créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Ankama

complétez cette fiche
Ma vie de Zombie
ScénarioViozat Sébastien
DessinRaphaëlB.
CouleursRaphaëlB.
Année2008
EditeurAnkama
CollectionAraignée
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Un étrange cimetière dont les morts ne connaissent finalement pas le repos éternel, un gardien qui doit juxtaposer à son travail habituel une autre activité : celle de chasseur de zombies… En voilà un bien étrange endroit !

 

1 avis

Coacho
Les zombies, je ne vais pas me la jouer en disant que ça me connaît, mais je dois reconnaître qu’ils exercent sur moi une fascination certaine, entretenue à coups de Lucio Fulci et autres Roméro. Ainsi, j’aime goûter à toutes les nouvelles sauces du genre et finalement, déçu par un comics comme Marvel Zombie, je me disais que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. L’actuelle série Walking Dead étant un exemple de réussite dans le traitement de os chers mort-vivants.
Mais je m’égare là…
Ma vie de zombie, c’est un peu comme dans le film « Dellamorte Dellamore » de Soavi.
Ca commence dan un cimetière et on fait connaissance de Léon Malmeau, le gardien.
Sa petite vie est organisée et rythmée par les entrées et sorties, oui, sorties, des individus locataires de l’endroit. Et dernièrement, ils sortent plus qu’ils ne rentrent…
L’idée est de profiter du classique des morts qui reviennent à la vie pour mieux s’amuser à montrer la décrépitude de Léon dans cet univers devenu subitement incohérent.
C’est assez réussi sur un petit bout de l’album, on se laisse aller à la violence gore qui nos saute au visage mais rapidement, malgré toutes les bonnes idées qui fourmillent dans le livre, on reste un peu sur sa faim. On se dit qu’il y aurait pu avoir plus de ci, plus de ça, et finalement avoir plus de trouvailles que celles qui, globalement, nous ramène à ce que l’on a l’habitude d’avoir dans les histoires du genre.
Je ne sais pas si je suis assez clair mais en gros, c’est le manque d’originalité qui fait défaut à un album qui promettait beaucoup et qui démarrait sur les chapeaux de roue.
Mais une lecture agréable tout de même !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin