créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Mael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
J'ai un copain, il lit très peu de BD, à Montreuil il en a acheté une au hasard qui lui tapait dans l'oeil : Silvia Regina, de Matti Hagelberg. Sans l'aider (j'étais pas là), l'auteur accessible par excellence donc !
Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Pour faire escorte aux maltaises, est-ce Corto Maltese?

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1

Mr_Switch, 10.12.2017 à 14:29367275
En fait, il y a quelques mois, je disais qu'un exercice de l'on voyait peu ou pas en bandes dessinées, c'était l'adaptation ou le remake. De bandes dessinées vers bandes dessinées, j'entends.

Or, même si c'est ici un peu particulier, voilà en exemple. En effet, si ça reste parodique, il semble que ce soit assez fidèle à l'original.

Pierre, 10.12.2017 à 14:20367274
Cavazzano est un géant de la bande dessinée populaire italienne - particulièrement Disney, qu'il a contribué à réinventer, dans les années 70. J'ignorais qu'il fût encore en activité, eu égard à son âge avancé (d'où la mention peut-être, d'un troisième larron sur la couverture de cet album). Il se trouve que j'ai lu presque tous les Corto Maltese, à l'exception de La ballade de la mer salée, l'occasion pour moi de me rattraper ?

lanjingling, 10.12.2017 à 12:33367273
NDZ :
Je l'ai feuilleté, si je me souviens bien, c'est une reprise quasi plan par plan (du case par case approximatif) de la Ballade de Corto, c'est ça ? donc aucun intérêt :)

Un peu le même concept que
, dont tu ne voyais pas trop non plus l'intérêt, alors ?

NDZ, 10.12.2017 à 9:49367272
Je l'ai feuilleté, si je me souviens bien, c'est une reprise quasi plan par plan (du case par case approximatif) de la Ballade de Corto, c'est ça ? donc aucun intérêt :)

lanjingling, 09.12.2017 à 23:55367269
Cela a été présenté en v.f. comme un hommage aux 50 ans de Corto Maltese, et en v.o., c'est Topo Maltese, cela fait moins incongru.

Mr_Switch, 09.12.2017 à 22:46367268


Non ??? Si si...

Thierry, 07.06.2017 à 10:15365775

la couverture du prochain Corto, attendu fin septembre

Mr_Switch, 17.02.2016 à 14:14361547
Ayé, j'ai fini ce livre. Et comme la majorité des internautes, il m'est difficile d'avoir un avis.
Biographie d'Hugo Pratt. Biographie de JC Guilbert lui-même. Biographie de ces deux amis ensemble. Parfois on se demande si Pratt ne serait pas prétexte.
Il y a de longs passages oniriques.
Il y a de la bibliographie, de l'étude d'œuvre.
On apprend, on comprend, on admet.
Il y a des passages très intéressants et d'autres qui laissent de marbre.
Comment dire. C'est plus une évocation de Pratt qu'une biographie. JC Guilbert écrit la vie de Pratt, sa vie littéraire.

hoody, 08.05.2003 à 13:3489275
Mouai, m'enfin je continuerais à appeler ca de la ligne claire, avec condescendance et désobligeance >op
Mais sinon je crois que ta definition est tout à fait exacte.

man, 08.05.2003 à 12:5189272
La ligne claire, c'est (les spécialistes me contrediront peut-être, mais je pense que c'est bien ça) le fait de mettre tous les objets, personnages, décors au même plan en les entourant d'un simple trait assez fin, et en utilisant les aplats de couleurs quand c'est colorisé. Ca veut dire donc : pas d'ombrage, de hachures, de nuances.

C'est une technique à l'opposé de celle de Pratt, même dans Mû, puisqu'il y utilise un trait d'épaisseur variable, et des ombrages, ce qui lui permet de rétablir une perspective. La seule différence qu'il y a entre Mû et les autres, c'est donc bien la qualité de dessin. Le trait est simplifié et plus grossier, mais ça ne veut pas dire qu'il fait de la ligne claire. Même chose pour Rosinski.

hoody, 08.05.2003 à 12:3889270
Et il finira en ligne claire s'il continue encore 10 ans! :o)

hoody, 08.05.2003 à 12:3789269
D'ailleurs, le parallèle avec Rosinski me plait, aussi un de mes dessinateur préféré dans sa grande époque, maintenant, je trouve ces oeuvres un peu creuse (c'est peut etre aussi du au scénarios de Van Hamme >)

hoody, 08.05.2003 à 12:3389268
D'ailleurs ils ont pas resister à les colorier chez Casterman. Bientot Tintin chez les Soviets en couleurs?

hoody, 08.05.2003 à 12:3289267
Ouai pour moi, c'est de la ligne claire, un truc qui donne envie d'etre colorier ;o). Genre Hergé, Martin, Throndeim...
Maintenant c'est peut etre imprecis.

man, 07.05.2003 à 22:5689242
(ah non non, pas de problème... juste... tu peux pas t'en empêcher, hein... :o)))

Sérieusement, je vois pas du tout en quoi Mû est le signe d'un passage à la ligne claire. Ou alors on parle pas de la même chose, pasqu'entre Pratt et Hergé, y'a un monde quand même :o)
La seule différence, c'est que les dessins sont moins aboutis, plus "crobardés" quoi. Mais c'est une tendance que j'ai remarquée chez pas mal de dessinateurs, plus ils vieillissent, moins ils mettent de soin à fignoler leurs dessins. (un peu comme Rosinski, par exemple)

MR_Claude, 07.05.2003 à 22:5289240
(quoi? un problème? au moins c'est pas hors sujet là :o) )

man, 07.05.2003 à 22:5089238
(soupir)

MR_Claude, 07.05.2003 à 22:3889236
Bon, vu que y'en a deux qu'étaient partis là dessus, autant en faire un sujet :o))) (pis ça fait plus propre)

Ptit résumé:

hoody (parlant de Mu): Naan! Corto est une des meilleures BD qui soit, lis les dans l'ordre, ca n'a pas d'importance dans la comprehension, mais il y a une douce évolution du personnage, mais finalement t'es bien loti tous les otres que tu liras seront meilleurs ;o}

Mes préférés: Les Ethiopiques et les Celtiques, tu m'en diras des nouvelles!

man: Je vois pas pourquoi tu dis ça, "Les Helvétiques", c'est un très bon Corto et je ne crois pas qu'il ait jamais été disponible en album noir&blanc...
Alors l'intégrisme du Corto n&b, je veux bien, moi je préfère le n&b aussi, et de loin, mais quand il y a pas de choix, je vois pas pourquoi nier l'appartenance d'un album à une série parce qu'il est en couleur...
J'ajoute que Mû est un de mes préférés. :o)

hoody: Mu m'a beaucoup...surpris, je doit etre un peu reac', mais c'est quand meme un album tres spécial, d'autre part je n'ai pas lu les Helvétiques :o} Il est bien?

man: Ah bah voilà, ça critique et ça a même pas lu ! :o) Oui oui, il est très bien, pour te donner une piste d'histoire ça tourne autour du Graal et de Perceval.

J'ai commencé à lire Corto par Mû, et franchement, j'ai toujours apprécié cet album qui va très profondément dans le coté ésotérique du héros. Pour moi c'est une sorte d'aboutissement, même si j'ai tout lu à l'envers :o) Et le fait qu'il soit relativement moins bien dessiné que les autres ne me gêne pas, ça reste beau.


hoody: Moi je suis un fan de la grande période de Corto, tres deçu par le virage de Pratt vers la ligne claire. Je critiquais po le tome, je critiquais Corto en couleurs, et je me maitient, c'est meme po fait par Pratt!

Pages : 1

retour forum

bordure
coin bordure coin