créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Mécanique Générale

complétez cette fiche
Ma voisine en maillot
ScénarioBeaulieu Jimmy
DessinBeaulieu Jimmy
Année2006
EditeurMécanique Générale
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Pendant une importante panne d'électricité, en plein coeur de l'été, deux jeunes citadins, voisins qui s'ignorent habituellement, vont enfin prendre le temps de se parler et de passer un moment ensemble. Cette microscopique histoire sert de fil d'Ariane à une mosaïque d'ambiances qui se veulent le reflet d'un certain art de vivre.

 

2 avis

thyuig
Tandis que j'écrivais ces quelques lignes le courant s'est coupé brutalement.
Bien sûr je n'avais fait aucune sauvegarde... Pourquoi faire simple, hein ?
Au moment de la panne, mes fantasmes d'écrivain m'accompagnaient dans le métro de Montréal, seule ville au monde où les langues anglaise et française se superposent.
Dans le métro je suivais ma voisine. Sans doute aussi un peu la vôtre. Elle est gironde et fort jolie, ouverte socialement et écoute évidemment la même musique que moi.
En trois mots elle est parfaite.
Jamais je n'aurais imaginé lui parler.
Avec mes vannes à deux sous, j'aurais de toute façon l'air d'un imbécile.
Mais les pannes de courants sont étudiées spécialement pour les gens comme moi.
La foule privée de transport en commun m'a permis de l'accoster.
De toute façon je rêvais déjà de la voir en maillot. Elle est parfaite vous dis-je !

Alors que le courant revient je me demande si j'ai complètement imaginé cet épisode et aussi ce qu'en ferait Jimmy Beaulieu avec ses crayons à papier. Nul doute qu'il profiterait de l'occasion pour embrouiller encore davantage le rêve et la réalité. Il me dirait bien sûr que les pannes d'électricité permettent aux artistes en tout genre de se concentrer uniquement sur ce qui les fait vivre : l'imagination, l'imagination branchée sur pile.
Coacho
Aïe, après les projets lus sur son blog et après m’être délecté de son moral des troupes, j’avais mis le niveau d’exigence sur « très élevé »…
Cet album est de la même veine graphique que ce que j’avais déjà aimé chez l’auteur mais je suis resté sur ma faim…
Un dessin captivant, un style reconnaissable rapidement à base de crayon, de graphite, qui donne beaucoup de volume à l’ensemble grâce aux jeux des gris, mais peut-être est-ce un peu trop court.
Oh, je sais que l’on va me dire que 58 pages, ce n’est pas ce qu’on peut à proprement parler un récit court, mais Jimmy Beaulieu nous avait donné l’habitude de prendre le temps, d’installer le tout et là, ben, il m’en manque quoi !
Il y a des fulgurances, des pages très prenantes, très bien racontées, mais le tout manque, à mon avis, d’un peu de liant pour être plus harmonieux, et plus touchant.
Restent de beaux moments de découverte amoureuse, des attitudes un peu nigaudes qui sont des travers que nous avons tous connus, mais cet album est à conseiller aux inconditionnels de l’auteur, dont je suis pourtant.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin