créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Herbv


par Mokona Noir
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
C'est le héros du 5eme élèment.
Anoeta
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Angoulême 2017. Un Hermann et toujours des errements ?

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1 - 2

crepp, 30.11.2017 à 16:39367140
Je suis content il y a mes deux coups de cœur le Gipi et le Dave McKean. Bon comme le Gipi gagne déjà pas mal de prix pas sur qu'Angoulême s'ajoute.

Gantois, 30.11.2017 à 14:54367137
Y a pas





ni

NDZ, 30.11.2017 à 14:44367136
NDZ :
La sélection officielle d'Angouleme 2018 est connue, à vos claviers pour commenter, les présents, les absents,...

NDZ, 30.11.2017 à 14:44367135
La sélection officielle d'Angouleme 2018 est connue, à vos claviers pour commenter, les présents, les absents,...

Trois constats de mon côté:

- quasiment pas de bande dessinée à papa cette année alors qu'il y a toujours 5/8 titres très classiques (années 80-90), là on a seulement le J K Bloche, à la rigueur le lapinot et le Gus (institutionnalisation des auteurs de l'Asso)

- beaucoup de "jeunes" auteurs (moins de trois/quatre livres)

- beaucoup de titres sortis en septembre-octobre-novembre: on aurait donc bien une rentrée littéraire en BD ?...

Sinon, le Blutch..... pffff

Sinon, allez les filles !! (fayolles, guerrive, lust, ...)

NDZ, 30.01.2017 à 21:38364816
chrisB :
La pluie, des 2 auteurs, était de mémoire dans mon top 2005 (j'ai plus en tête la date de sortie exacte)


Oui, un des trucs à sauver de la collection Ecritures, avec Seth, Igort, L'invention de Morel et Le journal de mon père...

J'avais bien aimé également, du même duo, Alberto G.

Gantois, 30.01.2017 à 11:13364811
Gantois :
j'aurais du écrire : "j'ai toujours eu du mal avec les scénarios et/ou les non-scénarios de ces albums"


de ses albums :/

Gantois, 30.01.2017 à 10:29364808
j'aurais du écrire : "j'ai toujours eu du mal avec les scénarios et/ou les non-scénarios de ces albums"

chrisB, 30.01.2017 à 9:14364807
La pluie, des 2 auteurs, était de mémoire dans mon top 2005 (j'ai plus en tête la date de sortie exacte)

grimmy, 29.01.2017 à 19:18364804
Oui, là il y a une " intrigue", un scénario quoi.

Mael, 29.01.2017 à 19:08364803
Ici, il a travaillé avec un scénariste justement, peut-être retenteras-tu ?

Gantois, 29.01.2017 à 16:40364802
Eric Lambé (du groupe Frigo/Fréon/Frémok) a un dessin fort beau et fort inventif, mais j'ai toujours eu du mal avec les scénarios (ou les non-scénarios) de ces albums.

beuzno, 29.01.2017 à 13:07364800
il y a un interview de lambé dans le libé de jeudi
c'est en effet une très belle bd fine, intelligente et émouvante
la peinture sur laquelle débute le livre est "scènes de pillage après la bataille" de jan bruegel II
"paysage après la bataille" est un film de wajda

grimmy, 29.01.2017 à 0:52364796
Lu il y a deux semaines. Un livre magnifique, âpre, sur le deuil et comment on sort d'un deuil. Les dessins sont superbes, de longues planches sont muettes. C'est triste, éprouvant, beau. On en ressort bouleversé et dévasté.

Pierre, 28.01.2017 à 23:42364795
Glotz :
Il me faisait de l'œil depuis plusieurs semaines ; je vais maintenant suivre la masse et me ruer sur lui (ah, on me dit que le Grand Prix d'Angoulême n'aurait pas forcément le même pouvoir prescriptif qu'un Goncourt ?). Des trois Bulledairiens qui l'ont lu, l'un aurait un avis à fournir ?


A ma grande honte, j'avoue ne connaître aucun des deux auteurs de cet album. Je ne me souviens pas non plus de l'avoir vu en librairie: une conspiration du silence ou de l'ignorance ?

Glotz, 28.01.2017 à 22:50364794
Il me faisait de l'œil depuis plusieurs semaines ; je vais maintenant suivre la masse et me ruer sur lui (ah, on me dit que le Grand Prix d'Angoulême n'aurait pas forcément le même pouvoir prescriptif qu'un Goncourt ?). Des trois Bulledairiens qui l'ont lu, l'un aurait un avis à fournir ?

Mael, 28.01.2017 à 22:35364793
Et donc hormis Biscoto


Fauve d'or



Prix du jury (et aussi Prix Tournesol)



Série



Révélation



Patrimoine



Polar



Jeunesse



Cultura

Mael, 28.01.2017 à 22:27364792
Vu que c'est Biscoto qui a le prix BD Alternative, comment être déçu, c'est chouette (même s'il faudra un jour que le jury redéfinisse vraiment ce prix fanzine qui n'en est pas un et n'a pas de pré-sélection, mais si ça profite à Biscoto - dont je viens de rédiger des 10aines de sommaires - alleluia !)

Glotz, 28.01.2017 à 21:17364791
Pasamonik va râler...

NDZ, 28.01.2017 à 20:35364790
Ohh purée, le palmarès de ce Angoulême nous fait passer pour des gros mous du genou :))

crepp, 26.01.2017 à 16:56364777
Pierre :
crepp :
Alors Clowes je me souviens très bien de l'ennui profond que cela me procure. Cosey je me souviens de peu de choses.
C'est quoi le pire là ? :o)


Si Clowes avait intitulé son ouvrage David Exciting, tu crois que cela aurait pu modifier ta perception de son oeuvre ?


Même pas car c'est après la lecture que j'ai compris la traduction de Boring.

Pierre, 26.01.2017 à 16:49364776
crepp :
Alors Clowes je me souviens très bien de l'ennui profond que cela me procure. Cosey je me souviens de peu de choses.
C'est quoi le pire là ? :o)


Si Clowes avait intitulé son ouvrage David Exciting, tu crois que cela aurait pu modifier ta perception de son oeuvre ?

crepp, 26.01.2017 à 16:42364775
Alors Clowes je me souviens très bien de l'ennui profond que cela me procure. Cosey je me souviens de peu de choses.
C'est quoi le pire là ? :o)

Charlie Brown, 26.01.2017 à 15:56364773
Je suis bien d'accord avec Thierry, Pierre et Gantois !

Et sinon :

crepp :
je vais être franc, je suis passé à coté de Cosey.
Je l'ai découvert avec la période aire libre, et plus précisément avec "Voyage en Italie" qui m'a très déçu au point de ne pas lire le tome 2.
J'ai essayé les deux premiers Jonathan, et j'ai stoppé là sans me souvenir vraiment de la raison , sans me souvenir non plu de ce que cela racontait.
Bref je suis passé à coté de Cosey.


En même temps, tu es déjà passé à côté de Clowes, alors Cosey, c'est presque un moindre mal... :o)

J'allais justement te conseiller ce dyptique (1988), sûrement mon oeuvre préférée de Cosey :





Mais vu ce que tu en dis, je n'ose même pas te conseiller la lecture de son premier dyptique (1983) :





Si on ajoute à ces titres majeurs les 10 premières années (1977-1986) de la série originale des Jonathan (soit les 11 premiers tomes, avant qu'il ne s'y remette 10 ans plus tard, en 1997), et même si ça fait plus de 20 ans que je n'ai pas relu tout ça, j'allais te dire que ça te faisait une bonne quinzaine de volumes à savourer pour goûter son oeuvre. Mais je crois que c'est peine perdue... :o)

NDZ, 26.01.2017 à 14:52364771
Une vie sans Cosey ça fait un sacré mutisme...

crepp, 26.01.2017 à 13:54364768
je vais être franc, je suis passé à coté de Cosey.
Je l'ai découvert avec la période aire libre, et plus précisément avec "Voyage en Italie" qui m'a très déçu au point de ne pas lire le tome 2.
J'ai essayé les deux premiers Jonathan, et j'ai stoppé là sans me souvenir vraiment de la raison , sans me souvenir non plu de ce que cela racontait.
Bref je suis passé à coté de Cosey.

NDZ, 26.01.2017 à 12:43364766
C'est un problème je trouve, je distinguer quelqu'un qui va être le porte-parole de la bande dessinée pour l'année à venir parmi ceux qui ont presque bouclé leur carrière. Rien contre Cosey, je le préfère de loin à Hermann...

Même si le GP s'apparente bien à quelque chose comme une Palme d'Or pour l'ensemble de la Carrière, le GP imprime sa marque sur l'organisation de pas mal de chose, non ? c'est un ambassadeur via l'affiche, on a une expo rétrospective, peut-être d'autres choix (nettoyage de la short-list) ?

De mon point de vue, pour l'image de la bande dessinée à l'International, consacrer le Journal de Tintin des années 80 c'est juste con et passéiste.

Ou bien alors, on distingue bien Hall of Fame et Palme et on élit des Géants en GP et on laisse les rênes de l'organisation au(x) lauréat(s) des Fauves, le Fauve d'Or faisant l'Affiche de l'Edition suivante.

Thierry, 26.01.2017 à 12:21364765
NDZ :
Charlie Brown :
même si je trouve qu'il n'a jamais retrouvé son niveau des années 80


Voilà, un Grand Prix très Années 80. Un peu comme si le summum de la musique en 2017 c'était encore Lio avec Banana Split...



Cette distinction honore une carrière et une contribution à la bande dessinée. Pierre résume bien son importance. Même avant Aire Libre, il publie déjà en 1983 A la recherche de Peter pan qui préfigure l'évolution vers les one-shots.
Comme je l'ai dit, Cosey est discret, n'a rien laissé de "flamboyant". Même si il n'est plus à la pointe, il est loin d'être un vieux radoteur et reste un auteur qui continue de creuser son sillon, sans pour autant être devenu une caricature.

Pierre, 26.01.2017 à 11:55364764
Certes en distinguant Cosey, on reste dans la mollesse du consensus avec cette valorisation d'un certain classicisme auquel les membres de l'Académie sont si attachés, cependant sa contribution pour faire de la bd un art plus adulte ne doit pas être sous-estimée: avec des personnages dotés d'une réelle psychologie et des intrigues plus contemplatives, pas nécessairement axées sur la tension, la résolution d'une énigme, et un dessin pensé en tant que langage et non réduit à à la naïveté d'un réalisme singeur qui est malheureusement toujours à l'oeuvre dans la bd dite mainstream. Et cela, en s'exprimant au sein de la presse pour enfant (Journal de Tintin) puis par la collection Air Libre au début des années 90. Ça n'est pas négligeable quoique peu perceptible par les plus jeunes d'entre nous.

Quant à sa participation personnelle à la réactivation du mythe de Mickey, je regrette qu'elle n'ait pas trouvé d'avantage d'écho. Pour mémoire, la recension que j'en avais donnée ici-même il y a quelques mois: Une mystérieuse mélodie ou Comment Mickey rencontra Minnie.

NDZ, 26.01.2017 à 11:45364762
Les questions de DP sont donc légitimes, on cherche à faire entrer au Panthéon ? alors on peut aller déterrer quelques cadavres... Il est vrai que les GP sont rares qui saluent une Oeuvre passée et en devenir (Rôle des collectionneurs de Fauve D'Or comme Sattouf? Hum)

Va pour la collection de momies...

NDZ, 26.01.2017 à 11:40364761
Charlie Brown :
même si je trouve qu'il n'a jamais retrouvé son niveau des années 80


Voilà, un Grand Prix très Années 80. Un peu comme si le summum de la musique en 2017 c'était encore Lio avec Banana Split...

Thierry, 26.01.2017 à 11:37364760
Mon favori reste celui-ci

Gantois, 26.01.2017 à 11:31364759
Personnellement j'adore Cosey et je trouve qu'il mérite son grand prix.
On peut aimer Cosey et L'association en même temps, ce n'est pas incompatible.

Si vous n'avez jamais lu Cosey je peux vous conseiller:

Aba Sourdi, 26.01.2017 à 11:23364756
Je m'aperçois que je confonds encore et toujours Derib et Cosey, et que je prête à Cosey des BD de Derib et vice-versa. J'étais persuadé en entendant la nouvelle qu'on venait de récompenser Yakari et Buddy Longway, ce qui ne me paraissait pas absurde après Hermann.
(Et je m'aperçois aussi que je n'ai sûrement rien lu de Cosey. Le chien Attila, c'est Cosey ? Nan, toujours pas. Bon, tant pis.)

Charlie Brown, 26.01.2017 à 11:06364754
Anoeta :
Cosey est Grand Prix d'Angoulême.


Yeah !


Anoeta :
Cette absence de commentaire de ma part trahit ma déception ! Bon Hermann, Cosey... L'an prochain Bourgeon ?


Pour ma part, non seulement je ne suis pas déçu, mais je m'en réjouis à double titre !

D'abord parce que j'ai toujours aimé ce que faisait Cosey, son univers, ses personnages. C'est un de ceux qui m'ont ouvert à une BD "différente", plus "adulte", quand j'étais gamin. Au début, j'étais un peu réticent, quand je tombais sur quelques pages de Jonathan au détour d'un numéro du journal Tintin, au tournant des années 70/80. Puis, ado, j'ai fini par lire les premiers albums de cette très belle série et j'ai beaucoup aimé. Alors, je me suis rué sur A la recherche de Peter Pan, premier gros coup de coeur, puis, à sa sortie, sur Le Voyage en Italie, qui faisait partie de la première salve de la collection Aire Libre de Dupuis en 1988. Second gros de coeur. Depuis, j'ai lu régulièrement sa production (en majorité chez Aire Libre), et, même si je trouve qu'il n'a jamais retrouvé son niveau des années 80, je n'ai jamais été vraiment déçu par ses albums, qui ont oscillé entre le correct et le plutôt bon (Saïgon-Hanoï et Zeke raconte des histoires, surtout).

Ensuite, je me réjouis aussi de son Grand Prix parce que, du coup, comme j'avais voté pour lui (ainsi que pour Quino et Sempé) au premier tour du GP Bulledair, ça me libère une deuxième place (après celle libérée par Quino) pour renouveler mes choix l'année prochaine. Peut-être vais-je donc pouvoir réintroduire Kiriko Nananan (rien de salace là-dedans...) dans ma liste, par exemple :o)


Anoeta :
Notre ami DP se lache : Quel est l’objectif que l’on veut atteindre ? Donner une image à la profession ? Favoriser un classique qui passera les décennies ? Un routard qualité suisse, une tête à claques bipolaire, ou un styliste sophistiqué seulement compris par trois Angoumoisins, un Québécois et deux New-yorkais ?


J'ai ri. :o)

Thierry, 26.01.2017 à 10:28364750
en même temps, Cosey fait partier de la génération d'auteurs qui a fait évoluer la bande dessinée en se détournant de la mode des séries et en adoptant des sujets plus intimes.
Jonathan (que je connais mal) est une série atypique qui brisait les codes. Il fait partie des auteurs qui ont popularisés les one-shots et les dyptiques (depuis à la recherche de Peter Pan) chez Lombard puis Aire Libre.
Ce n'est sans doute pas le plus flamboyant ni le plus moderne, mais il est légitime.
Dany, c'est aussi un précurseur. Les blagues coquines qui préfigurent l'intégralité du catalogue Bamboo ou Jungle, les séries abandonnées sans qui Soleil ne serait pas vraiment Soleil. Mais il y a aussi une forte attache à la tradition de la lourdeur et de la beauferie dans la bande dessinée franco-belge. La conjugaison parfaite de la tradition et de la modernité. Grand Slam.

Le PBE, 26.01.2017 à 10:23364749
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »
Non je n'écrirai pas « Un Grand Prix qui fait Cosey de lui ? »

Glotz, 25.01.2017 à 23:52364747
Cosey et Larcenet avaient battu leur record de voix reçues aux BulleGP 2017. Nous sommes des devanceurs de mode.

Mr_Switch, 25.01.2017 à 23:49364746
Tu n'es pas neutre ! Enfin si, mais non !

Smiley_Bone, 25.01.2017 à 23:42364745
Oui enfin même si on peut être déçu pour le classicisme de ce choix, je ne mettrais pas sur la même ligne, Cosey, Hermann et Dany. Le premier me semble infiniment plus fréquentable humainement parlant s'entend.:o)

Glotz, 25.01.2017 à 21:48364744
Finalement, l'Académie et son conservatisme, c'était pas si mal hi hi

NDZ, 25.01.2017 à 21:32364741
La célébration sur ActuaBD se termine sur un commentaire d'un lecteur, content du Hermann, content du Cosey... et qui réclame Dany pour l'année prochaine. Arrgggghh

On voit jamais le pire venir...

Anoeta, 25.01.2017 à 20:41364739
Ben oui, mais rien n'empêchait de lui filer un prix spécial. Sans rien demander en retour (présidence, affiche et tout le tralala).

Moi, 25.01.2017 à 20:22364738
Anoeta :
Bon et j'ai beau taper F5 sur mon PC, pas de GP spécial pour Moore... Je suis étonné que son éviction n'ait pas fait de vagues.

A priori c'est lui qui a demandé à ce qu'on enlève son nom (la direction du festival avait contacté les nommés histoire de prendre les devants).

Anoeta, 25.01.2017 à 19:07364737
Bon et j'ai beau taper F5 sur mon PC, pas de GP spécial pour Moore... Je suis étonné que son éviction n'ait pas fait de vagues.

NDZ, 25.01.2017 à 18:55364736
Anoeta :
Cette absence de commentaire de ma part trahit ma déception ! Bon Hermann, Cosey... L'an prochain Bourgeon ?


Wéé et puis Léo après :))

Anoeta, 25.01.2017 à 18:48364735
NDZ :
DP va être aux anges ce soir... plus qu'à sacrer le dernier Michel Vaillant Fauve D'Or et il va nous faire un claquage.


La preuve que je ne suis pas DP :o)

NDZ, 25.01.2017 à 18:40364734
DP va être aux anges ce soir... plus qu'à sacrer le dernier Michel Vaillant Fauve D'Or et il va nous faire un claquage.

Anoeta, 25.01.2017 à 18:39364733
Cette absence de commentaire de ma part trahit ma déception ! Bon Hermann, Cosey... L'an prochain Bourgeon ?

Anoeta, 25.01.2017 à 18:38364732
Cosey est Grand Prix d'Angoulême.

Thierry, 21.01.2017 à 21:04364687
Anoeta :
Je regrette d'avoir omis les guillemets et que quelqu'un, en lisant vite, pense que ces propos sont de moi !!!
p
La mystification prend fin: anoeta EST Didier Pasamonik

Matrok, 20.01.2017 à 18:38364682
Hallucinant. Ce genre de propos relève plus du tribunal que de la critique de bande dessinée.

Anoeta, 20.01.2017 à 18:37364681
Je regrette d'avoir omis les guillemets et que quelqu'un, en lisant vite, pense que ces propos sont de moi !!!

Allister Baudin, 20.01.2017 à 18:15364680
Anoeta :
Notre ami DP se lache : Quel est l’objectif que l’on veut atteindre ? Donner une image à la profession ? Favoriser un classique qui passera les décennies ? Un routard qualité suisse, une tête à claques bipolaire, ou un styliste sophistiqué seulement compris par trois Angoumoisins, un Québécois et deux New-yorkais ? (Je m’apprête à recevoir des messages courroucés de ces provinces éloignées).


Ah oui. Quand même.

Mr_Switch, 20.01.2017 à 16:56364679
Hé oui, la bipolarité n'est qu'une posture à la mode ; alors on a le droit de réduire un individu à ça, semble-t-il.

Anoeta, 20.01.2017 à 16:33364678
Je pensais que les initiales suffiraient :o). Certains ont reconnu Didier Pasamonik d'actuaBD.

Pierre, 20.01.2017 à 15:04364677
Anoeta :
Notre ami DP se lache : Quel est l’objectif que l’on veut atteindre ? Donner une image à la profession ? Favoriser un classique qui passera les décennies ? Un routard qualité suisse, une tête à claques bipolaire, ou un styliste sophistiqué seulement compris par trois Angoumoisins, un Québécois et deux New-yorkais ? (Je m’apprête à recevoir des messages courroucés de ces provinces éloignées).


"Tête à claque bipolaire": j'aime beaucoup. A qui doit-on cette saillie drôlatique ?

Mael, 20.01.2017 à 13:54364673
Thierry :
une pointe de mépris ?


Ha non, il a écrit "travail respectable".

Thierry, 20.01.2017 à 12:50364672
il y a environ 350 maisons d’édition de BD en France qui vont de la multinationale au fanzineux de province, et plus de 1500 auteurs. Quelle est la proportion des uns et des autres ? Mystère. Le FIBD nous dit avoir reçu 970 votes. Le résultat s’est joué à très peu de voix de différence. Il y avait des femmes dans la sélection, mais pas à l’arrivée.

Avec cette question : la voix d’un auteur sur le web qui a commencé il y a trois semaines et qui a deux lecteurs et demi (le demi, c’est la grand-mère qui a acheté l’album mais qui ne lit pas les bandes dessinées) est-elle la même que celle d’une Florence Cestac, d’un Boucq ou d’un René Pétillon qui sont les consciences de la profession ? Un éditeur régionaliste qui publie des bandes dessinées sur les grands personnages de son pays (travail respectable) pèse-t-il autant qu’un éditeur qui, depuis des années, construit un catalogue exigeant qui fait avancer le 9ème art ?

Quel est le taux d’abstention des « vrais professionnels », c’est à dire des auteurs réputés, depuis longtemps dans le métier, par rapport à une cohorte de jeunes gens, fraîchement (dé)formés dans leurs écoles de bande dessinée, qui traînent un bon nombre de vieux dogmatismes impulsés par leurs professeurs et qui n’ont du métier qu’une vision fantasmatique ?


une pointe de mépris ?

Anoeta, 20.01.2017 à 12:22364671
Notre ami DP se lache : Quel est l’objectif que l’on veut atteindre ? Donner une image à la profession ? Favoriser un classique qui passera les décennies ? Un routard qualité suisse, une tête à claques bipolaire, ou un styliste sophistiqué seulement compris par trois Angoumoisins, un Québécois et deux New-yorkais ? (Je m’apprête à recevoir des messages courroucés de ces provinces éloignées).

Anoeta, 18.01.2017 à 16:15364504
Non ça n'a pas été dit...

Le PBE, 18.01.2017 à 15:41364503
On sait lequel des trois s'est fait repêcher suite à la non-retenue de Moore ?

Mael, 18.01.2017 à 14:12364499
La dernière fois il avait d'ailleurs appelé à voter Cosey.

Anoeta, 18.01.2017 à 13:26364497
Pas vraiment ça : Il a dit qu'il ne se sentait pas encore légitime et qu'il n'en voulait pas avant Cosey, Ware et Christin. Marrant il se trouve en finale avec les deux cités !

Anoeta, 18.01.2017 à 13:23364496
Pas vraiment ça : Il a dit qu'il ne se sentait pas encore légitime et qu'il n'en voulait pas avant Cosey ou Ware (et un autre qui m'échappe...). Marrant il se trouve en finale avec les deux cités !

Thierry, 18.01.2017 à 13:14364494
Mael :
Le second tour opposera donc

- Cosey
- Manu Larcenet
- Chris Ware

Bon, bah pas de doute pour moi - j'estime les trois mais il y a un Américain très au dessus du lot.

Cosey pourrait l'emporter, ça se jouera entre lui et Ware je pense.

Larcenet a déjà répété plusieurs fois qu'iul ne se sentait pas légitime et n'en voulait pas.

Anoeta, 18.01.2017 à 12:51364491
Oups je me suis trompé de sujet... Copier/Coller : Bon on lui file un GP spécial à Moore et on n'en parle plus.

Mael, 18.01.2017 à 12:48364490
Précision, tout de même, dans le courriel de vote :
"Pour information : Alan Moore figurait, à l'issu du premier tour, parmi les trois auteurs plébiscités et quoi que heureux et fier de cet honneur, il ne souhaite plus participer à la vie publique de la bande dessinée ou recevoir de prix. "

Tout vote Moore est donc automatiquement éliminé.

Mael, 18.01.2017 à 12:42364487
Le second tour opposera donc

- Cosey
- Manu Larcenet
- Chris Ware

Bon, bah pas de doute pour moi - j'estime les trois mais il y a un Américain très au dessus du lot.

Cosey pourrait l'emporter, ça se jouera entre lui et Ware je pense.

lldm, 14.01.2017 à 23:21364406
seb :
A voir à Angoulême :
Tchouc-Tchouc N°1
Avec François Henninger, Lucas Méthé, Pierre Marty, Joseph Callioni et Miroslav Sekulic-Struja.
Disponible sur le Stand Anathème (emplacement N46, "nouveau monde")
+ Pot de lancement vendredi 27 janvier à partir de 19h au bar


je vais pas rater ça
y'a du beau monde dans cette revue

seb, 14.01.2017 à 12:14364389
A voir à Angoulême :
Tchouc-Tchouc N°1
Avec François Henninger, Lucas Méthé, Pierre Marty, Joseph Callioni et Miroslav Sekulic-Struja.
Disponible sur le Stand Anathème (emplacement N46, "nouveau monde")
+ Pot de lancement vendredi 27 janvier à partir de 19h au bar Les Arceaux.



Pages : 1 - 2

retour forum

bordure
coin bordure coin