créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioDesberg Stephen
DessinMarini Enrico
CouleursMarini Enrico
Année1996
EditeurDargaud
SérieL'étoile du désert, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

Matthew Montgomery, haut fonctionnaire de Washington, était un homme pétri de certitudes et respectueux des lois, jusqu'au soir où, en rentrant chez lui, il a trouvé sa femme et sa fille massacrées. Sur la poitrine de sa fille, le meurtrier avait gravé une étoile au couteau. Traumatisé, Montgomery était parti sur la piste du tueur avec, pour seul indice, un nom dans un registre d'hôtel : Jason Cauldray, de Topeka. Il avait traversé les Appalaches et le Middle West sur les traces de Cauldray qui suivait la construction de la voie ferrée vers Santa Fé.

Arrivé à Topeka, il retrouve Cauldray, seigneur et maître des bordels de la compagnie ferroviaire, qui a embrigadé toutes les Indiennes croisées sur son chemin. Etoile du désert était l'une d'elles. Elle est morte. Wakita en est une autre, et elle va aider Montgomery à comprendre pourquoi un jour, l'assassin était parti de ce trou perdu pour aller tuer deux femmes qu'il n'avait jamais vues de sa vie et graver une étoile sur le corps de sa fille.

 

1 avis

pierig
Il y a beaucoup de choses à dire sur ce western hors du commun en bd qui a failli atteindre la perfection. Je vais d’abord m’intéresser à ce qui me plait le plus : le dessin de Marini. Les décors sont somptueux. L’Ouest sauvage et l’ambiance des villes sont merveilleusement retranscrites. De plus, les personnages sont bien campés (les méchants sont vraiment méchant et Matthew est parfait comme être froid préparant méthodiquement sa vengeance) . . . Que du tout bon ! Le scénario, quant à lui, est assez classique dans le genre - voire trop classique. De plus, on y décèle quelques invraisemblances. On a devant nous un type meurtri à qui on a l’impression que rien ne peut arriver . . . Bref, l’archétype même du super héros ! La fin est plutôt conventionnelle mais elle a le mérite de révéler ce qu’est exactement "l’étoile du désert" et le mobile des crimes commis au début de l’histoire . . . un bon scénario donc mais pas excellent !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin