créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
Oh, you know... My dog is one-eyed. Is this an enviable condition?
Mr_Switch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Mon Coup de Coeur et Mon Coup de Latte du Mois...

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2 - 3

Kazekami, 01.12.2002 à 23:0962366
Allez hop, nouvelle tournée du mois de novembre!! :o)

Coup de coeur du mois : "Sanctuaire" tome 2 de Dorison et Bec aux Humanoides Associés, avec le tome 1, bien evidemment, qui était déjà une bonne surprise à sa sortie. Une série qui continue superbement bien, doté d'une ambiance extraordianaire.



Coup de latte : "Les Looser sont des Perdants" de Pichelin chez Fluide Glacial. J'ai un peu eu l'impression que l'auteur c épluché les breves de comptoir pour pondre cet album qui ne m'a pas fait esquissé un seul sourrire.



Voili voilouuuu :o)

Gilles, 26.10.2002 à 14:3457009
/me l'a achete cette semaine. Pas encore lu mais ca ne saurait tarder...

everland, 26.10.2002 à 11:1956987
Le nouveau Gregory Mardon est sorti !
Je ne l'ai pas encore lu mais je sais que beaucoup de bulledairiens avaient adoré "Vagues à l'âme", peut-être le meilleur album Tohu Bohu et de l'année 2000. Donc voilà, cet auteur très précieux signe le dessin de Cycloman scénarisé par Berberian, éditions cornélius.
Je vais me le dévorer rapidement.

Eugène le jip, 25.10.2002 à 20:5756947
c'est surtout que j'ai pas envie de me creper le chignon sur un sujet qui n'en vaut pas la peine: la Bd allemande.

petitboulet, 25.10.2002 à 19:5156933
quand nyl se fache toute rouge, t'as envie de baisser les yeux et de remuer la terre avec ton pied et tu te sens tout penaud...
quelle autorite! °.o))

Eugène le jip, 25.10.2002 à 18:4456924
farpaitement, elle a farpaitement raison !

bens, 25.10.2002 à 18:3156923
De suite, qd c'est Nyl qui le dit, ça le fait mieux qd même...

nyl, 25.10.2002 à 18:1056914
mais c'est pas bientot fini cette histoire? C'est pas parce qu'il y a marquer "coup de latte" dans le titre du sujet qu'il faut le prendre au pied de la lettre ;o)))
Depuis quand c'est tout blanc ou tout noir...
Chaque auteur est ce qu'il est avec son histoire propre et les évènements qui vont peut etre ou non marquer son oeuvre, chaque lecteur a son histoire avec des évennements qui vont plus ou moins marquer sa lecture. C'est ce qui fait toute la richesse du truc non?
On n'a jamais raison dans aucun des extrèmes...

bens, 25.10.2002 à 15:5856896
Non Arnaud, je vais pas continuer à me marrer vu que c'est fini.
Mais il n'en demeure pas moins que ds ton point de vue (comme ds l'opposé) tu ne considérais pas que certains auteurs pouvaient avoir garder leurs spécificités alors que d'autres non. Et c'est une grosse erreur de croire que tous les auteurs immigrés vont réagir de la même façon aprèe être resté plusieurs années en France.

ps: es-tu bien sûr d'avoir lu complètement le débat auquel tu participais ?

manu, 25.10.2002 à 9:2256796
Et oui, coup de coeur, encore un manga. et du même auteur de 20th Century boys : Urasawa. Normal aussi, je n'ai lu que ça dernièrement :o). Un polar qui tient en halène, bien comme il faut. Et, impression sympa, on ne sait vraiment pas où l'auteur veut nous emmener... d'autant que la série se compose de 18 volumes.

Espérons que la serie ne s'essoufle pas.

Alors, comme dirait hug : lisez Monster ! :o)

Eugène le jip, 25.10.2002 à 7:1056791
ben, les grosses influences de ces auteurs, c'est la BD franco-belge, justement (pas taper aps taper pas taper)

compte supprimé . 24.10.2002 à 23:5656787
Continue à te marrer (sans moi). Es-tu bien sûr d'avoir lu le débat en question ?

Joe, 24.10.2002 à 23:3956786
mi-temps.

bens, 24.10.2002 à 23:3556783
Vous me faites marrer les gars, ds vos 2 points de vue vous croyez que ce que vous pensez s'applique à tous les auteurs édités ds un pays étranger. ça ne vous est pas passé par l'esprit qu'on ne pouvait peut-être pas généraliser à tous les auteurs étrangers ?
Certains vont se fondre +- rapidement ds la BD franco-belge alors que d'autres pourront rester autant de dizaines d'années qu'ils veulent, malgré leurs évolutions ils garderont toujours leur style propre, acquis qd ils étaient encore ds leur pays. Même chose pour les immigrants, Nyl (dont j'ai fort apprécié les quelques interventions soit dit en passant) parle des personnes d'origine algériens gardant leur culture même après 3 générations, mais il y a d'autres immigrés s'intégrant totalement et perdant peu à peu leur culture d'origine (et j'en connais). Après, que ce soit bien ou mal, c'est un autre débat.

Vous avez l'air d'avoir cessé cette discussion, c'est bête je vous dirais bien de continuer moi... vous m'avez bien fait marrer ds l'ensemble ;)

compte supprimé . 24.10.2002 à 13:0056678
j'ai bien parlé de grosses influences, c'est à dire ce qui détermine une "manière de voir". Rien n'empêche par la suite d'être influencé dans une moindre mesure par divers auteurs et ce, jusqu'à la fin de sa vie. Quand même, passé un certain âge, Franquin à plus influencé qu'été influencé ...

Grunt, 24.10.2002 à 12:5556677
Les "grosses influences", ça se "subit" toute la vie.

Il serait désespérant de plus trouver d'inspirations, ailleurs dans ses créneaux habituels, passé 25 ans printemps...

compte supprimé . 24.10.2002 à 12:3756676
Hm. Je crois que les grosses influences c'est pas à 25 ans qu'on les subit, c'est avant. Ces gars là, les dessinateurs, ont une véritable vocation le plus souvent, et dessinent depuis qu'ils sont tous gosses. Donc en arrivant en France ils avaient forcement un héritage de leur pays d'origine (Andreas, Bilal, Rosinski, ...), héritage déterminant.

Eugène le jip, 24.10.2002 à 6:5756661
bon, comme j'ai envie d'avoir raison, passons à la deuxième couche:
Andreas, Bilal, Rosinski et Zidane (nos trois exemples choisis) ne sont pas arrivés dasn notre pays avec leur planches sous le bras en disant aux éditeurs, vous m'éditez ?
Noooooooooooooooooooon
Ils se sont mis aux turbins avec des scénaristes du cru (Christin et Dionnet pour Bilal, Greg pour Zidane, Van Hamme pour Rosinski et rien pour Andreas, scénaristes qui sentent davantage la rillette, le beaujolais et la frite que le plat exotique) et ont commencé à publier dans des revues (Tintin pour Andreas et Rosinski et une revue française - Pilote ou metal ? pour Bilal), sauf Zidane qu iétait trop nu len dessin et à qui on a donné un ballon pour qui'l joue dans la cour. Donc, même si'ls apportaient leurs spécificiquesspécifiques propres à leurs origines et personnalités, ils ont surtout subit les influences plus que marquée des rédactions de ces revues franco-belges pour produire leurs premières BD. Voili, voilou

Tinigrifi, 24.10.2002 à 0:4356658
Là tout de suite en ce moment je suis plongé dans un abîme de perplexité pour savoir si la proposition "Je crois qu'il n'existe aucun point de vue indéfendable" est elle-même défendable, auquel cas il y aurait peut-être comme un début de contradiction.

'vais me coucher, tiens :o)

Joe, 24.10.2002 à 0:0056656
53 partout, balle au centre.
Les bleus dominent mais les rouges tiennent bon!

compte supprimé . 23.10.2002 à 23:4856651
Tini... Un point de vue comme "j'ai pas aimé cette bd donc le reste de la bd allemande doit pas être bien" est difficilement défendable :-) Mais dans l'absolu tu as raison, la preuve

MR_Claude, 23.10.2002 à 23:4456650
(oula tini, attends que je finisse mon bouquin, et c'est un débat qui peut durer des heures et emmener très très loin.... vaut mieux pas en fait ;o))) )

Tinigrifi, 23.10.2002 à 23:3956647
Point de vue indéfendable... Est-ce que ça existe ? A part en sciences exactes, je vois pas...

MR_Claude, 23.10.2002 à 23:3756645
bin, on a aussi le droit de rebondir, et d'élargir le débat (même si l'objectif de ce sujet est de dire ça: glop, ça: pas glop, point barre (chose a laquelle je trouve peu d'interet, mais c'est une autre histoire ;o))) ))

compte supprimé . 23.10.2002 à 23:2356640
Sur le principe je suis plutôt d'accord avec Everland sur ce droit aux phrases bêtes et gratuites juste histoire de faire un bon mot (j'ai beaucoup pratiqué, dans le temps)... Le truc c'est qu'après si c'est un point de vue indéfendable faut pas essayer de se justifier à tout prix, faut admettre que c'était une parole en l'air. Mais bon, chacun fait comme il veut.

everland, 23.10.2002 à 23:1756638
pfffffffffff voilà un super débat bien rigolo sur le principe du téléphone arabe.

Cardi qui dit qu'il a pas aimé Métropolitain (c'est son droit) et qui élargit en disant que c'est pas cette BD qui va lui faire aimer les auteurs allemands... euh... je vois pas où est le mal de dire ça même si c'est un peu vite dit. On a pas toujours une liste d'auteur rangé par nationalité sous les yeux non. Je revendique le droit aux petites phrases gratuites non réfléchies (j'ai souvent dit la même chose à propos des auteurs japonais et pourtant je me rends compte qu'il y en a au moins un que j'apprécie).

Bon, ce qui est super drôle après c'est que chacun va rebondir sur la dernière petite phrase de l'autre en oubliant de plus en plus le sujet de la discussion. Métropolitain s'efface très vite, de toute façon personne ne l'a lu quasiment donc on s'en fiche un peu, et on passe à Blacksad (mais dans quel langue a été écrit blacksad ???) (Euh, Disney c'est espagnol comme influence au fait, vu que c'est la que guardino a été formé...) puis Bilal, Andreas... Zidane... les rillettes... Tout cela est super passionnant à lire :o))))

Ah oui, juste un truc, en Allemagne, c'est Astérix qui est en tête des ventes de BD.

cubik, 23.10.2002 à 22:3356614
euh, moi, votre debat me fait m'interroger sur un truc
dans les bd etrangeres editees en france, eske le traducteur est credite?
pasque bon, je sais qu'il l'est pour les comics mais pour les albums, j'ai po souvenance d'avoir deja vu le nom du traducteur, a quelques exceptions pret, quand le traducteur est luimeme connu comme auteur
sinon, pour blacksad, ce que j'avais compris, c'est qu'ils l'ont fait en france, deja pasqu'ils vivent en france, et aussi que le marche de la bd en espagne est plutot tourne vers les comics
sinon nyl, aimer les rillettes au ptit dej' n'est en aucun cas un signe d'origine sarthoise, surtout si c'est des bordeau chesnel >)

MR_Claude, 23.10.2002 à 22:3256612
voila, juste pour dire comme man, même si je savais pas ce qu'il a dit...

plutôt que de vous acharner à faire comprendre à Cardi que andreas ou autres ont leur culture propre (il veut pô, il veut pô... ;o))) ), moi j'aimerais bien que Cardi me dise en quoi il sait que Hyuna n'a elle eu que des influences stictement allemandes... hmmmm? elle peut tres bien avoir été comme andreas influencée par plein de choses (pour andreas y'a du franco-belge, plein de comics, et aussi sa part à lui), et le fait d'avoir au départ été publiée en allemagne ne change a mon avis pas grand chose.

compte supprimé . 23.10.2002 à 22:3056610
Ah ben sans le savoir on était pile dans le sujet donc...

(Au passage je n'ai pour l'instant aucune opinion sur ce bouquin, je ne l'ai pas lu et ne connait pas les travaux de cette jeune femme)

man, 23.10.2002 à 22:1556605
Juste pour rire... Hyuna, l'auteur(e) allemand(e) qui est à l'origine de ce débat, vit en Belgique (du moins il me semble) et a fait ses études à l'académie des Beaux-Arts de Tournai.
Elle a participé à plusieurs ouvrages collectifs comme "Paroles de Taule" et a écrit "Métropolitain" directement en français. :o))))

Tinigrifi, 23.10.2002 à 22:0856602
Bon ben j'ai essayé de lire un peu le débat et je dois me rendre à l'évidence : J'AI RIEN COMPRIS !! Surtout sur la fin, avec ces histoires d'Andreas et de Bilal.

Bon, au pif, je dis "je suis d'accord avec Cardi" pour équilibrer un peu.

compte supprimé . 23.10.2002 à 22:0056601
Zidane, il joue à l'étranger (à ce qu'il me semble). Mais bon, ca ne l'empêche pas d'être francais pour tous les fans de foot (dont je ne suis pas, c'est pour ca que je peux pas trop développer). Mais bon, c'est un autre domaine...

Quant à l'ouverture d'esprit suposémment plus qgrande en France que dans leur pays d'origine : euh, je parierait pas là dessus... Et puis utiliser le mot underground dans un usage péjoratif, je... bon, pff, je suis fatigue là, je veux pas repartir sur un autre débat.

Bon. donc selon toi, c'est le pays ou tu es édité -et ou tu as du succès- qui détermine la nationalité de tes bds et ton identité culturelle. Pff... (Plus envie de contredire personne). Ok. Carl Barks est hollandais. Don Rosa est danois. Lazare est belge. Etc...

Juste une nuance : Rosinski est pour moi un dessinateur yougoslave. Son style graphique est issu des bds de western qu'il lisait dans son enfance, dessinées par des auteurs locaux -elles mêmes fortement influencées par les américains- et par les études qu'il a fait dans je ne sais plus quelle académie (il y a un très bon numéro des cahiers de la bd sur le sujet). Enfin si je pars de là, je dis que Janjetov est pas yougoslave vu que son trait est du 100% Moebius. Pfff... Suit pas à une contradiction près. Mais bon, c'est pas moi qui me voulait aussi réducteur.

Enfin, je précise qu'aucun des auteurs allemands que j'ai cité plus bas ne rentraient dans ces cas de figure ; du coup, la conversation aurait pu être beaucoup plus courte (et donc moins houleuse)

Ce soir j'ai appris que j'étais pas québecois, cool...

Eugène le jip, 23.10.2002 à 21:4156596
Bon, Andreas est d'origine allemande, mais il a fait ses études à St luc (en même temsp que berthet, sacré promotion, cette année là). Et sa Bd est franco-Belge. Parce qu'elle a été conçue en français, et éditée en français, pas en allemand.
Et Rosinski, le polonais, ne fait pas de la Bd Polonaise, mais franco-belge. Parce qu'en pologne, Thorgal, y s'en tamponnent entre deux vodkas.
Idem Bilal, le serbe ou croate je sais plus. S'il était pas venu bosser en france, il serait un auteur croate ou serbe underground et méconnu. Ou livreur de pizza, on peut pas vivre de la BD underground toute sa vie.
Nombreux autres exemples d'auteurs étrangers travaillant directement en français, parce que le public est plus large et plus ouvert que leur public d'origine. Et tout ces auteurs apportent quelque chose au bazar de la BD franco-belge, qui explique sa diversité sans qu'on puisse l'attribuer uniquement, loin de là, à des auteurs étrangers.
Autre exemples, Zidane, il joue dans quel équipe encore ?

compte supprimé . 23.10.2002 à 21:3056595
Une réflexion de Cardi issu du tchat assez hors sujet mais qui permet de voir à quel niveau il situe le débat :" quoi que je puisse dire sur le forum Arnaud, je serais tjrs aprécié plus que toi :o)"

Pas de problème, si il y a une chose que je veux bien te concèder c'est ca. Je n'émet pas une pinion ici pour me faire aimer mais parce que j'y crois.

nyl, 23.10.2002 à 21:1656593
"Excusez moi mais on distingue plus ce que fait Bilal par rapport au reste, que ce que fait Andréas, non?"
Tu ne dis pas la meme chose que ce que dit Arnaud, tu dis que Bilal est un auteur qui se distingue des autres. C'est peut etre ce que tu voulais dire, mais tu pourrais peut etre aussi admettre que tu fais des raccourcis rapides ;o))

compte supprimé . 23.10.2002 à 21:1556592
(Au passage, "mdr" n'a jamais été un argument valable dans une discussion sérieuse. C'est juste le signe que ca tourne à la raillerie chez l'un des interlocuteurs... A bon entendeur)

Kazekami, 23.10.2002 à 21:0856586
euh Arnaud c ce que g dit pour Bilal hein, lit po entre les lignes :o)

compte supprimé . 23.10.2002 à 21:0656584
Et on aurait dû deviner tous ces critères de sélection dans la simple question "oki nono le malin, cite moi une autre BD allemande..." ??? J'ai le droit de me marrer un peu, là ?

Tu as tort de citer Bilal, c'est justement un des auteurs à qui l'identité culturelle (yougoslave pour lui, donc) tiens le plus à coeur. Dans une interview sur deux il te parle de son pays, etc... et le Sommeil du Monstre est explicitement imprègné du conflit qui s'y est déroulé dans les années 90. Certes, c'est moins évident chez Andréas, mais là encore tu voudrais qu'il n'ai recours qu'au cliché ? qu'il te parle exclusivement de la seconde guerre mondizle ? Que les japonais parle d'Hiroshima ? Excuse-moi, mais les bds francaises ayant pu être dessinées par n'importe qui d'autre dans le monde se comptent par centaines. Être né quelque part n'implique pas forcément de le revendiquer tout haut danschaque chose que tu fais.

nyl, 23.10.2002 à 21:0256580
Cardi on ne pert jamais une culture. Chaque personne a sa culture prorpre en fonction de son histoire de vie et de ses origines culturelles. Tu trouves que toutes les personnes d'origine algérienne vivant dans le coin ont perdu leur culture algérienne? Mele les troisisèmes génération (je ne te parle pas de leurs couleurs de peau mais de leur culture). Et c'est la meme chose pour un breton venu vire en Ile de France ou un québecois vivant au japon.
Et puis moi je suis toujours un peu sarthoise meme si j'y suis pas née et j'adore manger des (vraies) rillettes au petit déjeuner.
Etre auteur, s'est se dévoiler un peu. Je ne pense pas que beaucoup de personnes soient capables de renier leur culture, leurs origines (les deux sont très liées)

Kazekami, 23.10.2002 à 20:5856576
non nyl, je suis parti sur l'édition suite à ce que a dit Hugues : "Ensuite, Blacksad, il est écrit par des espagnols, en espagnols, et probablement en Espagne, et il est juste édité par un éditeur francais. Il est pas sorti uniquement dans le coin, je pense, il doit se trouver dans pas mal de pays."
si je recherche des productions produites en allemagne et seulement traduite en France, sans influence d'un éditeur français sur le dos, c bien pour trouver cette identité culturelle dans le graphisme ou autre façon d'aborder la BD. A partir du moment où un auteur vit en France depuis un certain temps il perd forcemment cette culture pour adopter celle où il vit.
Excusez moi mais on distingue plus ce que fait Bilal par rapport au reste, que ce que fait Andréas, non?

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:5656574
> les premiers a avoir édité Blacksad (etc...)

Ok. Moi aussi j'ai un exemple. L'un des auteurs de bd Disney contemporain les plus connus est Keno Don Rosa, pour sa série "la Jeunesse de Picsou". C'est un américain vivant (et travaillant) dans le Kentucky. Il aurait aimé réaliser cette série pour le marché américain mais il y a belle lurette que les bds de Donald n'ont plus de succès là-bas ; l'éditeur Gladstone n'avait pas les moyens de lui commander cette bd. C'est donc Egmont au Danemark qui lui a commandé cette bd, les canards étant encore extrêmement populaires là-bas. Inutile de dire que Don Rosa ne parle pas un traitre mot de danois et qu'il n'a fait aucune concession spécifique au marché scandinave. Quelques années plus tard, Gladstone a enfin eu les moyen de publier en seconde main la Jeunesse de Picsou aux Etats-Unis (ou elle a reçu un Eisner Award), en publiant les textes d'origines de Don Rosa. Est-ce que ca n'est pas une bd américaine ? Je suis curieux de ta réponse.

Kazekami, 23.10.2002 à 20:4956571
tu t'enfonce encore plus Kuk, Guarnido parle super bien français, il n'y a que Canales qui parle peu... donc que ça soit dans les 2 langues Guarnido aurait comprit le scénar. Sinon, tu épluche le Blacksad a fond, et tu me dis en quoi les auteurs n'auraient po pu s'appeler Michel Dupont et Gérard Bernier, ensuite j'approuverais qu'on ressent bien les origines espagnoles dans Blacksad :o)

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:4956570
Cardi t'es un peu de mauvaise foi sur ce coup là ((c: (je sais je suis très mal placé pour faire ce genre de commentaire)

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:4856568
> on ne peut po dire qu'il se distingue vraiment dans le
> découpage comme se distingue un japonais, un américain ou
> un anglais par rapport à la BD franco Belge...

Houla ! Je sais pas ou tu vois ca, mais pour moi Andréas ne doit pas grand chose à personne (du moins en bd), tant graphiquement que narrativemment. La seule concession que je lui vois faire à la bd franco-belge c'est de bosser sur des albums a4 45 planches cartonnés couleur. C'est tout. Pour moi c'est l'un des auteurs les plus atypiques de sa génération, tous pays confondus :-)

Bon, qu'est ce que tu attends des auteurs allemands, en gros ? (si je suis la réflexion que je cite au dessus) Qu'ils se trouvent une caractéristique graphique bien caricaturale, comme les gros nezs pour les francobelges, les yeux de bambi pour les mangas ou la bd porno pour les espagnols des années 80 ? C'est du cliché que tu veux ? Des bds sur la choucroute et la bière ? Eh ben t'es pas sorti :-)

nyl, 23.10.2002 à 20:4756567
Vous ne partez pas du meme point de vue. Cardi part de celui de l'édition, Keyan Arnaud et Ramonash de l'identité culturelle des auteurs qui marquera forcément l'album d'une manière ou d'une autre.
Personnellement je préfère a deuxième approche, qui me semble beaucoup plus enrichissante.

nyl, 23.10.2002 à 20:4556565
[apparté : en français pour dire pas on dit pas et pas po. ;o) fin de l'apparté]

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:4456564
( Communiqué de la SNCF: "Attention quand la locomotive arnaud est lancée plus rien ne peut l'arrêter !")

Kazekami, 23.10.2002 à 20:4256563
mdrrrrrrrr Kuk!!!! :o))))))))
les premiers a avoir édité Blacksad, c Dargaud France, donc la première traduction, le premier tirage a été effectué en France!! Ensuite c Dargaud, et Dargaud seul (et non po Guarnido ou Canales) qui ont décidé de vendre les droits à des autres maisons d'éditions pour la traduction à l'étranger, comme Lizard Edizioni ou autre éditeur... donc le projet a été accepté en France, et franchement je vois pas où dans Blacksad on ressent les origines espagnol des auteurs... ptet qu'il ira voir un spectacle de Torero dans le 2 :o))))))))

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:4056560
Allons-y ! Tu peux jouer sur les mots tant que tu veux, tu as généralisé en parlant de "bd allemande". Si tu as dû mal à te faire comprendre c'est pas de ma faute :-) Et puis bon, généraliser sur un bouquin, tu admettras que, bon, hein, hé ho.

Ensuite tu me demandes de te parler de bonnes bds allemandes. Si j'ai pris la peine de te citer celles-ci dessous c'est que je les apprécie :-) Je t'invite donc à les lire (la plupart sont disponibles en francais)

Autre polémique, autre débat : tu dis que parce qu'aujourd'hui il travaille en France Andréas ne fait pas de bd allemande. Ok, que fais-tu des origines, de la culture etc ? Guy Delisle a du mal à tenir en place, il est tantôt en chine, tantôt à la Réunion, tantôt en Corée, tantôt en France. Pourtant, c'est toujours à mes yeux un auteur québecois ! Thierry Labrosse, lui par contre vit et travaille au Québec ; néanmoins il bosse avec Arleston (scénariste francais...) et est publié par Soleil (etc). Est-ce que son travail n'"est pas -en partie du moins- québecois ? Tu veux nier à Andréas son identité culturelle ? J'ai du mal à te suivre, et généraliser une production par rapport à un territoire me semble de toute façon valable que pour un point de vue très évasif.

Un autre aspect qu'il fauit prendre en compte : les structures éditoriales indés (à part Reprodukt) en bds sont moins développées en Allemagne qu'en France (pour ce qui est des trads de bds franco-belges ils ont ce qu'ils faut, merci). Du coup il est normal que des auteurs étrangers (comme Malher) viennent solliciter des éditeurs francais comme Malher avec l'Asso, à fortiori si ils font de la bd muette comme lui. Mais je suis d'accord, la question peut se discuter.

Kazekami, 23.10.2002 à 20:3756559
peut etre Ramonash, mais il est quand meme influencé par la culture franco belge dans la bande dessinée... on ne peut po dire qu'il se distingue vraiment dans le découpage comme se distingue un japonais, un américain ou un anglais par rapport à la BD franco Belge... c ça que je souligne en parlant d'une BD allemande, un truc qui se démarque vraiment du reste de la prod franco belge

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:3356555
Pour moi ça compte: un allemand qui fait des bds en France ne fera pas la même chose qu'un Français, c'est peut-être pas évident comme ça, mais la culture joue un rôle essentiel: la particularité d'Andreas dans le champ de la production francophone vient surement de sa germanité.

Kazekami, 23.10.2002 à 20:3356554
c là où tu te plante Kuk, Metropolitain a été une prod allemande traduit en France, ce qui n'est po le cas de Blacksad qui a été édité directement en France. Et tt pays n'édite pas la meme chose, essaye d'aller publier Blacksad au Japon tu verras bien :o)

Kazekami, 23.10.2002 à 20:2756552
je n'ai condamné en aucun cas la BD allemande déjà, vu que g dit que ça allait po etre CETTE BD qui allait me faire aimer la BD allemande, vu que c la seule que g lu... d'autre part dans mon post g oublier un mot qui change radicalement le post, c t de me dire des bonnes BD allemandes... donc je me doute que tu connais des BD allemande, mais dis moi lesquelles sont bien alors...
Pour ce qui est d'Andréas Ramo, il ne produit po sa BD en allemagne, donc sa production n'est po allemande, ce que je recherche c des prods allemandes moi, je me fous d'un allemand qui fait sa prod en France, donc vala :o)

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:1456543
Arnaud: je crois que tu as oublié de citer Matthias Schulteiss !

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:1456542
Oui Ramo (c'est d'ailleurs pour ca que je me permettait de le citer ici)

compte supprimé . 23.10.2002 à 20:0856537
Il me semble même qu'Andreas est allemand, en tout cas il né en Allemagne, j'en suis sûr.

bens, 23.10.2002 à 19:3456518
clap clap clap

compte supprimé . 23.10.2002 à 19:3056517
Déjà tu me causes meilleur ou je te trouve un pseudo humiliant à toi aussi :-)

Une seule bd allemande ? Vraiment ? Ben t'as la Putain P. chez l'Association, par Katrine de Vries et Anke Feuchtenberger ; ensuite t'as Malher (ah non, zut : il est autrichien) toujours chez l'Asso avec Lone Race et Emmanuelle's Last Flight, entre autres ; mais peut-être ces auteurs sont trop "confidentiels" pour toi, du coup je te propose Ralph Koënig, auteur de plusieurs best-sellers (dont la Capote qui Tue, les Nouveaux Mecs ou Konrad & Paul) traduit dans des dizaines de langues -dont le francais chez Glénat qui ne s'en plaint pas, merci- et unanimement reconnu pour sa vision pertinente et satyrique du microsmone homosexuel. Sinon parce que j'aime bien la bd Disney et qu'on a trop souvent tendance à l'oublier, il y Ulrich Schöder qui a signé pas mal de bds de Donald & co dans la lignée de Carl Barks.

Sinon, bien vu Eugène ; si les Katzenjammer Kids se sont pas une série allemande (son auteur, Rudolph Dirks bien que d'origine teutonne était américain), sa principale source d'inspiration à savoir la série du 19ème siècle Max und Moritz elle l'était bien. Son auteur, Wilehm Busch était l'un des^pionnier de la bd tout court... Tant qu'on en est à parler des grands anciens il y Vater und Sohn (traduit littéralement "Le père et son fils"), une série très amusante et muette des années 30-40 qui a connu une édition francaise il y a 3-4 ans au Seuil. Son auteur, Plauen est mort en camp de concentration.

Tout ceci sort un peu trop du cadre de l'album classique cartonné en 45 planches à ton goût ? Pas de problème. A ce moment là, rappelle-toi qu'Andréas (auteur de Rork, Arq ou Capricorne, mais est-il besoin de le préciser...) est d'origine allemande, eeeet oui.

Voilà. Ca n'était évidemment qu'un échantillon de la production bd allemande, qu'à dire vrai je ne connais qu'assez superficiellement je l'admet. Ca n'est d'ailleurs pas la question ; je trouve juste que condamner toute la production d'un pays parce qu'un et un seul bouquin t'a déplu, c'est facile et très con.

Eugène le jip, 23.10.2002 à 18:0156506
Katzenjammer kids, c'est pas allemand, au départ ?

Kazekami, 23.10.2002 à 17:4856501
oki nono le malin, cite moi une autre BD allemande...

compte supprimé . 23.10.2002 à 15:3556478
Moi j'ai lu l'Agent 212 et c'était naze. Qu'est-ce que j'aime pas la bd belge ! Et puis j'ai lu un Schetter, décidemment la bd française c'est tout pourri (Cardi, réfléchis un peu avant de causer)

Kazekami, 23.10.2002 à 13:1756420
oui excusez moi, c Hyuna l'auteur, une artiste allemande... en tt cas cet album me fait po aimer la BD allemande loin de là :o)

compte supprimé . 23.10.2002 à 12:2956405
Mon coup de coeur va à cette chouette histoire de Daan Jippes (au dessin ET au scénario pour une fois) parue récemment dans Donald Duck Weekblad et mettant en scène Donald et son voisin Jones. Une vraie énergie dans le trait, un héritage savamment gèré de celui qui restera toujours son Maître (à savoir Barks), des gags vraiment ludiques, bref, une bonne petite histoire que j'ai eu plaisir à lire.

Mon coup de latte va à cette réédition d'histoire de Mickey Mouse par Paul Murry parue dans Anders And. Est-il nécessaire de nous remettre en mémoire ces planches vraiment pas brillantes, je vous en laisse juge...

MR_Claude, 23.10.2002 à 0:2156361
c'est ptet pour ça qu'il a pas aimé d'ailleurs...;o)))

Joe, 23.10.2002 à 0:1756360
Si si, de mémoire c ça aussi.
Hyuna...Krag... c'est vrai que c'est ressemblant, après tout...

:o)))

bens, 23.10.2002 à 0:1056357
J'ai la flemme de vérifier, mais l'auteure de Métropolitain ne s'appelle-t-elle pas Hyuna plutôt ?

Moi j'avais trouvé ça pas trop mal en fait.

Kazekami, 22.10.2002 à 23:4156355
Bon allez, on est le 22 Octobre mais je peux déjà dire mes coups de coeurs et coups de lattes d'avance...

Bon allez, ça ne sera une surprise pour personne, mon coup de coeur du mois d'Octobre revient sans conteste à Quartier Lointain de Jiro Taniguchi chez Casterman! Un grand moment de lecture, raconté avec uen poésie remarquable, un putain de bon album!!!



Mon coup de latte revient à Metropolitain de Krag chez Delcourt collec. Encrage... Pour ma part, g trouvé ça a chier... mais bon y'en a qui peuvent aimer hein... ben po moi en tt cas :o)




Ratatouille, 02.10.2002 à 16:2552759
Pour ceux qui connaissent la 'Griffe Noire', une tres bonne librairie dans le 94...
Je peux vous dire que "rester normal" a une place de choix en vitrine... Dans le poubelle avec des commentaires comme 'affligeant', 'mais pour qui il se prend', ou encore 'quand on y connais rien et qu'on a pas de talent, on evite de commettre une telle bd'...
Visiblement ils ont aime... Ca fait envie tout ca.

Thierry, 02.10.2002 à 15:5552750
je peux vous donner le coup de latte de Luc Brunschwig pour le mois, c'est "rester normal" de Bertrand et Beigbeder ;o)
Je ne me rappelle pas avoir vu un album faire une telle unanimite contre lui ;o) Ca force presque le respect !

Kazekami, 02.10.2002 à 14:4852743
c sur, il en reste 13 après, ça risque fortement de s'épuiser :o(

Pages : 1 - 2 - 3

retour forum

bordure
coin bordure coin