créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par oslonovitch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

focus

accueil focus

Les Sardines sont Cuites
Réalisé par everland, june, Matthieu, MR_Claude et aussi longg :o)))


A l'occasion du deuxième (et dernier) tome de la série "Poisson" (nom donné par Guillaume Long lui-même en exclusivité pour Bulledair :o) ), nous avons eu envie de vous faire découvrir cette BD dont le premier tome avait déjà été une des découvertes du début 2003. Pourquoi? C'est Matthieu qui s'y colle:


La question du pourquoi acheter les sardines sont cuites ne se pose pas vraiment pour moi, puisque j'ai adoré la première partie comme un poisson dans l'huile, j'ai vite été attaché à ce duo de personnages un peu loseurs (mais qui gagnent à la fin) alors comme un gamin devant la vitrine d'un magasin de jouet "j'en veux encore". Je veux retrouver le cynisme du premier tome, l’humour marqué souvent par le décalage entre la voix-off et le dessin minimaliste mais parfaitement expressif. Je veux encore des petites trouvailles dans le découpage. Je veux encore voir le quotidien déprimant des deux étudiants. Et surtout, je veux encore du land art à la pelleteuse. Voilà. Si j’ai pas ça, je tape du pied, je me roule par terre en criant: "je veux encore les deux crétins rigolos!"



Pour ce focus, nous avons pris une approche différente, puisque Guillaume Long fréquente régulièrement le site, et que certains d'entre nous le connaissent, autant le faire participer. Le mieux étant donc une sorte d'interview, en espérant qu'elle puisse montrer à quel ton s'attendre en lisant dans le livre, ce que l'on peut y trouver, et surtout, qu'elle puisse donner envie.
Pour ne rien arranger, l'interview a été réalisée sur IRC, un soir, ce qui donne un ton plus "vivant", plus direct. Interview largement improvisée au cours de laquelle certains (MR_Claude) ont dû partir avant la fin, d'autres (longg et june) n'avaient rien pour enregistrer, etc... Bref, ça commençait bien! :o)



  • "Comme un poisson dans l'huile" ça commence par des gags hilarants:
    longg: Bon alors on commence?
    MR_Claude: Ok
    everland: Bon bin merci Monsieur longg pour cet interview, on rappelle votre actualité: un disque chez universal
    longg: Ha ha super ;)
    longg: C'est barclay le skeud, pas universal déjà...
    june: Barclay c universal, hein...
    longg: Ah merde…

    everland: Alors, est-ce que cette collaboration avec Wazem a été facile à vivre ?
    longg: Ha ha ha je suis pas Peeters
    MR_Claude: Ah merde
    everland: Ah merde
    MR_Claude: :o)
    june: Pffff
    longg: Désolé, on annule?


  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est la première BD de Guillaume Long:
    june: Bon, moi j'aurais voulu commencer par le commencement, a savoir qui est ce mec qu'on ne connait que par un seul album (le truc jeunesse n’étant pas des plus connus, et n'ayant pas eu la petite attention qu'a recu "comme un poisson dans l’huile" à sa sortie) ?
    longg: ha ha! Alors je dois dire qui je suis dans la vraie vie, c'est ça? Alors je suis arrivé par hasard dans le monde de la bédé grâce à un concours qui a fait un peu parler de moi (organisé par la librairie Papiers Gras à Genève) et sans le faire exprès j'ai publié "Comme un poisson dans l'huile" qui a eu un succès assez bon en fait :)
    june: Rhoooo l'autre comme il va trop vite... 8)
    longg: Ha ha

    june: Bon, le concours, tu l'as fait parce que tu gribouillais depuis super longtemps ?
    MR_Claude: Ou pasque c'était bourré de thunes? :o)
    longg: Pas vraiment. En fait je suis issu d'une formation scientifique, puis j'ai réalisé que même si j'aimais bien les maths, je ne pouvais pas faire de la physique/chimie parce que c'était chiant à mort. Donc comme à l'époque je gribouillais un peu en marge de mes cours, ben je me suis lançé la dedans.
    june: Tu t'es lancé, tu veux dire, a fond ? genre le passionné qui croit a une reconversion là-dedans, ou plutot en dillettante, à la cool... ?
    longg: Je suis allé aux beaux arts de St Etienne parce que personne ne voulait de moi ailleurs (hin hin!) et de là, cursus de 5 ans et de plus en plus de dessin qui n'était pas dans une marge mais sur un format raisin avec femmes à poils et tout le reste.
    longg: (c'est ma bédé ;) )
    longg: En fait en sortant du bac, je voulais faire de la bédé mais j'y connaissais rien à rien, et je ne savais pas qu'on pouvait mal dessiner et être publié quand même :) J'ai été recalé des beaux arts d'Angoulême pour mon dessin (6/20, une histoire de pneus!) et des arts décos de Strasbourg pour choucroute mal digérée.
    june: Une histoire de pneus ? 8)))
    MR_Claude: Une choucroute mal digérée? :o))
    longg: Oui j'avais passé la première sélection, donc pour fêter ça ben j'ai mangé de la choucroute à volonté et ben... ça à foiré :)
    everland: Donc tu dessines mal, et c'est pas trop traumatisant d'en avoir conscience ?
    longg: Si si très traumatisant, surtout quand je vois les dessin de drine, toi ou Matthieu!
    everland: Oui surtout moi
    june: Donc te voila à faire du dessin, de savoir qu'ailleurs certains en publient, ça te donne envie et te met en confiance... quels auteurs, par exemple ?
    longg: Alors le livre qui m'a donné la pêche pour faire une bd c'est Lapinot et les carottes de Patagonie, mais la bd par laquelle je suis rentré dans cet univers particulier fût "Qui a tué l'idiot" de Dumontheuil, ma bd préférée à ce jour, c'est ça que j'aimerais faire quand je serai grand.
    june: Univers particulier, tu veux dire, la fameuse "nouvelle scene", comme on dit? Genre, tu t'es rendu compte qu'on pouvaitr faire d'autres trucs que ces tintins que tu adooooores ? 8)
    longg: Voilà. En fait je déteste une bonne partie de la bd dite "classique", parce que j'ai un défaut c'est que si l'univers graphique ne me plaît pas, ben je peux pas ouvrir le livre.
    longg: Mais je suis fan de Franquin, fan de chez fan. C'est à cause de son influence que je fais mes petites onomatopées à la con.
    june: T'as grandi entouré de bds classiques?
    longg: Voilà c'est ça. Un père fand de bd, style Mezières, Franquin, Peyo, Eosinski, etc...
    june: Aie aie aie hein 8)
    longg: Oh ben curieusement dans les bd ultra classiques, j'aime bien Thorgal mais je sais pas pourquoi... et Rosinski n'est pas un de mes modèles, vous l'aurez compris :)

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est mal dessiné:
    MR_Claude: tiens, question con: est-ce que tu penses avoir un style, ton style?
    longg: Alors euh, oui j'éspère que personne d'autre ne fait des perspectives comme moi! sinon ça craint!
    june: Si si, parondo fait des perspectives comme toi 8)
    longg: Ah oui Parrondo c'est vrai. On dit que mon dessin ressemble un peu à celui de Delisle, ou Trondheim... je préfèrerais être Anna Sommer ou Blanquet, ha ha!
    MR_Claude: C'est peut être parce qu'il est plutôt à ranger dans les "propres"… plus "propre" que Blanquet en tout cas.
    longg: Voilà : propre, et clair et simple. Merde, c'est du Hergé ça :(
    june: Mais c'est vrai qu'entre ton trait et ton découpage, tu ressemble plus a l'expressivité de Trondheim ou Delisle que Blanquet and co...
    longg: C'est normal, c'est Trondheim mon idole.
    everland: Ca a été un vrai problème pour toi de trouver ton style propre ou finalement c'est pas un problème qui te préoccupe ?
    longg: Bonne question!
    longg: Alors heu, trouver un style n'a pas vraiment été un problème pour moi, parce qu'en fait, je me répète peut-être mais vu que je ne sais pas trop dessiner, ben j'ai fais ce que je savais faire, et ça a donné ça tout seul.
    longg: Par exemple je suis incapable de faire un dessin d'observation : mon style vient de là en fait; j'essaye de reproduire ce que je vois, et au bout d'un moment je m'ennuie, et donc après je dessine de tête et forcémment c'est tout faux, et ça fait un style "je sais dessiner mais je dessine mal exprès!"
    longg: ... ce qui m'arrange ...

    MR_Claude: Bon et donc, pourquoi tu dessines aussi petit? Pour économiser le papier? T'as un deal avec le WWF?
    longg: Alors si je dessine petit, c'est parce que je suis myope depuis longtemps, donc je vois mal les choses de loin et très très bien de près... Donc j'ai toujours dessiné à 2 cm de ma feuille (ever et june en sont témoins) et donc c'est pas façile de dessiner format raisin de si près.
    june: C'est sympa comme explication... pis du coup, ça fait quand meme "je privilegie la narration et les idées aux planches à l'encre de chine et à l'acrylique"... 8)
    longg: et aussi ça va bien plus vite, je déteste tartiner des grandes pages, je n'ai pas l'esprit "artiste" ;)
    * june atteste que guilaume donne l impression de bouffer la table quand il dessine.
    longg: ha haha, c'est vrai!
    longg: Ah oui faut pas oublier de dire que je fais pas de crayonnés de mes planches, et qu'en disant ça je dis pas comme Sfar, c'est lui qui dit comme moi!
    june: 8)))))
    MR_Claude: :o)
    longg: Je l'ai dit en 2000.
    longg: Alors que Sfar l'a dit en 2003 dans Parapluie ou je sais pas quoi.
    MR_Claude: Nan dans "ouh qu'il est laid".
    everland: Mais tout ça c'est sur "comme un poisson dans l'huile". Ce sont des règles auxquelles tu compte te tenir sur les albums suivants ?
    longg: Pas de crayonnés, ce n'est pas un règle à laquelle je vais me tenir longtemps si je veux faire des trucs mieux... En fait j'ai des projets plus "sérieux" (mais toujours dans la même veine hein!) alors je pense que mon dessin va un peu évoluer... et que donc je devrai plus le travailler.
    longg: En fait je fais un histoire courte pour stereoscomic en janvier, et là j'ai un dessin légèrement différent.
    june: Les mêmes outils? Il me semble que dans ton coin tu tripotes d'autres trucs, non ?
    june: Par exemple un encrage au pinceau ?
    longg: Non non je reste avec mes crayons 0,1 ou 0,3, seulement je les utilise un peu différemment.
    everland: On peut imaginer du Long en couleur ?
    longg: Oui ce serait super (Dargaud ou Delcourt, si vous lisez ces lignes...)

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est quand même souvent des gags poilants:
    everland: sinon moi j'ai une question
    * everland lève la main
    everland: c'est plus dur de se faire une place dans la BD quand on est une femme ?
    * everland se cache

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est de l'autobiographie aussi:
    MR_Claude: Après le style graphique, passons au thème, pourquoi avoir choisi de raconter ta première année d'école d'art (ou visiblement il ne s'est pas passé grand chose)? Peur de faire une fiction? besoin irrépressible?
    everland: (j'adore les questions à choix multiple)
    longg: Alors c'est une dure question ça.
    june: (en vrai, la question qu'on se posait tous à la fin de la bd, c'est: est ce que Guillaume Long a finalement eu une histoire sexuelle avec Rémi ? 8) )
    longg: C'est marrant cette histoire d'homo, un journaliste me l'a demandé!! Si j'étais pas du bat par hasard
    everland: :o) faut le faire...
    longg: Et heu... non désolé les gars
    june: 8))))

    longg: Quand j'ai commencé cette histoire en fait, je ne pensais jamais en faire une vraie bédé... à l'époque j'avais perdu un peu Rémi de vue et je voulais faire un truc court et lui envoyer pour lui montrer qu'il avait compté pour moi, etc...
    june: ouais, est-ce que de voir ces auteurs dont tu a l'air de te sentir proche faire de l'autobio, ca t'a mis a l'aise pour effectuer la tienne ?
    longg: Bé j'avais pas lu d'autobiographie à l'époque :) Juste, ce que faisait Trondheim me plaisait et je voulais faire pareil, juste pour un copain, c'est tout. Si j'avais su que ce serait publié, j'aurais sûrement plus complexé à l'imiter.
    everland: Sachant que tu risque d'être publié pour les albums suivants, t'auras plus l'excuse du "oui mais je savais pas, j'ai dessiné cet album pour mon chien"
    june: T'as fait un projet de tant de pages, tu pensais bien l'envoyer? ou c'était "que" pour toi, enfin, pour vous ?
    MR_Claude: Tu l'as su quand et comment que ce serait publié?
    longg: J'ai su que ce serait publié quand j'ai été finaliste de ce concours (Peeters l'a gagné avec Pilules Bleues), on m'a dit "oui euh tu verras, en général les finalistes du concours sont publiés". Je passais pour un extraterrestre à l'époque parce que j'avais rien fait du tout et je "gagnais" un truc.
    june: Waouh, plutot motivant, non ?
    longg: Oui très.
    june: Et à quel moment Vertige t'a proposé plusieurs albums ?
    longg: En fait je pensais qu'Atrabile serait d'accord, mais ils m'ont envoyé une lettre saignante en disant que je pompais Gerner...
    june: Serieux? Atrabile? Je suis etonné...
    longg: ah si, saignant, vraiment. Je publierai cette lettre quand je serai connu, hin hin!
    longg: Alors qu'à l'Association Menu m'a répondu poliment que mon hstoire et mon dessin étaient bien, mais que ça n'avait pas leur place chez eux.
    june: Donc apres Atrabile puis l'Association ?
    longg: Du coup je l'ai envoyée à Vertige et au Seuil, Vertige m'a répondu OUI!!! dans les 2 jours, Le Seuil à fait trainer et du coup j'ai choisi les plus sympas.
    june: Wah, en 2 jours, motivés les gars!
    MR_Claude: C'est rigolo d'ailleurs, pour moi Vertige, c'était plus une image avec des grands auteurs classiques (et morts), des oeuvres dites de références (Breccia...)...
    longg: Pour moi aussi, je pensais ne jamais atterrir chez eux. En fait ils aiment bien ce style, c'est juste que tout le monde propose à l'Association et pas à eux. Et ils fonctionnent au coup de coeur aussi
    june: C'est vrai que Vertige fait beaucoup de traductions aussi, peu d'originaux, alors on pense pas forcément à eux...
    june: Et à quel moment vertige t'a porposé plusieurs albums?
    longg: Alors au début ils étaient super emballés donc, et pour les tester un peu je dis "ah ouais, 3 albums?" et ils disent "pourquoi pas" alors finalement, j'ai pensé que 2 suffiraient parce que je ne voulais pas tartiner ma vie sur x albums...
    longg: Après la suite on verra s'ils veulent encore de moi ou pas, et ce que je ferai comme projets

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est de temps en temps des gags désopilants:
    everland: sinon je colorise une planche en même temps et je sais pas quele couleur mettre en tapisserie
    everland: un conseil ?
    everland: non ?
    everland: bon tant pis
    everland: je vais rester sur jaune finalement

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est fini après ce tome, après on change:
    MR_Claude: Les projets, revenons-y, c'est de la fiction?
    june: Y'aura du land art d'une autre personne de ton entourage? 8) (le land art, c'est fou comme ça a marqué tout le monde, ça...)
    everland: Des collaborations en vue?
    longg: J'ai quatre projets en cours actuellement, et que des collaborations : une histoire de SF avec une amie prof de philo (si si!), une bédé pour enfants avec ma copine (je fais le scénario), une histoire pour enfants avec des boutons (encore), et un truc mystère avec Drine...
    longg: ... et un truc mystère avec une fille mystère, en plus.
    june: Eh ben!
    longg: Mais je peux rien dire.
    june: Rhooooo
    longg: Et oui, pratiquement que des scénarii.
    june: L'autre, il lâche "fille mystère" et il voudrait qu'on le cuisine pas...
    longg: Ha ha non elle m'en voudrait. Mais je peux dire qu'elle fait de la bédé.
    june: Que des scenarii, ca veit dire quoi, que tu attends l'idée de folle qui te donnera envie de refaire un truc, seul, perso ?
    longg: Non, j'aime bien travailler avec des gens, c'est tout. Et j'ai envie de partager ce que j'ai :)
    june: Ah ben c'est cool ca Guillaume, mais nous, tu y penses ? Celles et ceux qui ont aimé tes trucs, l'ensemble scénar ET dessin.
    longg: Ha ha ... non.
    june: Ah bon. Tant pis pour nous alors ? 8)
    longg: Je bosse avec des nanas, c'est bien mieux!
    june: Y'a vraiment rien que tu puisses nous dire sur tes travaux en cours ? Tout est top secret ?
    everland: Nan sur tes projets à long terme.
    longg: Vous voulez savoir quoi par ex?
    everland: Tes envies, ton rêve absolu?
    longg: aaaaaah ok! Mon rêve absolu serait de faire un donjon par exemple, ou qu'Anna Sommer vienne me trouver un matin em me proposant de lui faire un scénario... Ou encore de gagner ma vie en dessinant.
    longg: Sinon, le projet de SF avec mon amie prof me tient vraiment à coeur en ce moment.
    june: Dis donc, j'ai hâte d'en savoir plus sur ce sujet SF
    longg: Ha ha
    everland: Pareil
    june: Ben ouais forcement, on connaît peu de choses de toi, à part le poisson et tes recettes de cuisine 8)
    longg: Ben je peux en dire mais pas trop, passque je risque de niquer le suspense
    june: Et là, t'entendre parler de SF.... ça cause !
    longg: Mais je peux dire que ce sera une adaptation plus que libre de "La mouche", de Langelaan.

  • "Comme un poisson dans l'huile", c'est l'auteur qui sait le mieux de quoi ça parle:
    june: Bon, plutôt que de tirer des plans sur la comète, qu'est ce que l'on peut attendre de cette "suite" de "comme un poisson dans l'huile"?
    longg: alors cette suite sera beaucoup plus violente, beaucoup plus dialoguée, avec plus de femmes et du dépaysement.
    longg: En gros hein!
    longg: Et aussi plus personnelle, je sais pas si on le verra
    june: C'etait tres centré sur toi et la relation que t'avais avec ton pote, déjà. Peu d'autres persos...
    longg: Ha ha oui mais là, y'aura des nanas à un moment.
    longg: Pas longtemps quand même.

    june: Plus violente ?
    longg: Violente : c'est pour attirer les fans de Tarantino, et comme y'en a énormément...
    june: Plus "critique" a l'egard de pas mal de choses, c'etait deja le cas, hein ?
    longg: C'est à dire?
    june: Ben ton regard sur les beaux arts notamment, et sur les relations entre gens.
    longg: Ah ok, oui le ton se durcit, c'est indéniable.
    june: Super drôles mais vachement désenchantées, un espèce de mini Ken Loach sauce bd
    longg: Ah oui c'est bien Ken Loach, mais ses films sont trop tristes.
    june: ah c'est clair. Tiens d'ailleurs...
    june: (habile transition)
    june: ... t'es aussi dans lea grosse marmite du ciné, du montage ?
    longg: Ah oui j'aimerai bien.
    june: C'est un truc qui te tient à coeur , autant que ton epanouissement dans la bd?
    june: T'as des projets aussi là-dedans?
    longg: Non pas de projet là dedans pour l'instant.

  • "Comme un poisson dans l'huile" ça a été plutôt remarqué à sa sortie:
    june: Bon, est-ce que depuis la sortie des poissons, t'as eu des échos d'autres auteurs ?
    longg: Oui oui, de Trondheim himself qui a aimé!!!
    june: Est-ce que c'est un truc qui compte pour toi, de savoir ce que les gens pensent de ce que tu fais, ou est-ce que tu restes avec en tête le concept d'éditer un truc fait à la base pour un pote ?
    longg: Alors bin pour les poissons, c'était pour un pote, et pour le reste, je flippe à mort de savoir ce que les autres vont en penser.
    june: En tout cas, j'ai pas lu beaucoup de mauvais trucs, ça, ça a dû te faire plaisir
    longg: En fait j'ai eu que des bonnes critiques pour mon premier album, que ce soit de plusieurs sites (bulledair, bdparadisio) ou journaux.
    june: Ca peut mettre la pression, hein, avoir l'impression qu'on t'attend au tournant...
    longg: Voilà, mais en même temps y'a un type de Bodoï qui a lu ma 2ème bd (je sais pas comment, j'ai même pas la maquette moi!), et qui dit dans le numéro de novembre que c'est vachement mieux que le 1, etc etc (mais il avait aimé le 1 aussi)...
    june: Ah ben cool, Bodoi c'est pas terrible comme mag, mais ça touche du monde.
    longg: Ils m'ont fait 1/4 de page.
    june: Merde, je vais devoir l'acheter pour lire ca 8)

  • "Comme un poisson dans l'huile" ça dénonce aussi hyper violemment la société actuelle:
    everland: Bodoï c'est à chier, je te le concède
    longg: En fait je lis pas de mag de bd
    everland: Moi non plus
    june: Ben y'en a pas 8), à part Calliope mais même plus, a part le début.
    everland: Si, bang.
    longg: Bang c'est cool.
    june: Ouais mais ça s'adresse pas à n'importe quel public.
    longg: Hé non! euh, c'est pour ça que c'est bien!
    june: C'est pas populo, ni très fédérateur, du coup, ça enfonce un peu des portes ouvertes.
    longg: Ah oui, mais je lis pas Bang non plus, juste je trouve ça bien, hahaha.
    june: 8))) Gros poseur!
    longg: Hin hin.

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est Ken Loach et Tarantino, le cinéma en moins:
    longg: Ah oui je reprends 2 sec sur le ciné. En fait aux beaux-arts j'ai surtout suivi une formation vidéo (mon école n'aime pas trop la bd) et c'est en faisant des storyboards que j'ai eu envie de faire pareil... mais sans film au bout. J'ai donc fait de la bd, et énervé tout le monde.
    june: Ah ben bravo!

    longg: Mais j'adore le cinéma, j'ai même fait un film d'animation pourri
    june: Ah ouais? wah! Tain, t'es chiant, tu donnes envie de voir !
    longg: Et un court métrage conceptuel pour mon diplôme de 5e année, en même temps que je montrais ma bd.
    june: Ouhlllaaaaaa ...
    longg: J'avais une "double vie" : des travaux pour les boz, et des travaux pour moi. C'est comme ça que les étudiants fonctionnent en général, on fait souvent des trucs pour les boz, et des trucs pour soi. Le dexième truc est évidemment plus intéressant, même si le premier apporte rigueur et profondeur au travail :)

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est aussi des gags jubilatoires:
    longg: Vous voyez d'autres questions intéressantes?
    june: Ouais... enfin, intéressantes, je sais pas... 8)
    longg: Bé alors des questions connes!

  • "Comme un poisson dans l'huile" ça parle d'art et de culture:
    june: Sinon, tu lis quoi en bd et autre? En ce moment, t'as eu des coups de coeur pour des trucs ou tu restes un mec super exigeant niveau bd?
    longg: En ce moment le meilleur album du monde pour moi c'est Nini Patalo, j'en suis dingue et d'ailleurs faut le mettre sur Bulledair pour que je lui file mes coeurs (NDBullechef: ça y est, c'est mis)
    longg: Sinon en bd je suis super difficile, passque comme je l'ai dit 2568 lignes plus haut, il faut que le dessin me plaise, or très peu de dessinateurs me font tilt.
    everland: Nini patalo ça te fait tilt ?
    longg: Ah oui, au début je trouvais ça bof, et en le lisant je trouve que c'est le meilleur album du monde de l'univers.
    everland: Mais en vrai sinon, tu aimes quoi ?
    longg: Et donc les dessinateurs qui me font tilt sont en gros, Anna Sommer, Blain, Blanquet, Trondheim, Sfar, Dumontheuil et les familles qui s'y rattachent.
    june: Tu pourrais nous citer quelques oeuvres majeures, en bd, en littérature, en ciné, des trucs qui t'ont torché la gueule grave de chez grave ? 8)
    longg: Mon top 4 en bd c'est Qui a tué l'idiot?, Remue-ménage, La nouvelle aux pis, Mr Ferraille et Le réducteur de vitesse.
    june: Ca fait top 5.
    longg: Et Nini Patalo!
    june: Top 6! 8)
    longg: Hin hin
    longg: Musique : je voue un culte aux pixies et à Matthieu Boogaerts essentiellement, mais après j'écoute de tout sauf les merdes actuelles.
    longg: Cinéma : je voue un culte à Kubrick et Truffaut.
    longg: Le reste j'aime tout comme tout le monde.
    longg: hin!
    everland: Je suis pas fan de Cubik moi.
    june: Tu veux dire, tu va aller voir plutôt "Elephant" ou "Ken Park" ou bien "america pie 3"? 8)
    longg: Ah non!!! Elephant ou Ken Park ok.
    longg: Clint Eastwood j'adore aussi, l'acteur et le cinéma. Il a la classe ce mec!
    everland: Moi j'aime bien les films réalisés par Coluche.
    june: C'est un putain de realisateur, Eastwood!
    everland: Oui coluche aussi.
    longg: C'est vrai ever?
    everland: :o)))
    longg: En fait il faut marquer pour l'interview : Kubrick, Eastwood et Truffaut :)
    june: Ca roule 8)
    longg: En plus ça fait culturé hin hin!
    june: Poseur, hin hin.
    longg: Ha ha ha.

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est une BD moderne et indépendante:
    everland: Et sinon, tiens, parlons du net. Ca t'a apporté des choses?Et des sites comme Bulledair notamment, que penses tu de mon intervention n° 115844 notamment?
    longg: Hin! Ben le site Bulledair, je ne connaissais pas du tout, je connaissais Bdparadisio ou Bdnews, etc... Et je dois dire que ce site me plait beaucoup mieux (sans être démago hein!) parce que mes goûts sont assez proches des bulledairiens dans l'ensemble.
    everland: Et alors, en général ça t'apporte beaucoup ces sites ou finalement c'est très accessoire?
    longg: En général, lire des critiques sur mes albums m'apporte toujours quelquechose... Avec Bulledair c'est top passque je suis sur un forum ou j'ai les réactions de gens en direct, et que ces gens sont devenus mes amis.
    june: tes quoi? Si tu crois que je considère comme un ami un mec dont ma meuf me parle tous les jours... 8)

  • "Comme un poisson dans l'huile" c'est aussi souvent des réflexions pertinentes sur la vie et des gags hallucinants:
    june: Et sinon? la femme? les gosses? le rmi? Ca va ? T'es content ? 8)
    longg: Ah oui, j'ai trouvé la femme de ma vie il y a 4 ans.
    june: Ahhhhhhhhhhhhh, c'est beauuuuuuuuuuuuuuu 8)
    longg: C'est elle qui a "colorié" ma bédé.
    longg: Mais mettez dans l'interview que jai trouvé la femme de ma vie, ça fait un côté Clint Eastwood trop classe, ok?
    longg: En plus ça la draguera.

  • "Comme un poisson dans l'huile" y'a peu de textes:
    june: T'as encore des trucs a dire ?
    longg: Non rien, j'ai super mal aux doigts.

  • "Comme un poisson dans l'huile" ça finit bien:
    longg: Allez au lit.
    june: Merci, guilaume.
    longg: Merci à vous, c'était super bien.
    longg: Bon ben bonne nuit les cocos.
    longg: Ever tout est enregistré?
    everland: Bin j'espère.
    longg: Coool.
    *** longg Quit (QUIT: User exited)


Alors voila, si "Comme un poisson dans l'huile" c'est tout ça, y'a pas de raison pour que "Les Sardines sont cuites" ça ne le soit pas non plus!

Pour en savoir plus et pour en parler:


Images Copyright © Long - Vertige Graphic 2003

accueil focus

bordure
coin bordure coin