créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par pierig
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Albin Michel

complétez cette fiche
La piscine de Micheville
ScénarioBaru
DessinBaru
Année1993
EditeurAlbin Michel
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

Cellophane
J’ai commencé Baru par une histoire : Fais péter les basses, Bruno. Une vraie histoire, un peu délirante, avec des personnages, tout ça.

J’ai donc choisi ce livre sans réfléchir beaucoup plus loin et, surtout, sans m’attendre à avoir un livre de souvenirs adolescents découpés en mini-histoires de 1 à 5 planches.

Je n’aime généralement pas beaucoup les BDs souvenirs véridiques – j’ai mes souvenirs ; ils me suffisent. Et généralement, depuis Marzi, j’évite celles-là. Du coup, ça ne loupe pas : si quelques histoires m’ont fait sourire, globalement, je ne m’y suis pas retrouvé et je me suis majoritairement ennuyé malgré le dessin vivant de Baru…

La BD dans le détail :

La piscine de Micheville
Bon, présentation du lieu, de divers personnages… C’est bien fait mais pas plus intéressant que ça.

Jeannot-Lapin
L’ambiance est là mais la chute n’est pas top ; du coup, tout est assez anecdotique…

Le diverni est un connard
Les personnages sont assez bien dessinés, le ressenti du narrateur est bon, mais le tout reste banal et moyennement prenant.

La boum
Pour le coup, c’est la chute qui est amusante. Les premières pages, avec descriptif de tous les invités et relation entre eux, on s’y perd et on s’en fiche. Heureusement que les deux dernières pages donnent de la saveur à l’ensemble.

La Nadette
Bref mais très efficace ; pas besoin de plus pour arriver à une bonne chute.

La peugeot
Inversement, ça peut être bref et ne pas présenter d’intérêt particulier…

Vous dansez, mademoiselle ?
Encore moins de pertinence que le précédent qui avait l’avantage de montrer le rêve d’un jeune…

Strabisme
Ça évoque probablement des souvenirs de jeunesse, un précédent album comme l’indique une note de bas de page, mais n’ayant pas lu cet album et n’ayant pas partagé l’histoire de Baru, je suis resté hermétique à ce récit décousu…

Protège-tibia
Ok, là encore, souvenir de jeunesse… N’y ayant pas participé, n’ayant rien vécu de pareil, je suis resté extérieur même si ça se suit correctement.

La banane
Bref, drôle, efficace.

Bains-Douches
Intéressant, ce gamin qui veut voir de la femme nue, mais on s’attend à savoir comment ça va finir et non, une chute en queue de poisson, dommage.

Gros nez
Pas accroché à ce souvenir probablement vrai mais pour lequel je n’ai eu d’empathie pour personne…

You kaï di
Bien joué, bien mené, une belle progression vers une bonne chute.

You kaï di (bis)
Suite du précédent. J’ai presque l’impression de lire Marzi et, pour tout dire, les souvenirs des colos des années 1960, je m’en tape pas mal… Je n’ai donc pas marché.

Charly Gaul –
C’est sûrement intéressant, ces rapports entre gens de différents pays mais ça ne m’intéresse pas vraiment. Du coup, je fus bien content que ça se termine.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin