créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Humanoïdes Associés

complétez cette fiche
Le spectre aux yeux d'argent
ScénarioIzu | Nikolavitch Alex
DessinZhang Xiaoyu
Année2010
EditeurLes Humanoïdes Associés
SérieCrusades, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

1219 : la cinquième Croisade...
Les Croisés essayent de passer par le port stratégique de Damiette afin de pénétrer en Egypte et de reprendre Jérusalem aux Sarrasins.
Alors que la victoire est proche, l'armée des chrétiens est terrassée par une mystérieuse peste...

... ou du moins, c'est ce que l'histoire retiendra.

1245 : une septième Croisade se prépare...

Le nouveau Maître de l'ordre du Temple, Guillaume de Sonnac, est envoyé en mission à Damiette, avec l'élite de son ordre, pour enquêter sur les origines de la "peste de Damiette".

 

1 avis

rohagus
Un énième histoire ayant pour cadre les croisades, les templiers et la secte des assassins, voilà qui n'est plus très original depuis quelques années dans le domaine de la bande dessinée. Celle-ci ne s'en cache pas mais joue à fond la carte de l'action grand spectacle, du fantastique et peut-être même de la science-fiction s'il faut en croire la fin du premier tome.

Le tome en question est particulièrement épais. A la façon des recueils de comics au format souple, les auteurs et l'éditeur nous offrent un tome de plus de 140 pages pour un récit dense et dynamique. Cela permet de bien poser l'histoire en une soixantaine de pages puis de largement entrer dans le vif du sujet sur le reste de l'album tout en ne s'épargnant pas un gros cliffhanger en dernière page.

Le dessin est de très bonne qualité. Le style de Zhang Xiaoyu est un cocktail d'influences asiatiques, comics mais avant tout européennes.
Les premières planches, de par leur encrage et leurs ombrages hachurés m'ont fait penser à un mélange entre les styles de Serpieri et de Rosinski. Les personnages sont très réussis, vivants et réalistes. Les décors ne sont pas mauvais mais un peu plus lisses, plus carrés et moins attrayants.
Le dynamisme de la narration tient davantage du comics à mes yeux.
Et dès que l'action est de mise, l'influence du manga se fait agréablement ressentir, avec de nombreuses lignes de force et de vitesse savamment utilisées. Certains visages et personnages m'ont d'ailleurs fortement fait penser à ceux d'Otomo.
Par contre, je n'aime pas l'utilisation de véritables photos pour représenter certains cieux. Cela réduit le charme du dessin et rabaisse sa qualité à mes yeux.

La base de l'intrigue de Crusades est assez classique et ne surprendra pas le lecteur blasé. Néanmoins, hormis quelques flash-backs de mise en place en début d'album, la bonne narration accroche le lecteur et l'histoire se développe rapidement. Il y a un bon équilibre entre action, dialogues et réflexions.
Les personnages sont sans grande profondeur mais sont plaisants.
Le récit est dense, bien mené et on ne s'ennuie pas. Et vu la taille du bouquin comparé à son prix, on en a pour son argent.

Quand vient la fin du premier tome, le fantastique déjà très présent semble laisser la place à de la science-fiction ce qui n'est pas sans attiser la curiosité.
C'est avec plaisir que je lirais la suite.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin