chronique de Switch (car le monsieur était un parfait inconnu avant).

Allister Baudin, 10.04.2015 à 14:12358433
C'est bien que cette chronique soit mise en avant sur la page d'accueil de bulledair ! C'est un bon choix de livre à chroniquer, on ne trouve pas ça ailleurs. Ca donne presque envie que bulledair se relance dans un travail éditorial régulier, avec des rédacteurs, des dossiers et tout.

Sinon, je trouve le nom Massacrier très rigolo.

lanjingling, 10.04.2015 à 14:08358432
Et bien, certaines planches appartiennent indéniablement au registre des B.D. des confins.

Mr_Switch, 10.04.2015 à 13:50358431
Savoir revivre est consultable ici, lang. C'est pour ça que je n'en parlais pas.

lanjingling, 10.04.2015 à 12:55358430
Mael :
Mr_Switch est un fou furieux, et en même temps j'adore ce genre de truc.

Je n'ai aucune envie de lire ce livre (ce jeu ne m'intéresse pas), j'ai des doutes sur l'inclusion dans la bande dessinée même si oui, la page exemple en est, et le débat m'intéresse peu.

Débat largement ouvert ici
Mael :
Curieux que je suis, j'ai cliqué sur son nom pour voir s'il n'avait pas fait une BD, une illus quelque part. Suprise, un "tarot par l'image", qui m'intéresse (potentiellement car je n'irai pas l'acheter) plus.
Plus amusant, une pub pour Shell dans le livre "Réclames", là je suis curieux, j'irai y voir de plus près.

Ce que Mr_Switch omet de signaler, du même auteur, c'est ce livre, qui serait susceptible de plus t'intéresser, si tant est qu'il s'agisse aussi d'une B.D. des confins du genre.

Mr_Switch, 07.04.2015 à 19:25358414
Et bien, autant je trouve ordinairement une utilité aux bullenotes, autant ici c'est un peu hors de propos. D'où une bullenote hors de propos.

Thierry, 07.04.2015 à 14:51358406
Mael :
Mr_Switch est un fou furieux, et en même temps j'adore ce genre de truc.

Je n'ai aucune envie de lire ce livre (ce jeu ne m'intéresse pas), j'ai des doutes sur l'inclusion dans la bande dessinée même si oui, la page exemple en est, et le débat m'intéresse peu.

Il reste que j'ai trouvé la lecture de cette chronique réjouissante.

Et puis je suis interrogatif sur la bullenote, coup de cœur n'est-ce pas excessif malgré toutes les recontextualisations ? Certes il atteint son but (fonctionnel) mais le placer au niveaux de chef d'oeuvre... Bon c'est aussi ce qui intrigue.

Curieux que je suis, j'ai cliqué sur son nom pour voir s'il n'avait pas fait une BD, une illus quelque part. Suprise, un "tarot par l'image", qui m'intéresse (potentiellement car je n'irai pas l'acheter) plus, ma dernière licence sportive étant une licence de la FFT (non, pas la Fédération Française de Tennis, mais de Tarot, elle existe, et je l'avais gagné dans un jeu concours ^^).

Plus amusant, une pub pour Shell dans le livre "Réclames", là je suis curieux, j'irai y voir de plus près.

je viens justement d'avoir des échanges à la limite du courtois sur un forum voisin sur ce qu'était la bande dessinée et je me suis heurté à un discours qui ramène la fonction de la bande dessinée au simple fait de raconter une histoire, ce qui est réducteur et même faut selon moi. Voilà qui apporte de l'eau à mon moulin :o)

Mael, 07.04.2015 à 12:20358403
Mr_Switch est un fou furieux, et en même temps j'adore ce genre de truc.

Je n'ai aucune envie de lire ce livre (ce jeu ne m'intéresse pas), j'ai des doutes sur l'inclusion dans la bande dessinée même si oui, la page exemple en est, et le débat m'intéresse peu.

Il reste que j'ai trouvé la lecture de cette chronique réjouissante.

Et puis je suis interrogatif sur la bullenote, coup de cœur n'est-ce pas excessif malgré toutes les recontextualisations ? Certes il atteint son but (fonctionnel) mais le placer au niveaux de chef d'oeuvre... Bon c'est aussi ce qui intrigue.

Curieux que je suis, j'ai cliqué sur son nom pour voir s'il n'avait pas fait une BD, une illus quelque part. Suprise, un "tarot par l'image", qui m'intéresse (potentiellement car je n'irai pas l'acheter) plus, ma dernière licence sportive étant une licence de la FFT (non, pas la Fédération Française de Tennis, mais de Tarot, elle existe, et je l'avais gagné dans un jeu concours ^^).

Plus amusant, une pub pour Shell dans le livre "Réclames", là je suis curieux, j'irai y voir de plus près.

Herbv, 02.12.2013 à 15:13353070


Bonne remarque de Matrok sur Maison Ikkoku dans sa chronique sur Asatte Dance, même si on pourrait discuter un peu sur ce point (mais il faudrait que je relise les deux titres et je n'en ai pas le temps).

Par contre, je rappelle que la série a été rééditée en 2008 par Tonkam. Ceci dit, sa commercialisation a été arrêtée et les stocks restant pilonnés, ce qui doit la rendre à nouveau difficile à trouver.

Et je conseille fortement de lire Blue du même auteur, publié par IMHO l'année dernière.

Mr_Switch, 30.11.2013 à 21:35353031
Matrok a envoyé une chronique et tout s'est bien passé. Simplement, là, il aimerait finalement changer des trucs. Et il le pourra :)

ABDI, 30.11.2013 à 21:32353030
Matrok :
Je suis un peu embêté mais je ne sais pas trop à qui demander ça, donc je le demande ici :

Je viens de soumettre une chronique, qui n'est pas encore validée. Mais après relecture, je me dis que ça ne va pas du tout et que j'aimerai bien la réécrire un peu mieux. Est-ce encore possible ?

Il semblerait que la présence d'un guillemet (symbole ") empêche l'envoi, non ?
Je pense aussi avoir manqué d'envoyer une chronique absolument affreuse, sauvé par le bug.

Matrok, 30.11.2013 à 20:59353029
Je suis un peu embêté mais je ne sais pas trop à qui demander ça, donc je le demande ici :

Je viens de soumettre une chronique, qui n'est pas encore validée. Mais après relecture, je me dis que ça ne va pas du tout et que j'aimerai bien la réécrire un peu mieux. Est-ce encore possible ?

lanjingling, 15.03.2012 à 15:24343640
Bom est aussi (fut aussi) le scénariste des Déboussolés, une série assez farfelue de strip dessinés par Watch parue dans Spirou dans les années 70, et de 2-3 autres trucs marrants vers cette époque; c'est par la suite qu'il a mal tourné.

Mael, 13.03.2012 à 12:45343601
ouach, là tu tapes où ça fait mal.

Matrok : On m'a déjà fait la réflexion dans un autre topic, j'ai répondu qu'en effet Broussaile c'était très bien et que devant la nullité effarante l'album je n'avais pas réussi à faire la connexion entre les deux.

Glotz, 13.03.2012 à 0:20343586
Mael :
C'est vraiment étonnant, on a vraiment l'impression que tout le monde s'y est mis pour faire l'album le plus bancal qu'y soit. Presque un cas d'école...

« qu'y soit » ? OMFG

Matrok, 12.03.2012 à 22:19343582
À propos de la chronique de Mael... Je n'ai pas lu l'album en question, qui est sans doute aussi mauvais que ce que dit la chronique. Mais je suis un peu gêné par cette phrase :


Mael :
Quand on pense que c'est à ce scénariste que l'on a refilé la destinée de Modeste et Pompon (pauvre Franquin, Greg, Goscinny et cie) ou de Chlorophylle (pauvre Macherot)...

On pourrait croire en la lisant que "ce scénariste" était forcément un ringard en devenir quand il a repris ces séries. C'est un excès d'indignité. Michel Bom, entre temps, a aussi été le scénariste ou le co-scénariste des quatre premiers volumes de "Broussaille" (dessiné par Frank Pé). Ces scénarios sont souvent plus qu'honorables. "La Nuit du Chat" (le volume 3) avait reçu le prix du meilleur album à Angoulême en 1989, et c'était tout à fait mérité.

Coacho, 18.01.2009 à 17:05317594
Désolé pour le boulot Auroress... ;o)

Mael, 18.01.2009 à 16:07317593
merci beaucoup de m'avoir permis ces retouches, j'ai revalidé la nouvelle version.
Je ferai un tri dans mes chroniques, un jour, et écrirait alors à M.Claude.

auroress, 18.01.2009 à 15:43317592
Pour la suppression de bullechronique faut voir avec une autre bulleirresponsable si c'est possible, pour ne pas le nommer c'est MrClaude...

Mael, 18.01.2009 à 15:34317591
j'en ai validé une et j'y vois déjà 2 fautes donc à la rigueur si tu pouvais juste me la renvoyer que je la relise attentivement.

Sinon pourquoi diable ne peux-ton pas supprimer ses vieilles chroniques ? J'ai un peu honte parfois sur certaines...

merci

auroress, 18.01.2009 à 15:27317590
Pour info, vous pouvez toujours poster de nouvelles bullechroniques, sachez juste que j'en ai une cinquantaine à valider de notre ami Coacho...

Mr_Switch, 18.01.2009 à 14:18317583
Tsss, celui-là, alors. Donnez-lui des glaçons pour son dry. Tout de suite, il voudrait un iceberg.

Herbv, 18.01.2009 à 14:04317581
Pas trop tôt, cette mise à jour des chroniques de la semaine qui étaient les mêmes depuis plusieurs mois.

Et commence par valider ma dizaine de bullechroniques en attente pour que je puisse en poster d'autres :)

auroress, 18.01.2009 à 12:40317579
Mise à jour de la page d'accueil avec de nouvelles chroniques.
Soyez content en 2009 il y a et aura pleins de belles bullechroniques!
A vos bulleclaviers!

compte supprimé . 05.12.2008 à 20:20316026
Faut lire les chroniques pour persifler d'ssus ! Pfff, trop fastidieux.

THYUIG, 07.10.2008 à 14:46313655
Bravo à Thierry pour sa chronique de "La cage" !!! Superbe !

auroress, 05.10.2008 à 18:20313595
Pierre un point, Peter one point :)
merci

Pierre, 05.10.2008 à 12:14313571
Bullechronique de Xaviar sur le Piège diabolique:

Le voyage dans le temps a toujours été un grand thème de la science fiction, de nombreuses oeuvres ont fait leur terreau de ce fantasme de l'humanité: "La machine à voyager dans le temps" d'Orwell, "le voyageur imprudent" de Barjavel


Il s'agit de La Machine à explorer le temps de H. G. Wells !

Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11

retour forum

bordure
coin bordure coin