créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Mael


par doremi
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Urban Comics

complétez cette fiche
Neonomicon
ScénarioMoore Alan
DessinBurrows Jacen
EncrageBurrows Jacen
CouleurJuanmar
Année2013
EditeurUrban Comics
CollectionUrban Indies
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

1ère partie, At the Mansions of Madness (Neonomicon #1) [Récit à Suivre - Début]
2ème partie, The Shadow Out Of America (Neonomicon #2) [Récit à suivre]
3ème partie, The Langage at the Threshold (Neonomicon #3) [Récit à suivre]
4ème partie, The Lurker Within (Neonomicon #4) [Récit à suivre]

Des agents du FBI visitent l’un de leur ancien collègue interné dans un asile psychiatrique. Deux crimes lui ont été imputés. Depuis, ce dernier, Sax, ne parle plus, mais cela n’empeche pas Lamper et Brears d’enquêter sur cette sombre histoire. De l’univers des dealers de leur ville, aux cercles fermés d’initiés à des rituels sexuels pour le moins étranges, les deux agents sont bien loin d’imaginer ce qui s’est réellement passé…

 

1 avis

rohagus
J'ai acheté et lu cet album car c'est une des clés essentielles de la compréhension d'une autre série plus récente d'Alan Moore et Jacen Burrows, Providence. L'histoire de Neonomicon s'insère en effet au niveau de l'avant-dernier chapitre de cette autre série et le dernier chapitre amène un épilogue et une conclusion à Neonomicon.

De quoi s'agit-il ? Il s'agit pour Alan Moore de faire revivre l'ambiance des récits lovecraftien dans une intrigue policière se déroulant de nos jours, où des inspecteurs du FBI sont confrontés à l'aberration et à l'horreur surnaturelle de l'univers de Nyarlathotep et autres adorateurs de Dagon.

Comme j'avais lu Providence juste avant, j'ai retrouvé avec plaisir tous les éléments qui font le lien entre les deux séries : personnages et autres lieux, même si l'époque n'est pas la même. J'ai beaucoup aimé le prologue de l'histoire mêlant enquête sur un tueur en série et sombre folie lovecraftienne. De même, j'ai beaucoup accroché au premier chapitre qui est la suite directe de ce prologue et revient sur les mêmes lieux.
J'ai eu par contre beaucoup plus de mal avec le deuxième chapitre et notamment sa controversée scène orgiaque. Je ne suis pas facile à choquer et je savais plus ou moins à quoi m'attendre, mais j'ai trouvé la façon de raconter ce passage très malsaine et surtout trop longue. Elle m'a rendu mal à l'aise, comme si les auteurs prenaient le même plaisir que les participants à leurs actes immoraux, et je ne parle pas là de l'orgie en elle-même mais de son contexte et de son déroulé.
Du coup, le malaise a mis du temps à se diluer pour moi, d'autant que le début du troisième chapitre continue un peu sur la même lancée, mais le fait que l'intrigue tienne ensuite la route et que la fin apportée au quatrième tome soit assez satisfaisante a suffi à me contenter.
Je regrette cependant que l'intrigue en elle-même de l'album se résume plutôt vite et se révèle un peu trop linéaire une fois le prologue achevé.

Mais c'est parce que j'ai pu apprécier la façon dont le récit de Providence et celui de Neonomicon en viennent à s'imbriquer que j'ai pu davantage apprécier cette lecture. Chacun apporte davantage de profondeur à l'autre. Du coup, c'est pour ça que je conseille cet album, mais s'il n'avait été qu'un one-shot sans rien à côté, je ne suis pas sûr qu'il se serait suffi à lui-même.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin