créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par alorscabulle
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
J'ai feuilleté le dernier Petit Vampire ; ça m'a limite donné envie de pleurer de voir ce que Sfar est devenu (j'exagère pas, c'était une sensation corporelle , une espèce de soubresaut , de frisson, un truc comme ça).
Aba Sourdi
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Les Éditions Cambourakis

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1

Pierre, 26.08.2018 à 17:44369719
Glotz :
Les deux dernières journées de Charles J. Whitman, l'un des premiers tueurs de masse américain, narrées par lui-même. Gosselin et Nanni semble avoir voulu montrer la perversion de la rationalisation à l'œuvre chez ce type de personnes. J'ai trouvé cela convaincant.


Hé bien je ne connaissais pas cette acception de "rationalisation" (j'ai dû zyeuter le TLFI). Je mourrai moins bête !

Bon, ça ne me fait pas trop envie, présenté comme ça, ce Gosselin. Mais j'ai un a priori positif envers cet auteur donc ...

Glotz, 26.08.2018 à 12:25369717
Les deux dernières journées de Charles J. Whitman, l'un des premiers tueurs de masse américain, narrées par lui-même. Gosselin et Nanni semble avoir voulu montrer la perversion de la rationalisation à l'œuvre chez ce type de personnes. J'ai trouvé cela convaincant.

chrisB, 22.06.2017 à 9:54365914
Découvert tardivement (au sens où mon épouse a acheté et lu le livre à sa sortie). hé bien, je trainais un peu les pieds pour lire du témoignage autobio d'un européen qui se lance dans un voyage en syrie (Kobane hein, il ne rejoint pas daesh), c'est vrai très bien foutu, découpé par petits chapitres, on apprend des choses, on se marre bien (il est tassez balaize pour désamorcer, ce que n'arrive plus à faire Guy Delisle je trouve).

Le boulot n'était pas simple, et je suis épaté de ce qu'il a réussi à raconter !

(bon après moi, tu me mets des allusions à Ken le Survivant, je fond direct)

Le PBE, 28.01.2015 à 10:35357641
Très très bonne surprise.
Le bibliothécaire avait eu la bonne idée de le mettre en tête de gondole. Emprunté et lu dans son édition Fantagraphics, je viens de découvrir qu'il avait été traduit chez Cambourakis.
C'est une histoire de pirates et de rédemption, c'est noir, c'est violent, c'est graphique.
Un mélange de Trondheim, Jason, Conrad et Melville.
Lisez-le.

NDZ, 21.05.2014 à 9:19355198
L'auteur salue Pérec et Katchor en début de livre et on comprend vite pourquoi. On est face à un véritable récit puzzle qui traite un personnage par double page, mais ce microcosme se croise et se côtoie sans cesse pour tisser un véritable récit qui tire le tout de l'anecdotique. En même temps, ça ne dépasse pas Ben Katchor à mon avis (marchandes de beauté && valise en carton notamment; vivement la réédition de Knipl), qui va souvent plus loin dans l'absurde poétique et surtout qui évite, lui, le côté systématique du principe (un personnage, une anomalie, une chute). A picorer pour éviter l'overdose... mais la suite s'impose.

NDZ, 04.03.2014 à 19:29354507
C'est débile, pas profond pour un sou (bien que l'on creuse jusqu'en enfer). Mais le côté "y'en a partout et sa déborde" me fait bien délirer. Et puis c'est beau.

chrisB, 03.02.2014 à 19:11354121
Ouais Frances, c'est vraiment une superbe trilogie, bonne du début à la fin.

Thierry, 03.02.2014 à 12:58354107
Très belle série qui s'interroge sur la construction de l'identité pour des individus "en marge" dans un milieu familial et sociétal étouffant.
Tous les personnages doivent soit poser des choix, soit sont victimes de choix des autres, à commencer par Frances, ballotée entre un père marginal, une mère qui l'a abandonnée et une tante, devenue mère de subsitition, qui se cherche elle-même.
Des personnages en quête de liberté dans une société qui ne tolère que mal ceux qui ne suive pas le moule. Non qu'il y ait de la violence, mais juste une ostracisation, une mise à l'écart, un jugement qui isole.
Une oeuvre forte et juste.

chrisB, 07.07.2008 à 14:14310488
Un poil decu par ce Bookhunter, les bonnes notes m'avaient donné faim, je n'ai pas été rassasié.
A la base il y a un bon délire, c'est super maitrisé, on est dedans et puis j'ai laché progressivement. Pas assez de matiere amha pour tenir l'album, l'auteur n'a ni l'inventivité formelle d'un Leif Tande (c'est un exemple) ni la classe narrative d'un Brüno (c'est un autre exemple), donc petit sentiment de tournage en rond sur la faim. Dommage car malgré tout ca reste un bon album.

oubapien, 14.05.2008 à 11:42308689
Mon frère nocturne ou le transfert en héritage.
Voici le programme du (très bon) roman graphique de Joanna Hellgren.
Mais trêve de commentaires inutiles, Jessie bi en parle très bien sur DU9

chrisB, 23.04.2008 à 22:26307488
Pour les soeurs siamoises, je sais pas derrière une mise en planche et un dessin aguicheurs, je trouve qu'il n'y a pas grand chose derrière. Comme si la forme avait été travaillée au detriment du fond...

oubapien, 23.04.2008 à 21:15307480
"Il faut lire aussi les petites productions de Leo Zuber qui sont très chouettes."
Je suis entièrement d'accord, des petites histoires touchantes, drôles, tristes etc. à consommer sans modération.

"Et puis bien entendu les Soeurs Siamoises, on ne le répétera jamais assez !"
Plus que d'accord, c'est pour moi une de mes plus belles découvertes de ces derniers mois. Comme chrisB je suis resté sur ma faim mais parce que c'était trop court. J'en veux plus, j'ai faim.

Pour bookhunter je dois dire qu'il y a de la concurrence, mais j'aime beaucoup cet album.

philaterre, 23.04.2008 à 20:40307479
Après un petit tour chez mon libraire préférer, j'ai regardé les petits livre de Zuber, j'ai pas trop accroché à son univers. Puis j'ai acheté bookhunter de Jason Shiga et je dois dire que j'ai pas été déçu. Une enquête digne des experts. J'ai beaucoup aimé cette bd. Je verrais les bibliothèques autrement maintenant. Au passage il est nommé dans la catégorie Best graphic album aux Eisner Awards.

chrisB, 21.04.2008 à 23:08307358
Je l'ai justement lu ce weekend, deception car j'attendais un fond à la hauteur de la forme. Passées la decouverte du dessin et de la mise en pafe travaillée, je dois avouer que je suis resté sur ma faim.

Lucas Taieb, 21.04.2008 à 22:28307352
Et puis bien entendu les Soeurs Siamoises, on ne le répétera jamais assez !

wandrille, 21.04.2008 à 19:55307346
Il faut lire aussi les petites productions de Leo Zuber qui sont très chouettes.

philaterre, 21.04.2008 à 19:14307343
Comme il n'y avait pas de sujet sur cet éditeur qui existe depuis pas très longtemps, j'ai décidé d'en créer un.
Je ne connais pas trop ses publications, mais le jeu des hirondelles de Zeina Abirached était sélectionné sur le dernier festival d'Angoulême, j'ai décidé de le lire et ce fut une très bonne surprise. Une utilisation magnifique du noir et blanc, une histoire touchante et émouvante.
Je viens de voir que Bookhunter de Jason Shiga, autre bd des éditions Cambourakis était nommée aux Eisner awards, je ne l'ai pas lu mais elle a l'air assez intéressante. Dites moi ce que vous en pensez.

Pages : 1

retour forum

bordure
coin bordure coin