créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Oslonovitch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Futuropolis

complétez cette fiche
Le dernier modèle
ScénarioLevallois Stéphane
DessinLevallois Stéphane
Année2007
EditeurFuturopolis
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

2 avis

rohagus
Cette BD n'est pas vraiment mon genre et pourtant sa lecture fut pour moi une très agréable surprise.

Tout d'abord parce que le dessin est excellent.
Stéphane Levallois a manifestement fait les Beaux-Arts (plus précisément l'École Supérieure d'Art Graphique de Penninghen) et cela se voit : son trait est véritablement... artistique. Il mélange les techniques et dispose d'une personnalité bien à lui. Impossible pour moi de rapprocher vraiment son style de celui d'un autre auteur, si ce n'est vaguement Jake Raynal pour les personnages anorexiques, et vaguement Durandur pour les encrages et ombrages. Ses dessins possèdent une force intérieure et une expressivité qui a su me toucher, même si par goût je leur reproche le très léger sentiment malsain qui s'en dégage.
Bref, graphiquement, cet album est une Oeuvre, une qui vaut le coup d'oeil, voire un regard prolongé.

Ensuite parce que, autant je craignais que cet album ne soit finalement qu'une épreuve graphique avant d'être scénaristique, autant l'histoire s'est finalement révélée plaisante et intéressante.
La narration n'est pas toujours très claire, j'ai été un peu perdue parmi les différentes femmes et modèles que côtoie le héros. Mais, hormis quelques passages légèrement abscons, réminiscences ou flash-backs dont je peine à voir la symbolique, le récit se révèle assez attachant, de même que son personnage principal. J'ai réussi à être porté par le scénario alors que l'univers des artistes et de leurs modèles n'est vraiment pas le genre de sujet qui me plait d'ordinaire.
Certains moments sont formidables d'émotions. Des moments presque anodins, comme l'expression de cette vieille prostituée à qui le héros demande son chemin, et des moments plus intenses comme le sort de Monette et ce que je considère comme l'implication active en fin de récit de cet étrange masque à gaz.

Cette bande dessinée vaut vraiment la lecture, pour son originalité, pour la force qui se dégage de certaines de ses planches, pour sa réflexion sur l'artiste et son entourage, et bien sûr pour son graphisme.
Coacho
Je suis devenu globalement confiant sur les productions de la nouvelle mouture de Futuropolis.
Ainsi, quand je vis ce superbe album cartonné à la pagination généreuse, aux couleurs beiges plutôt classes, je l’ouvris et fus immédiatement conquis par le trait léger et sinueux de l’auteur. Malheureusement, je fondais peut-être trop d’espoir sur l’emballage et préjugeait peut-être du contenu qui me sembla moins à la hauteur…
De la solitude de l’artiste à sa résurrection par l’expiation de certains de ses fantasmes, l’auteur va nous conduire sur un cheminement somme toute assez souvent vu sur le processus de création, les blocages que ça peut entraîner ainsi que les résurgences d’un passé parfois mal digéré. Sans nier une qualité graphique évidente, il me semble parfois que le ton manque de chaleur ou de force pour mieux souligner le désarroi et la détresse bien réelles de Stéphane Levallois, ou du moins de son personnage.
Quelques séquences sont cependant superbes, poignantes, mais noyées dans la masse d’un discours qui se veut peut-être trop complet. Le vernissage de son exposition me semble en particulier de peu d’importance s’il n’est pas là pour renforcer le paradoxe de l’intimité de ses rencontres avec ses ex-amies (qui posent donc nues pour lui) et l’étalage indécent de celle-ci aux yeux de tous…
Le rapport à la mort de l’auteur est suggéré mais pourquoi cette vision de l’enfance qui me paraît bizarrement exploitée ?
Ceci n’est que mon exigence personnelle et je sais que beaucoup d’autres lecteurs ont hautement apprécié ce livre mais quelque chose d'inachevé me laisse comme un drôle de goût dans la bouche…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin