créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par docteur C


par Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Cornélius

complétez cette fiche
Guimauve
ScénarioBlanquet Stéphane
DessinBlanquet Stéphane
Année1997
EditeurCornélius
CollectionPaul
SérieGuimauve, tome 1
autres tomes1 | 1.5
Bullenote [détail]

C'est donc ça la mort, Chacal Puant 8 (Chacal Puant #8) [Récit complet]
- Dans le corps d'un autre [Last Gasp Comics & Stories #4, 1996], [Récit complet]
- L'homme-enfant ! ... [Last Gasp Comics & Stories #3, 1995], [Récit complet]
- L'enfant cafard [Last Gasp Comics & Stories #2, 1994], [Récit complet]
L'ami de l'homme, Jade (Jade #10) [Récit complet]
- Le tueur de chiens [Last Gasp Comics & Stories #1, 1994], [Récit complet]
- [Illustration]

Autres publications:

Dans le corps d'un autre [Last Gasp Comics & Stories #4, 1996] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
L'homme-enfant ! ... [Last Gasp Comics & Stories #3, 1995] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
L'enfant cafard [Last Gasp Comics & Stories #2, 1994] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
[Quatrième de couverture de Guimauve #1] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
Le tueur de chiens [Last Gasp Comics & Stories #1, 1994] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
[page d'ouverture de Guimauve #1] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
[Première de couverture de Guimauve #1] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
L'ami de l'homme [Jade #10, 1997] dans Guimauves (Guimauve #1.5)
[Cabochon tiré de Guimauve #1] dans Guimauves (Guimauve #1.5)

 

1 avis

sylvanours
Ne vous fiez pas à son titre trompeur, Guimauve est bel et bien noir et glauque, les gens y sont méchants et les meurtres et autres fornications y sont monnaie courante. Le dessin en noir et blanc est à l'avenant et colle parfaitement à ce genre d'ambiance...bref, ça peut mettre mal à l'aise (comme presque tout ce que fait Stéphane Blanquet d'ailleurs)
Cependant, passé la première impression de rejet, il se dégage un "petit quelque chose" qui fait la différence...l'univers créé prend, les histoires vous captent et lorsque vous refermez le livre, vous gardez l'impression, pas si désagréable, d'avoir transgressé quelque chose...Ensuite, ça vous reste en tête et vous commencez à voir la profondeur de l'ouvrage, les réflexions et les sujets que l'auteur a voulu aborder.

Pour revenir sur Guimauve, c'est un petit receuil de 16 pages avec couverture sérigraphié et regroupant 6 histoires. Toutes sont différentes mais gardent cette "Blanquet touch" si caractéristique qui confère à l'ensemble une vraie homogénéité.
La première histoire est celle d'un homme qui meurt et se retrouve dans un monde particulier, la seconde revisite le mythe de Dr Jekhill et Mr Hyde, la troisième traite de la mauvaise conscience et des actes qu'elle permet d'accomplir ou non, la quatrième est l'histoire d'un enfant qui devient cafard (de laquelle est néée la polémique avec une histoire parue dans le magazine "Bang") où sont aborder le thème de l'identité et de la perception de soi et des autres (en hommage direct à "la métamorphose" de "Kafka"), la cinquième, en une seule page, s'intitule "l'ami de l'homme" tandis que la dernière raconte l'histoire d'un tueur de chien et aborde le thème de la vengeance, de la haine et toujours de la compréhension des uns des autres.

Vous l'aurez compris, ce livre, de par son aspect trop crade ne va pas plaire à tout le monde mais cette Guimauve se laisse gouter et ensuite, comme toutes les sucreries, quand on aime, c'est sur on y revient...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Cherchez cet album sur amazon
bordure
coin bordure coin