créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
Où est donc passé Thierry ?
Gantois
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Maurice, ce n'est pas un bleu, son sujet arrive à point. Non, il n'est pas trop tard tard, c'est Rosy !

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1

lanjingling, 17.09.2017 à 10:16366514
Joli livre, physiquement très agréable à tenir en main et à lire. De la somme d’informations qu’on en retire, Charles Dupuis ne sort pas vraiment grandi. Comme éditeur, il reste bloqué sur un seul type de dessin qu’il tente d’imposer à tous les dessinateurs (mais c’est peut-être grâce à cela que l’on peut parler d’une Ecole de Marcinelle), et techniquement, comme imprimeur, son entreprise semble assez limitée. Le petit format du livre le présente comme un écrin pour les dessins qui illustrent les entretiens, simples crayonnés au charme particulier, plein de tendresse et de vie, don’t la spontanéité nous fait rentrer dans l’intimité de l’auteur. Il faudrait plus de tels recueils de dessins, mais en dehors de quelques B.D. de David Turgeon (qui a d’ailleurs, comme Rosy, fait des B.D. abstraites), je n’en vois pas.
Seul regret, il aurait pu parler plus du dessin.

Mr_Switch, 14.01.2015 à 13:53357401
lanjingling :
Est-il dans le livre fait référence à Duchamp Rrose Sélavy, ou le titre est-il juste joli ?

Oui, le titre est bien sûr un jeu de mot sur Rrose Sélavy. Le titre de travail était assez factuel et ne correspondait pas vraiment à la bonhomie de cet entretien. Un entretien à lire !
Il y a une certaine évidence dans ce bouquin qui fait que je saurais dire plus que « Lisez-le ! ».

lanjingling, 24.06.2014 à 14:24355543
wandrille :
Outre le parcours étonnant d'un mec recruté comme "idéaste" et l'intense sympathie qui se dégage de cet entretetien, j'ai particulièrement apprécié le changement de carrière qu'entame Rozy.

Hum hum. Tu l'as lu en diagonale ? Parce que c'est Rosy, pas Rozy.

wandrille, 24.06.2014 à 7:13355534
Je me suis fait offrir ce livre par un copain éditeur de Dupuis et ça vaut, effectivement, totalement le coup.

Outre le parcours étonnant d'un mec recruté comme "idéaste" et l'intense sympathie qui se dégage de cet entretetien, j'ai particulièrement apprécié le changement de carrière qu'entame Rozy, alors qu'il n'est plus tout jeune et que, tout d'un coup, il délaisse l'édition, la presse, la bande dessinée, pour se lancer dans une carrière d'illustrateur pour la publicité et la presse dans lequel il fera merveille.

Ça force le respect.

Ça et puis bien entendu, l'objet, très réussi, avec toujours une magnifique maquette signée Philippe Ghielmetti, dont je découvre à l'instant qu'il oeuvrait pour Futuro-Robialopolis sous le blaze de Dugenou.

Bref, ce petit livre est un must.

Mael, 13.05.2014 à 7:36355120
Bah mince mes images sont devenues énormes et ont explosées les cadres.

Pour le titre, j'ai vu plusieurs titres s'extasier de l'hommage à Duchamp en faisant un clin d'oeil complice du genre "lisez et vous comprendrez".

J'ai lu, ils parlent de Duchamp à un moment ptetre, au détours d'une phrase, absolument rien de marquant. ça ressemble plus à une jolie phrase ayant pour prétexte un genre d'hommage intello qui n'a guère de sens.

lanjingling, 13.05.2014 à 2:34355119
Est-il dans le livre fait référence à Duchamp Rrose Sélavy, ou le titre est-il juste joli ?

Pierre, 02.04.2013 à 20:58350666
Illustrer la nécrologie de Rosy dans le journal même qu'il a aimé, animé et alimenté durant des années, par une couverture d'un scénario de ... Desberg.

La grande classe les mecs.

Mael, 29.03.2013 à 10:18350628
Dans le Spirou n°3910 (20 mars 2013) :

Pierre, 27.02.2013 à 22:17350100




Anecdotique, mais en me replongeant dans les Entretiens de Sadoul avec Franquin, je me suis souvenu que ce dernier revendiquait le rôle de "metteur en scène" pour cet album (curieusement, le premier Tif et Tondu scénarisé par Rosy).

Mael, 27.02.2013 à 8:58350080
Bon après peut-être que tu n'aimeras pas non plus les autres Tif et Tondu, si tu n'accroches pas à l'univers.. J'aime aussi beaucoup les Tillieux et certains Desberg, mais ils sont dans une veine clairement plus policière et moins fantastique.

Je t'enjoins à aller écouter l'interview posté par Mr_Switch, il y parle notamment de sa collaboration avec Franquin (en effet un peu déçu) et avec Jijé.

Pour ce dernier il explique qu'il n'a scénarisé que les 8 premières pages, Jijé changeant allègrement les dialogues, personnages, toute l'histoire de Rosy s'en ai trouvé chamboulée et il a préféré arrêter là. Il s'agit donc du co-scénariste des 8 premières pages, et sans doute de l'idée générale de l'album, normal qui ne soit pas crédité dans une vieille édition (la chose est rétablie dans l'intégrale). Globalement Jijé agissait toujours ainsi, ça avait aussi profondément énervé Goscinny (l'intégrale publie un scénario original de Goscinny, la comparaison avec la planche finale est assez éditiante). Philippe Gillain, lui, s'y était fait.

Pierre, 26.02.2013 à 23:08350078




Complètement oublié que c'était un scénario de Rosy. Un excellent Jerry Spring de la grande période, dans mon souvenir. Mais je me méfie de mes souvenirs !

Edit: je sors l'album de ma bibliothèque. C'est l'édition originale. Pages de garde bleues foncées aux écureuils. Odeur du papier jaunie, doux au toucher. Je ne trouve pas le nom de Rosy. Superbe dessin de page titre, en noir et blanc. Jerry Spring chevauchant sous la lune. Dessin sur trois bande. Composition aérée. Charmes des couleurs pétantes mais subtiles, d'époque avec la trame à la Lichtenstein. Le dessin présente les défauts inhérents à Gillain (faiblesse anatomique principalement, de perspective parfois), mais c'est extrêmement bien torché d'un pinceau souple, élégant, dynamique. Les décors sont documentés (Gillain était-il encore au Mexique ?). Il y a un personnage de nana que j'avais complètement oublié, très réussi. Les indiens sont présentés comme des êtres humains non comme des sauvages. C'est l'humanisme de Gillain qui transcende largement sont côté missionnaire, cela mérite d'être souligné. On est presque dans un Anthony Mann. Tiens je vais me le relire.

Pierre, 26.02.2013 à 17:14350077
Je répondais au message du sieur Allister Baudin.

Pierre, 26.02.2013 à 17:13350076
Que vient faire Zorglub dans cette histoire ?

En fait, ce qui cloche avec les pirates du silence, c'est que c'est un Tif et Tondu, ce qui explique ses défauts: sérieux, barbant, guindé. Ce qui reste ce sont les décors de Will avec ses architectures simili Brasilia. Je ne m'explique toujours pas ce décalage entre les scénarios de Tif et Tondu et la fantaisie de l'univers d'un Bobo par exemple. En fait cela m'amène à me demander quel sorte d'homme était Rosy ? Quel formation avait-il reçu ? Quelles étaient ses références ? Sa vision ? Je n'ai jamais eu la curiosité de me plonger là-dedans et cette autobiographie devrait répondre à ces questions, notamment sur l'influence du daily strip américain et sur sa période "psychédélique". Quelqu'un sait s'il y a des ressources disponibles sur le net ?

Je ne suis pas un connaisseur de Tif et Tondu, et pour cause, j'ai toujours trouvé beaucoup de peine à la lecture de cette série. Ces personnages sont absurdes, plus encore que Spirou et Fantasio, eux aussi survivance inactuelle d'une création des années 30. Je me souviens des recueils de Spirou des années 50 que je lisais chez mes grands-parents: quand je tombais sur Tif et Tondu, je passais les pages rapidement. Bien plus tard j'ai essayé de combler cette lacune à la médiathèque en me focalisant sur les albums scénarisés par Rosy mais les volumes que j'ai lu m'ont passablement ennuyés (je ne dis rien des périodes Tillieux et Desberg qui sont en dehors de notre sujet). C'est dommage car il se dégage un réel dynamisme et un sens du découpage et finalement, une certaine vision de la modernité. Et le personnage de Monsieur Choc a un impact visuel indéniable. Graphiquement pour cette période on sent que Will ne s'éclate pas beaucoup, le style est empesé de la tutelle Peyo/Franquin. Il faudra attendre la fin des années 60 pour qu'il se débride. Après ma vision est parcellaire, et je n'attends que d'être détrompé par les album conseillés par Mael ...

Mael, 26.02.2013 à 14:05350071
(on notera que si le texte est juste, un problème de virgule en rend un morceau peu compréhensible, le récit ayant justement été publié dans un journal pour jeunes)

Mael, 26.02.2013 à 14:03350069
Sur Facebook, Erwin Dejasse a dégoté cet articulet paru dans un Planète, "revue pré new age créée dans la foulée du Matin des magiciens par Pauwels et Bergier", spécial Bande dessinée. Le texte serai de Jacques Lob.



Pierre :
Le polymorphisme de Rosy m'a toujours un peu perturbé, et je fais difficilement le lien entre ses scénarios pas folichons pour Tif et Tondu

Tu vas me faire le plaisir d'aller vite lire "Le Grand combat" !! (la Matière verte est assez excellent aussi).

Mr_Switch, 26.02.2013 à 14:01350068
Ca ne m'étonne qu'à moitié, A. B. :)


Pour en revenir à l'autobio de Rosy, pourquoi ne devrait-il pas utiliser son style Lucas Ramel ? Parce que c'est un style figé qu'il utilisa, semble-t-il, durant les 30 dernières années de sa vie ? Il faudrait qu'il reprenne un style plus gros nez façon Bobo pour mieux coller à l'esprit Spirou ? Ou un style expérimental ? Ou un tout nouveau style ?
Ma foi, je ne dirais pas que le style Lucas Ramel soit mon préféré. Je ne peux pas dire que j'en sois nostalgique. Je suis conscient que Rosy abusait des personnages de profil. Mais finalement pourquoi pas ? Attendons de voir. Il faut déjà que le projet aboutisse réellement.

Allister Baudin, 26.02.2013 à 13:44350059
A ce propos, il semble que la collaboration Franquin/Rosy a été un peu difficile. Rosy avait proposé un scénario complet, dont Franquin n'a retenu que le Metomol. Rosy écrit dans l'édition Rombaldi de Spirou et Fantasio :

" Pourtant, j'aurais bien aimé voir la finale que j'avais imaginée, Zorglub qui envahit le pays voisin le jour du carnaval, et Spirou lance du métomol [...] sur les tanks et les fusils, et les habitants du pays voisin voient arriver des caricatures d'armes qui pendouillent et ils y voient une manifestation de l'esprit pacifique de Zantafio et ils le décorent."

Dans Et Franquin créa la gaffe (que Mael m'a offert, qu'il soit béni), Franquin nous dit :
" Le Métomol est une idée de Rosy. Le début du scénario est de lui, et puis j'ai repris ça à mon compte, mais je n'ai jamais accroché à cette idée qui me semble un peu saugrenue, mais qui a eu un certain succès public." Et sur les Pirates du silence (scénario de Rosy) : " En général, j'aime bien les scénarios de Rosy. Il a fait d'excellentes choses dans "Tif et Tondu", mais avec moi, je ne sais pas ce qui s'est passé, on ne s'est pas du tout compris." et "Pour tout dire, je déteste cet épisode des Pirates du silence!"..pour enfin nuancer son propos :"Je n'avais pas confiance dans le scénario, voilà...Et alors, j'ai dessiné tout ça avec mollesse et mesquinerie."

Pierre, 25.02.2013 à 23:57350054
Excellente nouvelle (sauf si c'est dessiné dans le style Lucas Ramel).

J'ai eu, à l'occasion de ce passage à Angoulême évoquée plus bas, la chance de discuter de Maurice Rosy avec Yvan Delporte. Comme je lui montrais fébrile les planches que je venais d'acquérir, il les a regardées en n'y prêtant qu'un intérêt poli, me les a rendues et m'a dit tout à coup: "il ne faut pas oublier que Rosy est l'inventeur du métomol !".

Allister Baudin, 25.02.2013 à 23:42350052
Je ne sais pas si ça a été signalé, mais c'est fou :

" Post-scriptum : Pour les éditions Dupuis, Maurice Rosy réalisait depuis quelques temps son autobiographie en bandes dessinées. Prévue à l’occasion des 75 ans de ce journal qu’il a tant contribué à rendre mythique, elle était en cours d’achèvement. L’ouvrage sera publié en l’état au second semestre 2013. "

Source : article "disparition de maurice rosy" sur le site dupuis

Pierre, 25.02.2013 à 23:32350051
Mael :
Pour continuer à flooder le sujet avec Mr_Switch...

Il se trouve que j'ai une micro collection de planches originales, mais vraiment micro, genre 20/25 pièces. Parmi elles, trois sont de Rosy !


Même chose pour ce qui me concerne, il y a une dizaine d'années à l'occasion de mon unique (enfin, je me trompe peut-être), visite au festival d'Angoulême je suis tombé sur une farde remplie d'originaux de Rosy. Un véritable trésor quand j'y songe, c'était vendu pour rien (ou presque) et l'étudiant fauché que j'étais alors est reparti avec quelques planches de Rosy dont une au rotring sur papier bristol assez fascinante, quasi muette, qui poursuit la veine expérimentale de la planche parue dans Spirou. Le polymorphisme de Rosy m'a toujours un peu perturbé, et je fais difficilement le lien entre ses scénarios pas folichons pour Tif et Tondu, ses expériences narratives et graphiques, et Lucas Ramel ...

Le PBE, 25.02.2013 à 23:30350050
Mr_Switch :
Pour la planche expérimentale, on peut pense bien sûr à Sergent Laterreur, à tort ou à raison. Ca me fait également penser à autre chose mais je n'arrive pas encore à mettre un nom dessus.

Peut-être M Le Magicien de Mattioli...

Allister Baudin, 25.02.2013 à 22:41350049
waow. Ce truc (Lucas Ramel) était vraiment enfoncé dans un quartier très peu exploré de mon cerveau ! Ciel ! J'ignorais que c'était Rosy. Entre l'âge de 1 et 4 ans, j'ai du parcourir en boucle les Pomme d'Api de mon frère des années 80. Et depuis je ne les ais plus revus !

Mr_Switch, 25.02.2013 à 21:46350048


Voici une planche de Lucas Ramel. Pomme d'Api de septembre 1984. Je ne dirais pas que c'est un chef d'oeuvre. C'est seulement une planche qui m'a marqué. C'est un gag drôle. Bien sûr vous avez le droit de le trouver éculé. C'est un gag drôle, j'en veux pour preuve la tête du chien qui conclut la planche. C'est un gag drôle, mais je ne le trouvais pas drôle en fait. J'avais beaucoup de peine pour Lucas Ramel. Et finalement j'ai l'impression que c'était un petit garçon triste (ce qui n'est pas vrai. Mais certains gags sont assez durs : Lucas se prend une baffe de sa mère pour avoir casser un vase. Une copine de la mère casse aussi un vase mais la mère dit "pas grave, pas grave" et Lucas de rappeler qu'il s'était pris une baffe...).

Ce dont je me souvenais aussi, c'était la dernière case. Muette. Assourdissante de silence. Pensante de silence. La chute (du gateau) n'est pas en dernière case. La chute (du gag) est dans l'ellipse, ce n'est ni l'avant dernière ni la dernière case.
Bien sûr, d'autres auteurs ont pu faire des gags semblables. Mais voilà, Rosy fait partie de mes fondamentaux.


A noter que Lucas Ramel était en couleur directe. Ca n'a rien d'extraordinaire ? Non, en effet. La couleur directe, ce n'est pas récent...

Anoeta, 25.02.2013 à 15:49350044
Mael :
On a pourtant là un co-créateur d'un importante série franco belge (Boule et Bill)


Les bras m'en tombent. Je croyais que Roba était seul aux manettes.En effet, grâce à la bullebase je découvre ceci :





Je ne dois pas être le seul à ne pas être au courant... La méconnaissance de son travail, un peu comme Jidéhem d'ailleurs, doit être pour beaucoup dans le silence qui entoure sa disparition.

Mr_Switch, 25.02.2013 à 14:41350039
Entretien audio de Rosy sur ExpressBD

Mr_Switch, 25.02.2013 à 13:50350034
Pour le dessin au Lion. Oui l'homme ressemble à Rubens (un perso de Bobo) mais...

J'aurais plutôt vu un dessin publicitaire pour le Crédit Lyonnais.

Mr_Switch, 25.02.2013 à 13:46350033
Pour la planche expérimentale, on peut pense bien sûr à Sergent Laterreur, à tort ou à raison. Ca me fait également penser à autre chose mais je n'arrive pas encore à mettre un nom dessus.

lanjingling, 25.02.2013 à 10:57350019
Dans la deuxième planchette, le moustachu ressemble fort à un personnage recurrent du monde parallèle de Bobo.

Mael, 25.02.2013 à 10:48350018
Pour continuer à flooder le sujet avec Mr_Switch...

Il se trouve que j'ai une micro collection de planches originales, mais vraiment micro, genre 20/25 pièces. Parmi elles, trois sont de Rosy !

Il y en a une de Planète Pomus, courte et délirante série que j'évoquais hier :



Et deux autres que je n'ai pas réussi à identifier, si jamais quelqu'un a un flash...



Sinon je suis assez surpris par la relative indifférence accompagannt cette annonce, peu de commentaires sur facebook, sur les forums, sur actuabd... On a pourtant là un ancien DA de Spirou, co-créateur d'un importante série franco belge (Boule et Bill) et scénariste de certains fleurons (les Spirou de Franquin, Tif et Tondu)...

Mael, 24.02.2013 à 23:57350015
La fameuse planche expérimentale que montrait Gantois plus bas en meilleure qualité, il était dommage de ne pas pouvoir ''lire les textes''



Cette page a été publiée dans le Spirou n°1465 du 12 mai 1966. Rosy en avait également réalisé la couverture :



Dans le Mycose n°19 (dernier du nom), Erwin Dejasse avait consacré une chronique très pertinente à cette planche et au talent de Rosy, il m'a autorisé à la reproduire ici :

Mr_Switch, 24.02.2013 à 21:21350014
Le fameux numéro d'Astrapi du 1er Avril 1988 où l'on trouvait l'article sur la vie du poisson pané à l'état sauvage et sur le comment il était péché avait une couverture de Rosy.

Cette couverture m'avait marqué. D'abord la texture des poissons en papier est vraisemblablement réellement du journal polycopié. Ca peut paraître banal. Je trouvais ça super, ce contraste entre le gamin très ligne clair et les poissons en vrai journal.
Et bien sûr, il y a la représentation elle-même : le gamin se met lui même un poisson dans le dos (téléportation ? bras élastique qui fait le tour de la Terre ?) . Ca me faisait un peu peur d'ailleurs, car son bras était trop grand.
Et il y avait un problème. Il tend le bras gauche mais c'est une main droite que l'on voit derrière lui. Cette couverture en était que plus mystérieuse... :)

Mael, 24.02.2013 à 18:00350013
Mr_Switch :
Plus jeune, oui. Mais ce n'est pas non plus un perdreau de l'année...


Ha oui 77 ans Jidéhem quand même, j'aurai bien cru dix ans de moins. Mais c'est vrai qu'il était là aux débuts de Gaston...

Mr_Switch, 24.02.2013 à 17:07350009
Plus jeune, oui. Mais ce n'est pas non plus un perdreau de l'année...

Comme disait Christelle Pissavy-Yvernault, avec Rosy, c'est un pan de mémoire qui s'en va.

Mael, 24.02.2013 à 11:55350004
C'est marrant j'avais oublié ce sujet, et je constate que je suis cohérent avec ce Tif et Tondu.

Au delà de cet album, Rosy a vraiment refondé Tif etr Tondu avec Rosy, dans une veine policière et onirique/fantastique qui disparaitra quand Tillieux (puis Desberg, sans parler de Lapière&Sikorski qui feront du récit policier réaliste premier degré) prendra les rênes du duo.

Jidéhem oui, il est quand même nettement plus jeune non ?

Mr_Switch, 23.02.2013 à 22:58349999
Mael :
Maurice Rosy, ancien directeur artistique de Spirou, scénariste et dessinateur de talent, un des derniers grands de l'école franco-belge est décédé à l'âge de 86 ans.

Il avait fait de très belles séries dans Spirou, Bobo était bien plus délirant sous sa plume qu'avec Deliège, et il y avait fait un très chouette récit méconnu "Planète Pomus".

C'est aussi le scénariste d'un album monumental de Tif et Tondu, c'est sur celui-ci que Will est le plus libre, c'est brillant et à rédécouvrir.



Hier encore, je vérifiais qu'il était toujours des nôtres (véridique...). Je vérifiais régulièrement la chose, de peur que ça passe inaperçu.
Rosy, c'était le dessinateur de Lucas Ramel, gag qui terminait chacun de mes Pomme d'Api. Je voyais Lucas Ramel comme un gamin profondément triste. Je ne suis pas trop pourquoi. Un effet secondaire de l'humour parfois un peu absurde de la série ?

Ca m'avait épaté quand j'avais réalisé que c'était le même Rosy qui avait aidé Franquin à faire le Dictateur et le Champignon.
Il ne reste donc plus que Jidéhem de l'époque franquinospiruvienne...

Rosy dessinateur de bande dessinée n'aura jamais beaucoup connu de livres. La bullebase, même incomplète, le montre bien.

Je m'y étais préparé mais zut quoi...

Mael, 22.10.2010 à 16:43334011
En effet Rosy scénariste n'a pas fait que des bons albums (rarement de smauvais quand même) mais il a écrit un des meilleurs albums de la BD franco-belge : Le Grand combat. Comme Tillieux, Macherot ou Franquin on retrouve aussi ce qui fait la grandeur de la BD populaire et de qualité, chose trop rare.

Le grand combat est un album immense, graphiquement porté par un des meilleurs dessinateurs de Marcinelle.

Et oui, Rosy dessine bien aussi, j'ai la chance d'avoir une planche et un grand dessin de lui, c'est de toute beauté. Vive Rosy.

Gantois, 22.10.2010 à 14:16334004
Il est également l'auteur de cette planche légendaire d'un Spirou des années 60 (piqué sur un autre sujet du forum):

Mr_Switch, 22.10.2010 à 13:58334003
Ah, oui j'oubliais de dire que Rosy a scénarisé des tonnes de mini récits de Bobo, dessinés par Deliège. Bobo est bien un enfant de Rosy, autant, sinon plus, que de Deliège.

Mr_Switch, 22.10.2010 à 13:43334002
Des aventures de Bobo. Un livre que j'ai acheté simplement car Rosy est l'auteur. Je ne sais pas si les gags sont bons, je pense que la majorité l'est. Je ne suis pas bon juge.
Bin oui, j'éprouvais déjà un tel plaisir à lire un livre de Rosy. De Rosy seul.
Maurice Rosy est né en 1927. Et il a fallu attendre 2008 pour qu'un livre de bande dessinée sorte montrant le Rosy dessinateur.
Car Rosy est un scénariste dont on peut voir le nom ci et là.
Car Rosy est un dessinateur que ceux de ma génération connaissent : Lucas Ramel dans Pomme d'Api dans les années 80. De nombreuses illustrations dans les revues Bayard et autres.
Mais, comme s'il avait eu 2 vies, les 2 Rosy semblent ne pas se mélanger.
Il aura donc fallu attendre 2008 pour que Bulledair recense Rosy dessinateur. Je parie que le PBE s'est même demandé s'il n'y avait pas une erreur en créant la fiche.
Sur Bedethèque ? Idem. Si ce n'est un obscur mini récit datant de 1963...

Les scénarios qu'a pu faire Rosy ne m'emballent pas toujours (il est le scénariste de la première histoire de Boule et Bill et elle n'est pas terrible, par exemple)
J'aime le dessin de Rosy dans ce Bobo (j'y retrouve des attitudes de Lucas Ramel, alors que le style et la technique sont différents).


Voilà, je reviendrai sur Rosy un autre jour (peut-être)

Mr_Switch, 22.10.2010 à 13:24334001
Voilà, je crée un sujet sur ce belge apprécié de tant de gens, mais pourtant trop souvent oublié.

Depuis que Bulledair est, on devait créer un sujet sur Rosy, et puis la procrastination, vous savez ce que c'est...

Vraiment, le sujet Rosy est belge, mais c'est surtout l'Arlésienne.

Pages : 1

retour forum

bordure
coin bordure coin