créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par lanjingling
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Bray-Dunes 99
Dessin : Craoman / Guedin Dav
Scénario : Guedin Dav

Intégrale chez Delcourt dès août 2012

Albums indépendants, terminé


Volume 1 - 2009

Volume 2 - 2010

Volume 3 - 2012

 

1 avis


Rohagus
Bray-Dunes 99 est le reportage-témoignage en bande dessinée d'un séjour de 3 semaines que le scénariste, et co-dessinateur, Dav Guedin a passé en tant qu'animateur dans un centre de vacances pour handicapés physiques et mentaux. Pour résumer de manière politiquement incorrecte, on pourrait plus ou moins parler de 3 semaines chez les débiles.

Cette bande dessinée était parue initialement en 3 albums chez le petit éditeur Taste y Cool avant d'être rééditée en une unique intégrale de 120 pages en format moyen et souple chez Delcourt Shampooing. Dav Guedin assure le scénario et raconte sa propre expérience mais le dessin est réalisé à deux mains. Pour la partie bande dessinée pure, c'est Craoman qui produit les planches, tandis que Dav offre des portraits descriptifs en une page chacun de plusieurs des handicapés qu'il a rencontrés.

Le sujet est dur et réaliste. Dav Guedin s'était imposé l'expérience d'être animateur temporaire d'un tel centre pour polyhandicapés comme une épreuve personnelle mais aussi comme un moyen d'en tirer un témoignage, des photos et de quoi publier des portraits et un rapport dessiné. Il se contente de présenter les faits : comment les choses se sont déroulées et comment lui-même les a ressenties. Il ne porte pas de jugement approfondi sur les handicapés eux-mêmes si ce n'est son ressenti immédiat, ni sur les autres animateurs même s'il n'en présente pas un portrait très glorieux, ni sur le contexte du handicap mental et des structures qui les accueillent. Il n'y a donc pas de débat, pas de réelle réflexion, juste un témoignage.
Mais ce témoignage est intéressant tout autant qu'édifiant. On se doute qu'une telle animation et un tel soin aux handicapés doit être dur. Et au vu de cela, je suis persuadé que j'en serais incapable. Ça a l'air tout aussi éprouvant pour le moral que pour le bien-être physique.

Craoman met cela en image d'une manière qui y correspond vraiment bien. Son style est en effet très organique, assez dérangeant. Il lui a d'ailleurs été plusieurs fois fait reproche que son style était trop influencé par celui de Blanquet. Il fait en tout cas bien ressentir le dégoût physique et psychologique que les handicapés font ressentir au narrateur et on sent le malaise qu'il combat en permanence pour assurer un rôle d'animation et de soin aussi humain que possible.
Le graphisme de Dav Guedin pour les portraits des handicapés est lui aussi intéressant. A vrai dire, au départ et comme tous deux utilisent un encrage assez proche et des visages un peu déformés, j'ai cru qu'il n'y avait qu'un dessinateur.

C'est une lecture instructive même si elle est assez rebutante par son contenu. Ce ne sont là que des faits et quelques ressentis un peu violents, mais j'apprécie leur sincérité et la façon dont elle met en image des choses que ceux qui se sont dévoués à soigner les polyhandicapés vivent au jour le jour.
bordure
coin bordure coin