créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Tome 21
ScénarioQ-Hayashida
DessinQ-Hayashida
CouleursNoir et Blanc
Année2017
EditeurSoleil
CollectionSoleil Manga
SérieDorohedoro, tome 21
autres tomes... 17 | 18 | 19 | 20 | 21
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Et revoilà En ! Il est revenu à la vie et il n’est pas content ! Le dernier avatar du boss des yeux en croix va voir ce qu’il en coûte de se mettre à dos le plus puissant des mages ! Surtout qu’il bénéficie de l’aide de son nettoyeur attitré, Shin, qui a retrouvé ses esprits. Le monstre qui règne en maître dans l’ancien Grand Magasin Central ne semble pas si invincible même s’il tient en son pouvoir Nikaido et Ebisu. De leur côté, Caïman, Prof. Kasukabe et Risu en apprennent plus sur la véritable identité du boss des yeux en croix. Cette connaissance devrait les aider à le vaincre : n’oublions pas que notre reptile préféré possède le couteau de Store, celui qui est capable de tout couper. C’est ainsi que les différentes pièces du puzzle se mettent en place sous les yeux de Chiramuda, le plus puissant des diables.

Alors que l’on pensait devoir attendre encore quelques mois avant sa sortie, le tome 21 de Dorohedoro est déjà disponible en français, quasiment en même temps que le tome 22 au Japon. Aucune fin n’étant encore annoncée, alors même que le magazine où la série est prépubliée va s’arrêter, il ne fait aucun doute que le titre fera au moins 24 volumes. Reste à savoir quel sera son prochain support chez Shôgakukan. Néanmoins, il n’y a pas de raison de se réjouir de ne pas voir de sitôt le mot « fin » tant le présent opus est laborieux et sans rythme dans sa narration. Et pour une fois, le cliffanger de fin de volume donnerait presque envie d’abandonner (genre, on en reprend pour un tour, à la 20th Century Boys) plutôt que de lire la suite. Quel dommage, même si le dessin, aux scènes particulièrement horrifiques, sauve quelque peu cette lecture...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin