créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Pilote
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Joky
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Business Circus
ScénarioJames
DessinJames
Année2008
EditeurDargaud
CollectionPoisson Pilote
SérieDans mon Open Space, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 1hs
Bullenote [détail]

Travailler plus pour gagner plus, ou travailler moins sans se faire repérer ?
Open Space est un portrait au vitriol de la vie en entreprise, les guerres inter services, les hiérarchies plombantes, les stagiaires exploités et sous payés. En 46 pages hilarantes, James se paye les chefaillons bornés, les informaticiens incompétents, le service du personnel largué, les financiers cyniques, les vendeurs bourrins, les cadres qui se croient supérieurs et tous les rapports de pouvoirs qui font de l’entreprise un monde merveilleux.
Et à la différence de bien des satiristes qui ne connaissent l’entreprise que de nom, l’auteur a travaillé pendant 20 ans pour une grosse agence de com bossant pour Microsoft et d’autres, et sait donc exactement de quoi il parle.

 

1 avis

rohagus
Dans mon Open Space est une BD d'humour à thème, une comme il en est publiée tant depuis des années. Oui mais son auteur est le même que Les Mauvaises humeurs de James et de la tête X et Comme un lundi, à savoir James dont j'apprécie grandement le dessin et l'humour incisif. Je l'ai donc lue avec intérêt dès sa sortie.

Venant de lui, je dois avouer cependant que j'attendais quelque chose de plus original, de plus mordant. On tombe un peu ici dans la BD d'humour thématique très classique, sans la belle pointe de nouveauté dans le ton que James a su apporter sur son blog et les oeuvres qui en ont découlé.
Les bons points sont que l'auteur sait de quoi il parle. On s'y croirait vraiment et les personnages, à quelques caricatures près, ressemblent franchement à ceux que je côtoie dans ma propre boite. De même que la séparation en services où règnent à chaque fois des ambiances et styles différents.
Mais, hormis quelques exceptions, j'ai trouvé les gags un peu prévisibles, un peu plats. En fait, alors qu'il y avait vraiment de quoi se lâcher ici, il manque la belle causticité dont James savait faire preuve quand il parlait du monde de la BD par exemple. Ca dénonce un peu, mais ça reste assez convenu. Plaisant, ça amène le sourire mais pas les franches poilades que j'espérais.

Ca n'en reste pas moins une bonne BD d'humour, avec un dessin chouette et efficace. Une sympathique lecture mais qui peine un peu à sortir du lot à mes yeux.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin