créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kazé

complétez cette fiche
Tome 15
ScénarioMorimoto Kozueko
DessinMorimoto Kozueko
CouleursNoir et Blanc
Année2015
EditeurKazé
SérieGokusen, tome 15
autres tomes... 11 | 12 | 13 | 14 | 15
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
L’année scolaire va s’achever pour la terminale 2 du lycée Shirokin, ce qui signifie pour beaucoup d’élèves de Yankumi de devoir trouver un travail ou une école qui voudra bien d’eux. Seul Shin semble être capable d’aller à l’université. Si certains ont trouvé leur voie, ce n’est pas le cas de Minami qui veut arrêter ses études mais refuse de faire un travail difficile sous-payé. Alors qu’il est en train d’éplucher un journal de petites annonces professionnelles, il est abordé par un individu présentant bien. Ce dernier lui propose alors un travail pouvant être très bien payé. Il suffit, pour cela, de distribuer des prospectus et de recruter des fidèles pour la secte du rire céleste (rappelons que le mot secte n’a pas la même connotation au Japon qu’en Europe). Ce choix de carrière inquiète beaucoup ses camarades qui en parlent à leur professeur principal : Yankumi qui a une conception large de son métier d’enseignant. Pourtant, elle-même a quelques soucis d’ordre privé, pour ne pas dire sentimentaux...

À peine plus d’un an après la sortie du premier tome, la série Gokusen connait sa conclusion avec son quinzième et dernier tome. Kazé manga aura respecté le rythme soutenu d’un tome mensuel annoncé (et a fait même mieux, en réalité), tout en gardant un prix de vente très agressif malgré des ventes plus que moyennes. Cela mérite toutes nos félicitations. En treize chapitres (le volume 15 est nettement plus épais que les autres), Kozuzko Morimoto, l’auteure, retrouve rythme et inspiration pour conclure en beauté son récit. En effet, après deux tomes assez décevants, la narration retrouve un punch un peu perdu du fait du développement de la romance entre Yankumi, Shin et Maître Shinohara. Tout au plus, nous pourrions regretter que le grand combat final ait été un peu trop vite expédié, nous privant de la vision de Yankumi savatant les gardes du corps de la secte. Néanmoins, l’histoire se finit telle que tout le monde pouvait le prévoir, à notre grande satisfaction. N’est-ce pas le principal ?
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin