créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Justine des Dieux
ScénarioBrunschwig Luc
DessinCagniat Laurent
CouleursFabrys
Année2002
EditeurDelcourt
CollectionTerre de Légende
SérieVauriens, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Pop, le chef de la révolte l'amoureux de Justine, s'est introduit secrètement dans la Cité. Il demande une audience auprès de la Dame Brèche-Dent qui réalise des miracles grâce à une statuette magique. Ignorant son identité, elle lui guérit les mains. Pop retrouve son habilité légendaire et redevient le plus redoutable lanceur de couteaux du royaume. Brèche-Dent le démasque, mais il est déjà trop tard : les enfants ont commencé à attaquer la cité.

 

1 avis

MR_Claude
Suite et fin de la série, et le soufflé retombe un peu après un deuxième tome réussi. La faute à un rythme un peu étrange. Une première fausse fin aux deux tiers de l'album, puis un dernier rebondissement sur les deux dernières pages, et on a l'impression que l'album s'essouffle un peu. L'atmosphère aussi est moins sombre, moins psychologique; laissant plus de place à l'action, au dénouement, et moins pour le doute, la souffrance de ses toujours nombreux personnages. Bref un sentiment mitigé, avec l'impression qu'on aurait pu avec les mêmes ingrédients faire quelque chose avec un tension plus forte, un final plus dense. Le dessin continue à s'améliorer, à gagner en vie, mais je ne suis pas tout-à-fait convaincu par le changement de couleurs. Certaines planches sont très bien rendues et sur d'autres, peut-être est-ce dû à l'impression, l'encrage semble "mangé" par les couleurs, voire plus flou... Pas facile de succéder à Guth, d'une manière ou d'une autre.

Reste au final sur ces trois tomes une belle et sombre histoire, avec un traitement original de Luc Brunschwig (comme à son habitude), malheureusement inégale, avec un rythme parfois un peu court. Une bonne série, sans le "souffle" des très grandes.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

coffret
bordure
coin bordure coin