créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Bethy

complétez cette fiche
Bitchy Bitch
ScénarioGregory Roberta
DessinGregory Roberta
Année1998
EditeurBethy
SérieBitchy Bitch, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Bitchy Bitch est certainement la femme la plus en colère d’Amérique. Au bureau ou à la maison, elle n’en finit pas de pester contre la bêtise des autres et les tracas quotidiens. Mais comment Bitchy Bitch est-elle devenue ce qu’elle est ? Comment la gentille petite Midge McCracken, fille unique de bons parents catholiques de la middle class californienne a-t-elle fait connaissance avec l’hypocrisie, la frustration sexuelle, le racisme et autres valeurs phares de notre société ?

C’est avec un très grand plaisir que dans le bac des BD indépendantes j’ai trouvé cette œuvre que j’avais sur ma liste d’achats prioritaires. Dans ce premier volume, on découvre Midge McCracken, quadragénaire agressive, râleuse, névrosée, sexuellement et affectivement frustrée mais surtout on découvre certaines périodes de sa jeunesse. Sur un ton qui se veut celui de la comédie allant du doux-amer au burlesque limite scato, on découvre une œuvre frappante sur l’Amérique blanche des années soixantes où racisme, homophobie, rejets de toutes les différences qui ne collent pas à l’idéal WASP (White Anglo-saxon Protestant) étaient ancrés dans les esprits depuis l’enfance. Pour vous donner une petite idée, voici 3 textes édifiants prononcés par notre personnage principal dans sa jeunesse : « tu ne vas quand même pas t’asseoir avec une NEGRESSE ? Elles bouffent de drôles de trucs et elles sentent pas bon… », « Dieu merci, on ne m’a pas vu avec elle ! MERDE ! Pas étonnant qu’elle ait pas beaucoup d’amis ici… MERDE ! Pour être gentille comme ça, elle devait vouloir me… faire VIRER ma cuti ! … » et enfin, « Oh MERDE… Et s’il m’ouvre le ventre… et si je MEURS… ou pire, si mes PARENTS l’apprennent… MERDE… C’est probablement un péché et j’irais en ENFER si je meurs… MERDE… Pourquoi il existe pas une pilule pour ça, ou un truc… ». Je ne voudrais pas trop en rajouter en évoquant aussi différents exemples de la méchanceté des gamins à l’école ou l’oncle qui profite de sa position pour s’adonner à des attouchements sur sa nièce hébergée pour les vacances car vous risqueriez de penser que Bitchy Bitch est un catalogue d’horreurs. Il est certain que si vous cherchez une BD que pour vous distraire et rigoler un bon coup, il vaut mieux passer à autre chose. Mais si, comme moi, vous êtes fan de BD sur la vie quotidienne et dénonçant les travers de nos sociétés, vous adorerez cette lecture.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin