créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Walter
ScénarioTrondheim Lewis
DessinTrondheim Lewis
Année1996
EditeurDargaud
SérieLes formidables aventures de Lapinot, tome 3
autres tomes0 | 0.5 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 ...
Bullenote [détail]

On retrouve Lapinot à Paris, au début du siècle, entre 1900 et 1930. Trondheim est resté flou exprès, sinon, comme il vit à la campagne, il aurait fallu qu'il prenne sa bagnole pour aller chercher de la doc à la bibliothèque, et c'était bien du tintouin pour pas grand-chose. Bref, pour cibler un peu mieux l'époque, disons que le pichet de rouge est à 50 centimes et que les renforts de police, c'est deux pelerines en vélo avec des moustaches.
Lapinot, son voisin journaliste et l'inspecteur Boulanger ont des problèmes avec un monstre : deux mètres de haut, plein d'épines. Tout ça à cause du Pr Walter qui a inventé une poudre capable de transformer les souris en monstres. Et comme son truc a dérapé, ça marche aussi sur les hommes, à la moindre poussée d'adrénaline ou de mauvaise humeur. Ce qui donnera une scène hilarante où les trois copains, poursuivis par une horde de monstres, fuiront au ralenti, calmement, en chuchotant des euphémismes genre : « c'est vilain, oui, très vilain ».
Ajoutez à ça une casquette à remonter le temps et quelques excités du Manoukistan et de Tchérouvie, et vous aurez une vague idée du foutoir ambiant, assez bien résumé par le journaliste : LE MUTANT DE LA TERREUR DU TROISIÈME ÉTAGE DE L'HOMME DU FUTUR POURCHASSÉ PAR LE MANOUKISTAN ET LA TCHÉROUVIE A CAUSE DE LA POUDRE DE PERLIMPINPIN DU PR WALTER. Comme ça c'est clair !

 

2 avis

hoody
Le plus hardcore des lapinot, le premier que j'ai lu.
Quel rigolade!

C'est complètement cinglé avec cet humour concon caractéristique de Trondheim ici utilisé à la puissance maximum. Des gags en rafales très Monthy-Pythonnesques appuyés par son dessin toujours aussi agréable et expressif, permettant de nombreux effets visuels hilarants.

Le scénario fait dans le grand n'importe quoi avec moults rebondissememnt et une ambiance début du siècle très réussie. Un énorme fou-rire de plus dans cette série.
Cellophane
Il y a tout, dans cet album. Trop, peut-être…

Des péripéties, des monstres, une hypothétique machine à voyager dans le temps, des méchants en veux-tu en voilà, des situations improbables dont on se sort finalement…

C’est sympa à lire mais presque un poil étouffant tant on nous donne de rebondissements…

J’ai d’ailleurs eu un peu de mal à entrer dedans, l’histoire du monstre ne m’ayant pas convaincu…

Et puis les dessins ne m’ont pas aidé. Certes, c’est du Trondheim mais la reconstitution historique, ambiance 1900 n’a pas vraiment marché sur moi.

Lu en me forçant un poil.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin