créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Vents d'Ouest

complétez cette fiche
He Sao
ScénarioBourgeron Franck
DessinBourgeron Franck
CouleursChampion Claire
Année2005
EditeurVents d'Ouest
CollectionEquinoxe
SérieExtrême-Orient, tome 2
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

coacho
Ce tome vient clore ce diptyque magistralement commencé en avril 2004 par Franck Bourgeron, qui signait alors son premier album dans la collection « Equinoxe » de Vents d’Ouest, et qui se voyait ainsi nominé à Angoulême pour celui-ci.
Après nous avoir didactiquement promenés dans l’histoire communiste de la Chine, l’auteur se recentre un peu sur ses personnages et plus particulièrement sur Li-Fuzhi que l’on avait laissé dépossédé de ses idéaux…
Dans une ferme perdue au milieu de la province du Shanxi, il purge une mise à l’écart du Parti Communiste et tente de se reconstruire auprès de la femme que le parti lui a désigné.
Mais bientôt, Kang Shen, habile politique dont la carrière mena à de très hautes responsabilités, et qui fut le mentor de Li-Fuzhi, va venir perturber cette relative quiétude en imposant la garde d’un personnage subversif dans la ferme dirigée par Li-Fuzhi.
Cet acte particulièrement manichéen, dont je vous laisse découvrir la saveur, conduira Li-Fuzhi à perdre encore plus que ses idéaux…
Dans un écrin magnifique à la couverture superbe et partiellement vernie, les 64 planches de Franck Bourgeron explosent de beauté.
Régulièrement, pour imprimer une profonde notion de temps et d’espace, et aussi pour le plaisir de se rapprocher des estampes ou cartouches chinois, l’auteur nous livre des pages découpées verticalement du plus bel effet.
Il prend le temps de narrer, gérant parfaitement les silences qui disent tant, et laisse le lecteur s’imprégner des couleurs, des saveurs, et des rapports complexes qui interagissent sur ces êtres dépersonnalisés par un système dont ils ont pourtant été acteurs, même si ce fut par obligation.
Le dessin est brut, faits de nombreux traits qui ne sont pas sans rappeler ce que l’on peut admirer chez Blain par exemple, et donne une nervosité palpable au récit.
Enfin, son travail dans le dessin animé se ressent notamment sur la fluidité des mouvements imprimés aux personnages, et cela donne un ensemble vraiment magnifique.
Voilà un diptyque que je vous encourage vivement à découvrir tant il est pétri de qualité.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin