créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Xaviar
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Urban Comics

complétez cette fiche
Charlie Chan Hock Chye - Une vie dessinée
ScénarioLiew Sonny
DessinLiew Sonny
EncreurLiew Sonny
CouleursLiew Sonny
Année2017
EditeurUrban Comics
CollectionUrban Graphic
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Charlie Chan Hock Chye, né en 1938 à Singapour où il vit toujours, est auteur de bande dessinée depuis l'âge de 16 ans. À 70 ans passés, il revient sur ses 50 ans de carrière. Ses récits se déroulent sous nos yeux en un éblouissant éventail de genres et de styles graphiques dont l'évolution reflète à la fois celle de la bande dessinée mais aussi celle du paysage politique et social de son pays natal.

 

1 avis

herbv
Charlie Chan Hock Chye - Une vie dessinée est une bande dessinée qui narre ce qu’a pu et ce que pourrait être la difficile vie d’un auteur de bande dessinée à Singapour, tant pour des raisons économiques qu’artistiques et politiques. Sonny Liew utilise pour cela une fausse biographie en BD pour retracer cinquante années d’une vie dans la fameuse ville-état sous la dictature « bienveillante » du Parti d'Action Populaire. Il s’agit donc aussi pour l'auteur d’une volonté de parler de Singapour, en partant de l’indépendance pour aller jusqu'à l'époque actuelle, en n’hésitant pas à mettre en lumière l’existence d’une réécriture de l’histoire par le parti politique unique au pouvoir.

Il est amusant de découvrir que le livre original a pu être créé grâce à ce même gouvernement qui ne tolère pas d’opposition politique. En effet, Sonny Liew a pu se lancer dans cette réalisation en bénéficiant d'une subvention publique, le marché de la bande dessinée étant quasi-inexistant à Singapour en dehors de quelques comic strips publiés dans la presse et des importations de BD hongkongaise. Portant une voix dissidente, l’auteur ose parler de Lim Chin Siong, un opposant charismatique très à gauche (sans être communiste) des années 1950. Toutefois, être critique a un prix : l'auteur a perdu la seconde subvention qui devait lui permettre d’achever un projet qui avait pris une ampleur bien plus importante que prévue. Pourtant cette réprimande lui a fait paradoxalement une belle publicité ; cet aléa s'est révélé largement positif au final.

Si le fond est intéressant, la forme l’est aussi. En effet, Sonny Liew utilise plusieurs styles graphiques parfaitement maîtrisés pour retracer l’histoire de la BD singapourienne et celle de Singapour-même. Toutefois, ses influences sont plutôt américaines qu’asiatiques (manga et manhua HK). En effet, l’auteur a réellement découvert la bande dessinée durant ses études en Angleterre. Il a ensuite étudié dans une (très réputée) école d’art américaine et il a fait du neuvième art sa profession aux USA. Il y a un petit bémol, cependant, concernant la narration. La volonté de faire une sorte de reportage sur papier grâce à des ruptures de style lors de l’alternance entre la biographie dessinée et les exemples et extraits fictifs entraine une lecture un peu hachée et manquant de fluidité. Même si cela apporte un degré supérieur d'authenticité, c’est un peu dommage...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin