créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Volume 2
ScénarioGaultier Christophe | Defoe Daniel
DessinGaultier Christophe
CouleursGaultier Christophe
Année2007
EditeurDelcourt
CollectionEx-Libris
SérieRobinson Crusoé de Daniel Defoe, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Emporté par une mer déchaînée, Robinson échappe à la noyade et s’échoue sur une île. La joie d’être en vie est rapidement estompée par l’horreur de se découvrir seul rescapé et seul nouvel habitant des lieux ! Ce n’est pas uniquement l’île sauvage qu’il devra affronter, mais aussi la maladie et ses propres peurs. Un chien, un perroquet et… Dieu entrent alors dans sa vie, l’aidant à surmonter le temps et l’ennui.

 

1 avis

Coacho
On avait laissé Robinson en bien fâcheuse posture à la fin du tome 1 et nous voilà en train de retrouver notre respiration en même temps que notre héros.
Ce tome 2 est consacré à l’installation de Robinson sur son île. Conscient des ressources qui l’entoure, il se rend aussi compte rapidement que ce paradis sera sa prison.
Dans sa solitude, il va tout d’abord tenter de dialoguer avec son chien et enchaînera vite sur ce qui sera un soliloque permanent.
En proie à ses soucis du quotidien, son alimentation, il va tenter de se donner des buts, comme celui, obsessionnel de quitter son île.
Le temps s’écoule, et il tente d’en garder une notion plus ou moins précise, livrant parfois dans sa paranoïa, sa solitude, sa presque folie.
Cependant, des évènements curieux vont venir perturber notre solitaire ami…
Une fois encore, ça fait mouche. La vision et l’adaptation de Christophe Gaultier, encore aux manettes de A à Z, est enivrante.
On suit les variations émotives de Robinson Crusoé, jusqu’à ses délires enfiévrés (p. 17 & 18), et nous voilà spectateur impuissant de la vie d’un homme dévoré par la solitude.
L’album est plus clair que le précédent, plus reposé même… Résigné serait peut-être un terme plus adapté à la situation de Robinson. Mais les planches sont plus claires aussi du fait que cette île est sous un soleil de plomb permanent et surplombée d’un ciel d’un bleu radieux.
Il n’empêche que parfois, la pluie tombe et l’auteur nous offre alors des planches superbes comme les pages 44 & 45.
Je me dis que la série Donjon va accueillir un nouveau dessinateur au talent jouissif pour le plaisir des lecteurs !
J’ai hâte de lire la fin de cet excellent triptyque !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin