créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par giuseppe
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
J'ai un copain, il lit très peu de BD, à Montreuil il en a acheté une au hasard qui lui tapait dans l'oeil : Silvia Regina, de Matti Hagelberg. Sans l'aider (j'étais pas là), l'auteur accessible par excellence donc !
Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Le journalisme : ce qui ne va pas... ce qui va

Discussions générales, Duels, petits jeux rigolos... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3

Pierre, 23.08.2017 à 23:10366332
Ça n'ira jamais tant que le journalisme persistera à se faire le relai enthousiaste des expressions contemporaines les plus navrantes, dénotant une absence totale d'esprit critique. Exemple avec ce ridicule Lewis Trondheim coche toutes les cases.

Thierry, 13.10.2016 à 14:34363330
un article sans grand intérêt mis à part le fait que tous les candidats sont toujours identifiés par leur nom complet, sauf Nathalie Kosciusko-Morizet quasi toujours remplacée par ses initiales dans les titres.
Amusant... ou pas

lanjingling, 30.03.2016 à 1:32361896
"Girl escapes 2-year captivity in Japan; man arrested

By AT Editor on March 28, 2016 in Asia Times News & Features, Japan (From AP)

Japanese police early Monday caught a 23-year-old man who had been sought since a teenage girl escaped his apartment after being held captive for nearly two years.
The girl’s disappearance from her hometown in Saitama, near Tokyo, when she was just 13, was major news in Japan at the time.
Police said the now-15-year-old girl escaped from suspect Kabu Terauchi’s apartment in downtown Tokyo on Sunday while he was shopping in Akihabara, a district known for technology and comic book geeks.

Saitama police said the girl, whose name was withheld because she is a minor, told investigators that she escaped when her captor forgot to lock the door"

La presse fait bien de rappeler de temps en temps que les lecteurs compulsifs de B.D. sont tous des psychopathes en puissance.

lanjingling, 12.03.2015 à 15:37358154
Aujourd'hui, c'est le World Day Against Cyber Censorship, les pages wikipedia dédiées n'existent qu'en anglais,et...en arabe et en chinois, langues bien représentées sur lesdites pages sous la rubrique "ennemis d'internet".
Je ne sais que dire...

Thierry, 12.02.2014 à 17:19354233
tourisme à la maison blanche?

effer, 12.01.2014 à 15:21353618
C'est un gros "point Goldwin"!
La mort d'Ariel Sharon dérange beaucoup en Israel, au Liban, dans la Bande De Gaza sans compter l'esplanade de la mosquée El Aqsa, les colonies et "le mur de la honte"

lanjingling, 12.01.2014 à 2:03353614
Une affaire dont on parle beaucoup en Chine en ce moment, je vous mets un résumé en anglais,
Cela fait se poser des questions fondamentales, du genre "Bulledair est-il controlé par les Juifs? ", "ceci expliquerait-il que ce site soit LE site (et l'influence des Bulles d'Or sur Angoulême?)?", "quand les Chinois vont-ils le racheter ?"

lanjingling, 14.01.2011 à 13:50335713
quand je pense qu'un copain australien essayait de me faire croire qu'il vit dans un pays civilise...

N.Zealand flood rescuers get Aussie snake catcher
AFP - Friday, January 14SendIM StoryPrint.
A venomous brown snake is carried by flood waters after the Fitzroy River broke its banks and inundated much of Rockhampton on January 4. Efforts to help flood victims are being complicated by deadly brown snakes and other reptiles trying to take shelter near humans in dry areas.
SYDNEY (AFP) - – Australian officials have had to hire a snake catcher to keep slithering intruders away from New Zealand flood rescuers spooked by their neighbours' deadly wildlife, according to a local mayor.

And Australian emergency workers are taking special delight in teasing their Kiwi colleagues who are helping in the mammoth effort to rescue victims of floods plaguing eastern Queensland state, said Western Downs Mayor Ray Brown.

"We've had to hire a local snake catcher to go around with them and keep the snakes away from them, because the Kiwis don't like them very much," he told the AAP news agency.

"There are no snakes in New Zealand, so these poor blokes are pretty spooked by it all and the Aussies are taking every opportunity to tell them as many scary snake stories as they can," he said, chuckling at the antipodean rivalry.

Efforts to help flood victims are being complicated by deadly brown snakes and other reptiles trying to take shelter near humans in dry areas.

Overflowing rivers have sent thousands of snakes scurrying into flooded towns and homes and onto boats to take refuge from the water.

The scaly intruders are posing a real threat to rescue and clean-up crews working in the flood zone, which is the size of France and Germany combined.

A medical crew manning a flood relief boat in the town of Dalby, west of flooded Brisbane, reported snakes swimming up to their vessel and trying to climb aboard, Brown said.

"And there have been lots of stories about snakes getting caught up in trees and as boats go by they're just plopping out of the trees; I mean it's not raining snakes but it's not the most pleasant of places to be.

"Their country's been flooded too and they're just trying to survive, but anything that wriggles mate, you stay well away from, and I have a lot of respect for snakes," the mayor explained.

Paramedics are on hand to help any victims.

"They're not here just in case of snakebites but they're ready to deal with them if necessary," he said.

lanjingling, 03.09.2008 à 19:47312104
voila le genre de titre qui fait serieux , sur le plan international:
A senior security official has been sacked after Corsican nationalists briefly occupied a holiday villa owned by French comic actor Christian Clavier, a close friend of President Nicolas Sarkozy.

lanjingling, 21.08.2008 à 19:09311605
Chinese may have killed 140 Tibetans this week: Dalai Lama
(08-21 18:30)
Chinese security forces opened fire on a crowd this week in eastern Tibet and may have killed 140 people, the Dalai Lama was quoted as saying in Le Monde daily.

''The Chinese army again fired on a crowd on Monday August 18, in the Kham region in eastern Tibet,'' he told Le Monde. ''One hundred and forty Tibetans are reported to have been killed, but the figure needs to be confirmed.''

He said that since March, when China cracked down on protests against Chinese rule in the Himalayan territory, ''reliable witnesses say that 400 people have been killed in the region of [Tibetan capital] Lhasa alone.''

AGENCE FRANCE-PRESSE

Dalai Lama denies he said Chinese shot 140 Tibetan protesters
(1 hr 40 mins ago)
The Dalai Lama denies he told a French newspaper that Chinese soldiers may have shot 140 Tibetan protesters this week, his office said.

''We would like to clarify that His Holiness did not mention any number of casualties,'' it said in a statement issued after Le Monde published an interview earlier Thursday.

''In response to a question from the journalist about recent news stating that Chinese troops had fired on a demonstration, His Holiness clearly stated that we had no specific information on the number of casualties.

''In this particular interview His Holiness said: 'We just heard that, but no possibility to cross-check. So I don't know.''' said the statement.

AGENCE FRANCE-PRESSE


lanjingling, 08.06.2008 à 17:48309522
Burma rates foreign media 'worst than cyclone'
Bangkok post , sunday june 08,

Rangoon (dpa) - Burmese state-controlled propaganda outlets on Sunday lashed out at foreign media that the despotic regime claims are spreading false news about aid efforts for victims of Cyclone Nargis in an effort to "undermine national unity."


"At present, some foreign broadcasting stations are making attempts to undermine the national unity under the pretext of Nargis," said The New Light of Myanmar, in an opinion piece under the title of "The enemy who is more destructive than Nargis."


The newspaper is an English language mouthpiece of the military dictatorship.


Cyclone Nargis swept through the central coastal region on May 2-3, leaving at least 133,000 dead or missing and 2.4 million in desperate need of humanitarian aid.


The ruling junta, whose past record of human rights abuses and dictatorial rule have won it pariah status for Western democracies, has drawn widespread criticism for hampering an international effort to get emergency aid to the regions hardest-hit by the cyclone where even now, a month after the catastrophe, up to a million people have yet to receive assistance.


There have been numerous reports of the military's attempts to monopolise aid distribution, or worse, have siphoned off international aid for their own benefit.


The New Light of Myanmar attributed such negative reports to foreign plots to undermine the government.


It cited a recent broadcast by "certain foreign radio stations" that claimed that packets of instant noodles meant for cyclone victims were being sold at public markets.


"I visited several markets to find out whether foreign-made instant noodle packets were on sale there," said the author, who identified himself as Ngar Min Swe. "I found them, but not many. The exaggerated news story was intended to destroy the generosity of donor countries and organisations.


"But we [Burmese people] were able to overcome the instigation of those broadcasting stations that are worse than Nargis," he concluded.


Burma has been under military rule since 1962, when former strongman Ne Win seized power with a coup and put the country on the disastrous "Burmese Way to Socialism."


Ne Win's nationalisation spree included all newspapers and radio stations, which have been under government control for the past 46 years. Foreign journalists are barred from working in the country and are only occasionally permitted to visit officially.


No visas have been issued to foreign journalists since Cyclone Nargis, although many have gone in as tourists.



Thierry, 16.11.2007 à 13:26298009
honte sur moi, je ne connaissais pas le blog de Mehmet Koskal pourtant tres instructif. Malheureusement, l'auteur vient d'y mettre un terme

Thierry, 15.05.2007 à 16:35285550
vivement que la mode soit a Dampremy, Binche et La Louviere !

J-C, 15.05.2007 à 16:34285548
la Hongrie et l'Afrique du Nord, c'est fini, la mode est à la Roumanie !

fow, 15.05.2007 à 14:39285505
Bin moi, pour l'une de mes grande séries à succès, j'avais délocalisé la consultation externe de mes gags. J'avais trouvé un espèce de pleutre arménien avec une toison pubienne collée sur le menton et qui n'avait pas totalement compris le mode opératoire du port des lunettes de soleil. mais à part ça il faisait son boulot assez correctement :)

chrisB, 15.05.2007 à 14:26285504
Le Maroc c'est mieux....

ingweil, 15.05.2007 à 14:24285502
Ce qui est amusant c'est que c'est partout pareil. Dans la boite où je surfe bosse, ils sont en train d'estimer que le développement en Inde, pourtant moins coûteux à l'origine (75%), commence à revenir aux mêmes coûts qu'ici. Parce quil faut des directives claires que nos fabuleux dirigeants ne sont pas capables d'avoir, parce que le turn-over dans ces boîtes est très élevés, parce que la gestion des castes est réellement problèmatique, etc... Si seulement on pouvait arriver aux mêmes conclusions pour les autres délocalisations...

Thierry, 15.05.2007 à 13:38285497
Sans rire, parlant de delocalisation en Inde, la multinationale batave ou je suis encore en mission pour quelques mois a delocalise son support en Inde. Un an plus tard, nous avons constate une baisse significative du nombre d'incidents crees par les utilisateurs. D'un point de vue purement managerial, c'est un succes au dela de toutes leurs esperances. La delocalisation a permis d'economiser des couts (mon tarif horaire = le tarif horaire de 4 indiens), mais aussi d'ameliorer les performances, puisqu'ils y a moins d'incidents crees. Et moins d'incidents signifient une meilleure performance, qui rentre directement en ligne de compte pour le calcul de la mythique prime de fin d'annee (angelots, petales de rose, etc.)
Et maintenent, la realite. les utilisateurs en ont tellement marre de devoir traiter avec les Indiens parce qu'ils ne comprennent pas le business et font preuve d'une inefficacite reelle. Apres 6 mois de patience, les utilisateurs ont renonce a utiliser le support, mais soit de s'adresser directement aux membres du projet, comme moi (mais la charge de travail est telle que de telles demandes sont classees dans le fonds de le troisieme pile de travail en retard), soit ils resolvent leur problemes a leur maniere, dans leur coin, sans controle aucun et sans la moindre garantie.
Autrement dit, un gros tas de merde qui grandit, grandit, grandit... et grandira encore quand je me casserai. Je veux etre loin quand il va commencer a s'effondrer sur lui-meme comme une supernovae qui aura atteint la masse critique.
Et ce que nous experimentons ici est observe dans pas mal de societes, et la tendance commencerait a s'inverser. on parle desormais de near-shoring, vers des destinations plus proches comme la Grece, la Pologne, la Hongrie...

Thierry, 15.05.2007 à 13:22285494
l'auteur de cet article est lui-meme delocalise a Shenzhen.

lanjingling, 15.05.2007 à 13:08285492
California outsources reporting to India

Alex Pham

Monday, May 14, 2007

When is local journalism not really local? When it is about Pasadena, California, and written by someone in India.
James Macpherson, editor and publisher of the Pasadena Now Web site, hired two reporters last weekend to cover the Pasadena City Council.

One lives in Mumbai and will be paid US$12,000 (HK$93,600) a year. The other will work in Bangalore for US$7,200.

The council broadcasts its meetings on the Web. From nearly 14, 484 kilometers, the outsourced journalists plan to watch, then write their stories while their boss sleeps - India is 12 hours ahead.

"A lot of the routine stuff we do can be done by really talented people in another time zone at much lower wages," said Macpherson, 51, who used to run a clothing business with manufacturing help from Vietnam and India.

So, on the Indian version of Craigslist, he posted an ad that said in part: "We do not believe that geographic distance between California and India will present unsurmountable problems, and that working together with you will result in your development of a keen working knowledge of this city's affairs."

Dozens replied. One of the two chosen had attended the Graduate School of Journalism at the University of California, Berkeley. Rob Gunnison, the director of school affairs there, is dismayed.

"It just seems so fundamental to journalism to be there," Gunnison said. "I still can't quite believe it's not a hoax."

It is not. Macpherson plans to run his first batch of stories Tuesday.

The Pasadena native runs the Web site, which he said gets 45,000 visitors a month, from his condo with help from his wife, a data entry worker and two interns.

Macpherson plans to hire half a dozen more Indian reporters. He will add some local flavor by doing interviews himself, then e-mailing the recordings to India. "When you instant message someone in Mumbai, it's like looking over her shoulder," he said.

Larry Wilson, editor of the 30,000-circulation Pasadena Star- News newspaper, scoffed. "To pretend you can get the feel and the culture of a town as complicated and interesting as Pasadena by e-mailing and doing things over the Internet is nutty," he said.

LOS ANGELES TIMES

lanjingling, 04.04.2006 à 14:40247634
la BBC nous offre une revue de presse apres les elections en thailande ,specialement traduite pour la BBC ; sympa.
mais sans preciser qu'ils ne reprennent que des quotidiens anglophones (des traductions anglais-->anglais, je peux en faire aussi), & que ces quotidiens sont tous fermement dans l'opposition...tu parles d'une revue de presse equitable !

THYUIG, 04.03.2006 à 12:22244283
bullut :
Au niveau information, et un peu journalisme, jettez un oeil critique sur mon bLog, que j'anime avec mon confrère Vladimir.
steph du www.aaablog.typepad.com

n'hésitez ni à nous critiquer, à nous féliciter ou à nous conspuer...

Bof, d'autres s'en chargent ailleurs, non? :o))

bullut, 04.03.2006 à 12:11244281
Au niveau information, et un peu journalisme, jettez un oeil critique sur mon bLog, que j'anime avec mon confrère Vladimir.
steph du www.aaablog.typepad.com

n'hésitez ni à nous critiquer, à nous féliciter ou à nous conspuer...

frads, 03.03.2006 à 18:48244262
:o)))

cubik, 03.03.2006 à 16:16244235
au temps pour moi, c'est un papier signé pasamonik >)

Mallon, 03.03.2006 à 16:06244233
Tant mieux comme ça tu vas pouvoir faire un truc 100 fois mieux :o)

cubik, 03.03.2006 à 16:02244231
'tain, je vois qu'actuabd fait un article sur la collection 32 de Futuro à venir
je vais voir
j'ai l'impression de lire un historique sorti d'un tiroir avec uniquement une intro et une conclusion sur la collection, et encore, basées sur le dossier de presse
ils ont po des cartes de presse sur actuabd??
parce que là, sortir un truc pareil sans apparement contacter l'editeur, ce qui me semble etre le minimum, même moi je peux le faire
ou alors, c'était juste histoire d'être les premiers???

moi qui croyait qu'il y avait que pasamonik sur ce site qui faisait des siennes...

zewed, 02.02.2006 à 14:01240789
Le pire, c'est que je lui donne raison.

daiboken, 02.02.2006 à 13:56240787
dampremy jack :
Ah si, il y a qd même Vers L'Avenir qui conteste l'homosexualité, la contraception et l'avortement, et La Dernière Heure qui conteste le droit à l'information et l'intelligence minimum.


:))))

dampremy jack, 02.02.2006 à 12:10240761
A part PAN (plutôt catalogué à gauche) et Père UBU (plutôt catalogué à droite), je vois pas trop d'autres journaux contestataires...
Ah si, il y a qd même Vers L'Avenir qui conteste l'homosexualité, la contraception et l'avortement, et La Dernière Heure qui conteste le droit à l'information et l'intelligence minimum.

THYUIG, 02.02.2006 à 9:33240725
:o)))



(je lance une fatwa et j'te rappelle)

lanjingling, 02.02.2006 à 6:21240711
j'ai un copain qui a fait de tres bonnes caricatures du prophete (1000 fois beni soit son nom), on pourrait les passer sur bulledair ?

Thierry, 21.01.2005 à 12:42191226
jamais lu, mais le seul journal satirique belge que je connaisse est PAN!

frads, 18.01.2005 à 20:10190763
tain mais arretez avec spirou (cubik dégage)

lanjingling, 18.01.2005 à 20:08190762
>> est-ce que parmi les belges de ce forum il y en a qui auraient connaissance d'un journal un peu satirique, un peu contestataire, mais qui garde tout de même des articles qui ont un ton sérieux

la nouvelle formule de spirou 8>

frads, 18.01.2005 à 19:08190753
>> est-ce que parmi les belges de ce forum il y en a qui auraient connaissance d'un journal

belge le journal, bien entendu

frads, 18.01.2005 à 19:07190751
est-ce que parmi les belges de ce forum il y en a qui auraient connaissance d'un journal qui serait un peu l'équivalent de Charlie Hebdo au niveau du rédactionnel? A savoir un peu satirique, un peu contestataire, mais qui garde tout de même des articles qui ont un ton sérieux (je veux dire par là que je cherche un journal pas trop virulent comme le Pan ou le Père Ubu - et même, j'aime pas le Père Ubu :o) )

cubik, 15.12.2004 à 12:03186423
bon, dans le remplacant de calliope, BD, ce qui ne va pas, c'est deja qu'ils ont du mal avec les noms des auteurs, voire des bouquins
apres, ce qui ne va po non plus, (la, je m'avance ptet un peu), c'est de mettre l'adresse des auteurs dans les pages du mag pasqu'on veut mettre la jolie enveloppe qu'il a envoye mais qu'on avait po vu que l'expediteur etait dessus
a mon avis, je suis po sur qu'ils apprecient

bes, 15.10.2004 à 11:00177874
Allez hop, petit coup de projecteur sur un nouveau magazine, consacré exclusivement aux USA : L'Empire.
Toutes les infos (parution, édito... ) ici.

Et puisque j'y suis, je vous livre quelques impressions personnelles après lecture. De bons articles (par ex. celui sur les chrétiens d'Irak et la nouvelle évangélisation néo-protestante), d'intéressantes mises en perspective (notamment sur la politique pétrolière des USA en Afrique, des billets d'humour plutôt bien écrits. C'était pour le positif. Pour le négatif maintenant : des infos parfois déjà connues, et surtout le sentiment que cette charge tous azimuts contre les USA, même si dans la plupart des cas elle est fondée, pourrait manquer sa cible. Des fois, on a un peu l'impression qu'on tombe dans le "regardez-comme-les-Américains-sont-méchants-et-bêtes", surtout quand on fait une relecture de l'histoire pour dire :"Vous voyez, déjà Georges Washington, c'était un salaud et un menteur." Peu ou pas de choses à mettre au crédit des USA. Peut-être pour le prochain numéro.
Mais dans l'ensemble, ce magazine est plutôt intéressant. Lisez-le et faites-vous votre opinion ! :o)

jon_arbuckle, 06.04.2004 à 15:45149529
Non, on y apprend bien d'autres choses. On y apprend que les combattants irakiens sont bien organisés, mieux organisés même qu'on ne le croit, que les villageois du village semblent les soutenir sans hésitation, ce qui en soit assez intéressant, et que les français ont plutôt la côte parmi ces combattants, qui en profitent même pour passer un message : "Et dites bien que nous sommes des moudjahidins ! La résistance irakienne !" La "résistance irakienne".

C'est un article-témoignage, et non un article-analyse. Pour les analyses, il y'a plein d'autres articles dans Libé, et même "Le monde" :o)

cubik, 06.04.2004 à 15:39149525
bah pour moi, l'info a retenir dans cet article, c'est que la resistance irakienne s'empresse de tuer les soldats americains
sorti de la, ca fait un peu long pour dire ca >)

mais bon, meme le monde a droit a quelques erreurs >)

jon_arbuckle, 06.04.2004 à 15:12149521
Cubik, le vrai journalisme c'est plutôt le type qui est prêt à prendre des risques pour aller chercher, et ramener l'info, et témoigner ainsi d'une situation. C'était le sens de mon propos. L'article en lui-même n'a effectivement rien de sensationnel. Sauf si on le compare aux articles habituellement trouvés dans Métro :o) Enfin, c'est mon avis.

cubik, 06.04.2004 à 15:07149519
euh ouais, ton vrai journalisme la, il sent plutot le fait divers agremente de detail et decore au sensationnel ("j'ai failli me faire tuer!!")

meme po une analyse, rien, je m'attendais a mieux venant d'un journaliste du monde
en tout cas, c'est po ce genre d'article qui me feront preferer la presse payante aux annuaires gratuits de l'afp :)

jon_arbuckle, 06.04.2004 à 14:31149515
Métro, c'est du vide. Des pubs agrémentés de quelques dépêches de l'AFP, et de quelques articles pondus par des amateurs.

Non, lisez plutôt cet article impressionnant, sur du vrai journalisme. C'est un peu long, vu comme ça, mais vous verrez, ça se lit avec intérêt :o)

Avec la révolte des chiites radicaux, l'Irak bascule vers le chaos. LE MONDE | 06.04.04 | 13h47

L'armée américaine a lancé, lundi 5 avril, d'importantes opérations contre des rebelles chiites à Bagdad et sunnites à Fallouja, après des affrontements entre forces de la coalition et partisans du chef chiite Moqtada Al-Sadr qui ont fait, au cours du week-end, des dizaines de morts. La coalition a lancé un mandat d'arrêt contre Moqtada Al-Sadr. Dans la capitale, où des heurts violents se sont produits, les forces américaines ont fait intervenir deux hélicoptées contre des positions tenues par les miliciens d'Al-Sadr. Dans le sud du pays, les bases espagnoles et britanniques ont également essuyé des tirs de miliciens chiites. A Fallouja (ouest de Bagdad), les Américains tentaient de capturer les responsables des violences dans lesquelles quatre civils américains ont été lynchés la semaine dernière.
Fallouja de notre envoyé spécial

Fallouja, ville interdite, lundi 5 avril. La "cité des mosquées" de l'ouest de Bagdad, premier foyer de guérilla au printemps 2003, attend l'assaut américain. Les fedayins de Fallouja l'attendent aussi. Les combattants de l'ombre sont là, dans les maisons, dans les huttes, au bord des routes, tapis dans les palmeraies, ou à l'abri dans le désert.

Les marines ont bouclé la région. Ceux-là sont justement ceux qui furent en première ligne durant la guerre. Et ils sont les premiers, après un bref répit aux Etats-Unis, à revenir pour un second séjour en Irak. Washington leur confie toujours "le sale boulot". Ce matin, l'ordre est d'encercler Fallouja la rebelle. La mission des marines est de capturer, ou de tuer les responsables de l'attaque et de la mort de quatre paramilitaires américains de la société Blackwater, tous des ex-soldats des forces spéciales de l'armée des Etats-Unis.

Surpris par des tirs attribués aux combattants de la guérilla sunnite, les quatre mercenaires agonisaient dans leur voiture, lorsque des civils y ont mis le feu, puis ont traîné deux des cadavres dans les rues. Ces corps carbonisés ont été mutilés au son de chants et de slogans islamiques. Puis ils ont été pendus à un pont sur l'Euphrate.

Les images ont choqué l'Amérique. A Fallouja, les pouvoirs politique et religieux ont condamné les scènes de réjouissance autour des défunts, mais pas le fait d'attaquer l'occupant américain. A Bagdad, le gouvernement intérimaire irakien a condamné "un acte sauvage" ; l'administrateur civil américain, Paul Bremer, a promis que "ces crimes ne resteraient pas impunis" ; et l'armée américaine a annoncé "une riposte très importante". "Nous avons des cassettes vidéo et nous serons très intéressés à parler aux gens qui y figurent...", a précisé le général Mark Kimmit, le commandant adjoint américain en Irak.

L'opération de "pacification" de Fallouja et de "destruction de l'ennemi" a débuté à l'aube, et devrait se poursuivre "quelques jours". L'autoroute Bagdad-Amman est fermée. Les check-points américains sont innombrables. Chars et Jeep sont en position sur chaque route, à chaque carrefour, sur chaque pont, du nord au sud, d'est en ouest. Malgré de multiples tentatives, tout au long de la matinée, aucune route, aucun chemin n'est praticable. Seul un "pool de presse" aura accès aux arrières des unités américaines.

Ultime tentative, peu après midi. Une route à l'est de Fallouja peu fréquentée. Un carrefour. Deux cents mètres plus loin, des combattants sont postés. Ils sont munis de kalachnikovs et de lance-roquettes et ils ne portent pas d'uniforme. Ce sont des rebelles sunnites qui, à 10 km de Fallouja, tentent de prendre l'armée américaine à revers.

Des voitures, surgissant de la route d'où les combats proviennent, s'arrêtent net. Trente rebelles surgissent, le visage recouvert de cagoule ou de keffieh. Ils sont armés de kalachnikovs, mitrailleuses, lance-roquettes, grenades. Très nerveux, ils agissent vite. "Sales Américains, on va vous exécuter !" Les deux reporters étrangers, l'envoyé spécial du Monde et le photographe canado-hollandais Paolo Woods sont jetés à terre. Le premier est entraîné, bras tordu, vers l'étal d'un marchand, est forcé de s'accroupir et a une kalachnikov braquée sur le ventre. Le second, à genoux dans la poussière, prend un violent coup de pied sur la tête et a le fusil posé sur la nuque. Les téléphones satellitaires et les appareils photo sont saisis. Les combattants, surexcités, attendent l'ordre de tirer. Dans leurs yeux, on voit que la prochaine fraction de seconde correspondra, en ce qui les concerne, à un bonheur incommensurable, avant de devoir retourner, car l'armée américaine n'est pas loin, à des tâches plus cruciales.

Un ordre fuse. Informé qu'il s'agit de "journalistes français", un commandant décide de retarder l'exécution. Ses combattants l'implorent d'achever là, sommairement, la cérémonie. Il hésite. Des villageois, visiblement acquis à la guérilla, regardent la scène. Trop de civils. Trop de confusion. Encore quelques coups, et puis... "On réglera ça dans le désert !"

La "promenade" en direction du nord dure peut-être près d'une heure. Les rebelles gardent leurs fusils braqués. Au hasard de chemins chaotiques, les canons de kalachnikovs visent accidentellement un pied, un genou, ou encore plus haut... Les mains maintiennent des grenades prêtes à être dégoupillées. Il y a un premier arrêt, animé de discussions ne concernant pas les prisonniers. Puis la "promenade" reprend. La destination finale est atteinte.

Il y a encore quelques ultimes hésitations sur le parfait endroit, qui achèvent de donner un parfum macabre à l'arrêt. Certains sont déterminés à ne pas manquer l'occasion d'exécuter de "sales Américains". D'autres sourient et acceptent des cigarettes.

Le commandant D., responsable de l'unité, transmet par talkie-walkie, après un ultime interrogatoire, son dernier rapport à un mystérieux "chef". La situation reste tendue, puis, après un temps d'attente, le verdict du "chef" tombe. "Ne tuez pas les "journalistes français !" Rendez-leur leurs affaires et raccompagnez-les jusqu'à la route principale ! Et ramenez vos culs par ici, parce que les combats continuent, et on a besoin de vous !" Un ordre est un ordre. Enfin presque. L'interrogatoire et la fouille continuent, tout en étant entendu qu'il n'y aura pas d'exécution. A moins d'une découverte.

Le seul de l'unité à continuer à râler contre l'exécution ratée est enfermé de force par ses camarades dans une voiture. Pour les autres, un ordre est un ordre. Sauf qu'il n'y a pas lieu de se presser. "Puisque vous êtes apparemment de vrais journalistes, et pas des Américains, expliquez-moi pourquoi on ne parle de nous, les gens de Fallouja, que comme des terroristes ou des Ali Baba -surnom des "voleurs" en Irak- ? Pourquoi personne ne dit que nous sommes des Irakiens qui défendons notre pays, nos maisons, nos sœurs ?...", questionne un combattant. "Nous ne sommes ni des gens de Saddam ni des terroristes, et on aime bien la France. Il faut l'écrire dans votre journal !", renchérit son camarade. "Eh l'ami, excusez-nous pour cet épisode, on ne voulait pas vous faire de mal, on veut juste tuer des Américains !"

La suite peut paraître un peu surréaliste. Les téléphones satellitaires et les appareil photo sont restitués. Une séance de photos souvenir est organisée. Les rutilants lance-roquettes sont sortis des coffres. Les cagoules et keffieh sont ajustés. "Et dites bien que nous sommes des moudjahidins ! La résistance irakienne !" La "résistance irakienne" offre une escorte jusqu'au premier carrefour menant à Bagdad.

Rémy Ourdan

compte supprimé . 06.03.2004 à 13:10145308
>> ouaiiiiiiiis lisez Metro !!!
bah oui... Métro? ça fait plaisir!

frads, 06.03.2004 à 12:50145307
>> A la base les médias c'est fait pour informer et ce d'un point de vue objectif...

ouaiiiiiiiis lisez Metro !!!

hum

Guewan, 06.03.2004 à 12:41145306
>> A la base les médias c'est fait pour informer et ce d'un point de vue objectif...

Excuse moi je n'arrive plus à arrêter mon fou rire !

>>et ça je crois qu'ils l'oublient un peu.. mais bon, 'faut pas quand même dire qu'on est assez crétin pour pas savoir déméler ce qu'on a besoin de savoir là-dedans...

Sait on vraiment faire la distinction ? Comment peut on vérifier ces informations ? Bien sûr que nous sommes conscients d'une "manipulation" médiatique, mais jusqu'à quel point ?
C'est d'ailleurs pour ça que j'adore relire 1984 !

compte supprimé . 06.03.2004 à 11:32145297
A la base les médias c'est fait pour informer et ce d'un point de vue objectif... et ça je croi qu'ils l'oublient un peu.. mais bon, 'faut pas quand même dire qu'on est assez crétin pour pas savoir déméler ce qu'on a besoin de savoir là-dedans...

jon_arbuckle, 05.03.2004 à 22:54145278
Tiens, en parlant de mascarade, j'ai lu tout à l'heure que les RG estiment en substance que le groupe terroriste "AZF" est une "dérive séctaire, ou alter mondialiste" (sic)

Avec des déclarations pareilles, on est pas sortis de l'auberge.

jon_arbuckle, 05.03.2004 à 22:44145277
Pour leur faire de la pub, c'est sûr que ça leur fait de la pub :o)

Pour le sentiment de panique, je crois que les français ont appris depuis longtemps à rester stoïques, vu toutes les menaces qui pèsent potentiellement sur eux.

Mais tu as raison : les médias (surtout télévisés) aiment présenter les choses sous la forme de spectacle. Et le groupe terroriste "AZF" leur offre du spectacle sur un plateau.

Merci pour ton avis, Guewan :o)

Tinigrifi, 05.03.2004 à 22:40145276
>> Et puis en plus c'est surtout (?) sur la ligne Paris- Toulouse, alors j'ai moyen envie de me faire exploser la tronche en partant en vacances...

Faut voir ça autrement: vu que la bombe qui a été trouvée était sur le trajet Paris-Toulouse, y a peu de chance qu'il y en ait une autre :o) Moi ça m'arrange, je fais souvent l'aller-retour.

Guewan, 05.03.2004 à 21:30145271
J'aurais plutot tendance à dire déformation de tout. Et monstre coup de pub aussi. Et c'est facile d'invoquer le devoir d'informer etc.. C'aurait pu créer un sentiment de panique (c'est peut etre un peu tiré par les cheveux, mais on ne sait jamais comment les gens peuvent réagir).
Apres il est vrai, ça m'a plus fait penser à une grande mascarade plutot qu'à un truc monstrueux.

Mais dans tous les cas, j'en ai marre des médias qui dramatisent tout et qui nous bombardent de tout ce qu'ils peuvent le 3/4 du temps, alors que rien de nouveau n'a été fait (ex: Dutroux). Le matraquage des esprits et les sujets inintéressants.

compte supprimé . 05.03.2004 à 21:15145267
moi je trouve qu'il a raizon parce que on quand même le droit de savoir... Et si un train avait pété? Hein?
Et puis en plus c'est surtout (?) sur la ligne Paris- Toulouse, alors j'ai moyen envie de me faire exploser la tronche en partant en vacances...
:o)

jon_arbuckle, 05.03.2004 à 20:44145259
(C'est pas un sujet de début de week end, je sais :o)

jon_arbuckle, 05.03.2004 à 19:41145249
Que pensez vous du "scoop" réalisé par le journal "La dépêche du midi", qui a décidé de rendre publique l'information selon laquelle le mystérieux groupe "AZF" fait un chantage terroriste ? Devoir d'information, ou remise en cause des efforts policiers pour tenter de localiser ces gens ?

Aujourd'hui, le Ministère de l'intérieur affirme qu'il avait envoyé une note à une centaine de rédactions (dont faisait partie La dépêche du midi) pour leur demander de garder le silence afin de ne pas compromettre le déroulement de l'enquête. Et il accuse en substance le journal d'avoir entrainé l'interruption des communications avec les terroristes, et pire, d'entrainer peut-être des actions d'un groupe de sentant "trahi".

Le PDG du journal, Jean-Michel Baylet, s'en est défendu en ayant déclaré sur RTL : «Notre devoir, c'est d'informer. Notre devoir, c'est de prévenir les citoyens du danger»

Il a affirme en outre n'avoir «jamais reçu» la note du ministère de l'Intérieur demandant mardi à la presse de ne pas divulguer l'affaire, pour les besoins de l'enquête.

Tous les autres quotidiens et autres organes de presse avaient gardé sciemment le silence.

jon_arbuckle, 03.03.2004 à 18:50144915
Tu as raison, Matthieu pour le JT de France 2 à Midi (Bilalian, j'aime pas). Mais sut TF1, c'est encore pire : à la même heure, tu as Jean-Pierre Pernaut qui te parle du traitement "artisanal" de la bouze de vache charolaise, d'une famille d'éleveurs du petit village de Trou-du-yuk-sous-bouze, avec interview (choc) de l'ancêtre à l'appui...

Non, moi je préfère les présentatrices du JT de France 3 (Elise Lucet, bien sûr, pour son professionalisme, mais aussi Laurence Bobillier de Soir 3...et la superbe Laura Massis sur France 3 Ile-de-France (un top canon cette fille) :o))

Matthieu, 03.03.2004 à 16:13144892
en fait il peut pas faire grand chose dans le sens ou il n'y est pour rien.
Guignols ou pas, les "jeunes" (bouh quesque c'est reducteur ce mots) ne suivent pas l'actualité.
Je pense pas que ca detourne de la presse. (ca pourrait meme donner envie de s'y interesser)

Thierry, 03.03.2004 à 16:00144889
>> >> Mais il estimait (plutot a raison amah) ne pas pouvoir faire grand chose contre ca.
>> Si ça lui pose de réels problèmes de conscience, il peut arrêter son émission et faire autre chose.
ca ne lui en pose pas, mais on l'attaquait parce qu'il detournerait la jeunesse de la presse traditionnelle.

daiboken, 03.03.2004 à 15:34144882
>> Mais il estimait (plutot a raison amah) ne pas pouvoir faire grand chose contre ca.

Si ça lui pose de réels problèmes de conscience, il peut arrêter son émission et faire autre chose.

Thierry, 03.03.2004 à 15:28144879
Il y avait un article sur CNN qui explique que plus en plus des 15-30 ans ont pour principale, voire pour seule source d'information, le journal satirique "the daily show" de Jon Steward sur comedy central (a une epoque, CNN diffusait un digest le vendredi ou le samedi a 00:30 en Europe). Je crois que c'etait de l'ordre de grandeur de 25% contre 20% pour les grandes chaines generalistes. Honnetement, pour l'avoir regarde plusieurs fois, c'est parfois amusant, mais certainement pas une source fiable d'information :o)
Les jeunes reprochent aux journalistes traditionnels d'etre ennyeux et de ne pas parler de sujets qui les concernent. John Steward se moque d'ailleurs regulierement de cette part de son public (pas trop quand meme, il ne va quand meme pas s'aliener son public :o)). Je me rappelle que des reproches similaires ont ete fait aux Guignols. Bruno Gaccio reconnaissait lui-meme que c'etait un probleme, les guignols ne representant qu'un contrepoids satirique a l'actualite et n'ayant jamais eu la pretention de se prendre pour un vrai journal (a la difference de Karl Zero qui melangeait satire et info). Mais il estimait (plutot a raison amah) ne pas pouvoir faire grand chose contre ca. Malheureusement, cela veut dire qu'une proportion non-negligeable de la population ne s'informe plus. Ca fait quand meme un peu peur, cette betise qui gagne du terrain un peu plus chaque jour :o(

Matthieu, 03.03.2004 à 13:55144857
J'ai regardé un petit bout du 13h sur france 2 tout a l'heure, je vous retranscrit ca en gros :
(avec un grand sourir)
"en ces temps de campagne electorale, nos hommes politiques aiment utiliser les petites phrases. Au PC, Marie-Georges Buffet ne deroge pas a la regle et a utilisé hier des metaphores, des imges et des comparaisons cinematographiques pas a l'avantage du 1er ministre"
...ensuite on a eu droit a UNE phrase de son discours avec du "terminator" et du "silence des agneaux" sans interet (et pas drole)
"voila pour la petite phrase de MGB" et paf il change de sujet.
En traitant l'information politique comme ca, c'est pas etonnant que plus personne n'aille voter, c'est vachement malin. Sur ce qu'elle a dit, le fond de son discours, on en sais rien.
Et les politiciens obligés de jouer a ce jeu debile pour avoir leurs 15 secondes de JT.

auroress, 21.08.2003 à 11:03105030
ce qui m'énerve ce sont les phrases toutes faites dépourvues de sens du genre: voilà ce qu'on pouvait dire sur tel sujet...
alors qu'en fait ils ne traitent qu'une partie du sujet à cause du temps qui leur est imparti

man, 18.08.2003 à 13:48104590
Ca sent la rancoeur aigre contre les Européens...

C'est vrai que c'est étonnant, le Washington Post est plutôt un journal sérieux en général.

ADDTC, 18.08.2003 à 12:38104583
La vague de chaleur actuelle est une catastrophe nationale, on lui attribue de 3000 à 5000 morts. Et regardez un peu l' editorial du washigton post

Peut-être qu'on on est des petites natures, par rapports au cow-boys Texans que les vagues de chaleurs n'atteignent pas, comme GW Bush qui adore faire du jogging au soleil (l'insolation, ça expliquerait pas mal de choses)

En attendant, ici, des gens meurent de la chaleur. Pour un journal qui se veut une référence, il devraient peut-êre revoir le sens du mot "décence". Je n'en ferait même pas un chapeau en papier pour me protéger du soleil, et pour l'usage que je lui réserve, j'aurais encore trop peur d'avoir des irritations.

Pauvres cons !

june, 11.06.2003 à 14:1394768
au risque de paraitre lourd ("beaurk la télé..."), je me contente des infos a leur source, enfin, ce qui etre censé etre leur source (le site de l'afp, par exemple).
sinon, je vais aussi voir le site de Tom Engelhardt, tomdispatch ( http://www.nationinstitute.org/tomdispatch ) qui est tres complet et propose de supers questions et points de vue sur l'ensemble de la merde dans laquelle nous vivons (en meme temps, on pourrait s'appeler fatimah et habiter en afghanistan, hein). par contre, c'est un point de vue plutot democrate, pour les malpolitisés qui liraient ca... eh eh eh.
egalement http://www.indymedia.org
(les trucs essentiels dont pas grand monde ne parle...)

je me suis aussi inscrit a disinfo.com y'a un bon bout de temps, quand ils postent, ils postent bien.

sinon, en ce moment, www.alternet.org, buzzflash.com...

J-C, 11.06.2003 à 11:4594728
ah ben là, je suis bien d'accord avec toi !

At'chao !

Matthieu, 11.06.2003 à 11:4294724
bin je prefere une reportage equilibré plutot qu'"un preté pour un rendu". ca evite d'avoir des grevistes qui des non grevistes qui s'engueulent...
sinon je suis assez d'accord, les micro-trottoires dans les manifs ont tres peu d'interet et apportent rien. mais on peut pas non plus mettre les 2 dos a dos, la y'a vraiment eu manipulation.

J-C, 11.06.2003 à 11:3594722
ça vaudrat pour les fois où ils ne nous montrent que des gens solidaires de la grève !

c'est un vomis pour un rendu !

At'chao !

Matthieu, 11.06.2003 à 11:2194718
une petite remarque sur le traitement des greves par certain journaliste (je l'avais gardé sous le coude pour le sujet BDgest mais ca semble s'etre calmé la-bas ;o)) )

Lundi soir au journal de F2 une journaleux s'est cru malin de faire un micro-trottoir gare de lyon avec la question "alors ? vous avez fait bon voyage ?" ca releve vraiment de la manipulation, avec ca il etait sur d'avoir sa dose de "on nous prend en otage" et autre "fonctionnaire= faineants privilegiés"
Je trouve ca tres malsains qu'on mette plus de temps (ce qui sous entend que c'est plus important) pour traiter des genes des usagés et du debat "faut il un service minimum ?" plutot des raisons de la greve et du debat sur les retraites... evidement parler des retards des trains c'est plus vendeur, plus "france d'en bas".

une fois de plus le TJ prefere carresser les "clients" dans le sens du poil plutot que de faire de l'information...

MR_Claude, 06.06.2003 à 19:3494235
moi rien que lire "Bilalian" ça m'a suffit.

Concernant cette affaire ce n'est vraiment pas la seule dérive. C'est même pathétique.

Pages : 1 - 2 - 3

retour forum

bordure
coin bordure coin