créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Pilote
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Les aventures de l'univers
ScénarioTrondheim Lewis
DessinTrondheim Lewis
Année1997
EditeurDargaud
SérieLes formidables aventures sans Lapinot, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

 

2 avis

yuyu
Faire une petite analyse de l'actualité chaque semaine à la demande des "Inrocks", et voila comment "Les aventures de l'univers" sont apparues. Quand on s'appelle Lewis Trondheim, on pourrait penser que l'exercice sera faisable. Pourtant on voit très tôt que l'auteur est en grand difficulté et que lui même le concède.
Ce n'est pas tant l'actualité qui est traitée mais plutôt le rapport que chacun entretient avec celle-çi et de la difficulté à vivre dans un monde que l'on ne comprend pas toujours. Bref des thèmes que l'on connait déjà chez Trondheim, notamment dans "Approximativement".
L'album pêche pourtant par un manque d'homogénéité sans doute dû au fait que l'auteur travaillait pour un hebdo. On trouve des histoires autobiographiques, d'autres sans aucun rapport avec l'auteur. Il y a également une rupture graphique avec la présence d'animaux humanoïdes style Picsou sur certaines planches tandis que sur d'autres on retrouve les personnages du style "Les innefables".
Un bel album pourtant plein d'humoir noir.
Cellophane
Bon… Alors ben non, en fait…

Je m’étais déjà fait avoir avec le coup du parapluie…
Là, évidemment, je n'ai pas cherché : je m’attendais à des aventures sans Lapinot mais avec le reste de la bande.

Il s’avère que ce sont les états d’âmes de Trondheim, ses réflexions sur la vie…

Eh ben, j’en ai aussi, des réflexions sur la vie…
Trondheim est fort sympathique, a un humour cynique dans ses œuvres. Mais là, c’est à mon niveau : je peux réfléchir aussi bien que lui…

Ajoutons à ça que dès le départ, les cases sur 3 lignes au lieu de 4 m’ont désappointé. En bref, je n’ai pris aucun plaisir à lire ce livre…

(Ce livre est daté, qui plus est, puisqu’il prévoyait que personne n’utiliserait « Euro » comme terme mais reviendrait à « eurofranc, euromark », ce qui s’avère faux des années après)
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin