créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Da Rocha
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Futuropolis

complétez cette fiche
Les Hordes de Phobos 1
Datenovembre 1974
EditeurFuturopolis
SérieLes Hordes de Phobos, numéro 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

- [Couverture], Caprioli Franco (D)
- P2. [Sommaire]
- P3. By Crom, [Rédactionnel], Marcel Claude E. (S)
- P13. L'Epopée fantastique n°1, Marvel Savage Tales, [Rédactionnel]Marcel Claude E. (S), Doléan P.M. (S), Soulard Claude (S)
- P27. Kageena - Bataille pour un gîte, [Récit complet], Eneg (SD)
- P33. Echo épique, [Rédactionnel]
- P36. [Illustration], Jones Jeff (D)
D : Dessin

 

1 avis

Mael
On distingue souvent deux époques Futuropolis, celle de « Cestac&Robial » puis la nouvelle. Pourtant, il y en a une qui est encore antérieure, celle de la librairie Futuropolis, qui édita aussi quelques opuscules et notamment deux numéros des Hordes de Phobos, fanzine spécialisé dans « L’Épopée fantastique ».

C’est sous ce nom que les éditeurs/rédacteurs désignent un genre littéraire alors quasi inconnu en France, et dont ils attendent avec impatience l’arrivée massive dans la littérature et la bande dessinée hexagonale : l’heroic-fantasy. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils seront exaucés, pour un peu de meilleur et beaucoup de pire (combien d’Atalante pour un Pouvoir du Chninkel ?)…

Derrière une assez belle couverture, hommage à Franco Caprioli, le numéro présente deux articles assez moyens et une bande dessinée. Les deux articles sont assez négligeables et comportent le même défaut. Le premier chapitre de l’histoire de l’Epopée fantastique, signé Claude E. Marcel, ressemble plus à une bibliographie commentée, à un gros name-dropping, qu’à une réelle analyse historique et se révèle particulièrement laborieux et obscur. Le second article, non signé, est centré sur Conan et donne quelques infos intéressantes même si l’on retrouve les mêmes défauts. Les quatre pages de bandes dessinées, Kageena reine de la jungle par l’inconnu Eneg, sont particulièrement mauvaises. Quelques brèves complètent le fanzine, commentant l’actualité des fanzines sur le fantastique et faisant une pub pour l’album que Moebius vient de publier chez « E. Robial – Futuropolis ». Il semble donc que deux entités Futuropolis ait existé au même moment à la même adresse, l’une dirigé par Robial et qui va connaître le destin que l’on sait, et celle - historiquement rattachée à la librairie du même nom - qui éditait Les Hordes de Phobos et disparaîtra bientôt.

On peut également signaler que l’iconographie est riche et plutôt bien reproduite, notamment un beau poster central signé Craig Russel repris du n°4 de Savage Tales. Enfin, malgré la volonté affichée de physiquement ressembler à une revue classique, il n’y a pas d’agrafe et les doubles pages sont donc simplement emboîtés les unes dans les autres, au risque de se laisser emporter par un coup de vent facétieux.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Cherchez cet album sur amazon
bordure
coin bordure coin