créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Mael


par wayne
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Vathek
ScénarioMallet Patrick | Beckford William
DessinMallet Patrick
Année2006
EditeurGlénat
CollectionCarrément BD
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Vathek, le calife de Samarah est prêt à toutes les folies pour parvenir au pouvoir ultime dont il rêve. Le Giaour, un étrange visiteur, lui promet de le conduire dans un pays souterrain où tout est fabuleux. Après avoir sacrifié cinquante enfants au Giaour et à son maître Elbis le roi des enfers, Vathek prend la route d'Istakhar où il tombe amoureux de la belle Nouronihar qu'il épouse. Le couple arrive dans un immense palais peuplé de spectres gémissants. Elbis, le prince des lieux, leur promet d'y trouver de quoi contenter leur insatiable curiosité. Carathis, la mère du calife elle aussi disciple d'Elbis, le rejoint pour assister au cruel sort qui lui est réservé.

 

1 avis

Gillix
Patrick Mallet est un auteur genevois qui fait ici ses premiers pas (enfin dessin ou plutôt histoire, vous m'avez compris quoi) dans une grande maison d'édition. Il a débuté dans les livres pour enfants, notamment à "La joie de Lire".

Au vu de ses travaux, le bonhomme doit aimer les adaptations, car après Giovanni Casanova dans Les plombs de Venise, le voilà cherchant à adapter un roman de William Beckford (que je n'ai pas lu). Qu'en penser ?

Et bien j'aime toujours autant son trait et ses magnifiques dessins qui doivent visiblement énormément à Blutch et Blain. Et de toute façon, son trait se fait toujours plus personnel, sa "patte" s'affine si l'on peut dire.

Mais autant j'avais aimé la clarté de son découpage dans Les plombs de Venise, autant ici j'ai été souvent dérouté par un découpage à mon sens mal contrôlé. Est-ce le roman de Beckford qui veut cela (comme le Gogol adapté par Tommy Redolfi) ou alors l'auteur a-t-il eu de la peine à voir où il allait ?

De plus, cette bande dessinée est bavarde, très bavarde. Cela me gêne rarement, mais ici oui, beaucoup même.

Alors que vous dire, je sors de cette lecture mitigé et déçu, car j'attendais beaucoup de cet auteur, surtout dans cette collection qui ne m'avait laissé que des bons souvenirs jusqu'alors...

Ce que je vous conseille ? Et bien davantage que d'habitude, c'est à vous de voire, vraiment.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin