créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dargaud

complétez cette fiche
Top Ouf
ScénarioTrondheim Lewis
DessinTrondheim Lewis
CouleursFindakly Brigitte
Année2010
EditeurDargaud
CollectionPoisson Pilote
SérieLes formidables aventures sans Lapinot, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

Que se passe-t-il quand trois imbéciles célibataires, et pas spécialement contents de l’être (célibataires, bien sûr), parient 5 000 euros à qui trouvera l’âme soeur en l’espace d’un week end, et que l’un d’eux, Richard, touché par la foudre, déclenche au moindre contact physique sur quelqu’un une pulsion amoureuse irrésistible ? C’est à cette question que répond cette histoire qui voit passer entre autres : deux présidents, quelques starlettes, un videur, une lectrice de romans, un médecin et des centaines de filles !

 

2 avis

wayne
Sans Lapinot, la vie continue pour Richard et ses amis. Dans ce récit logiquement placé dans la série …Sans Lapinot, quatre amis font un pari fou : parier 5000 euros sur leur chance de briser leur célibat en une semaine. Quand l’un d’eux se retrouve frappé d’un pouvoir de séduction fulgurant, tout se complique… Pas de doute, c’est le grand Trondheim qui est de retour avec cet album dynamique au scénario enlevé et à l’humour ravageur. On y croise des petits riens, de l’absurde, de la crétinerie et deux présidents. De quoi effacer notre peine suite à la disparition de notre héros aux grands pieds !
Cellophane
Il y a deux idées de base qui sont intéressantes et amusantes, même si la première est moins traitée que la seconde…

La première, c’est ce pari de se trouver une copine en un week-end. Rien qu’avec ça, Trondheim aurait pu tenir un album. Il est d’ailleurs bien parti puisque les rencontres tiennent la première moitié de l’album.

Et puis d’un coup, cette idée passe au second plan pour une autre, qui aurait elle aussi pu tenir un album complet : le coup de foudre que provoque Richard quand on le touche…

Cette seconde idée commence en douceur et se développe tranquillement jusqu’au délire total.

Hélas, si j’ai été assez emballé par l’album (même si je n’ai pas bien saisi l’intérêt de cette histoire de pari qui disparaît au fur et à mesure), j’ai été déçu par la chute « hop et pis voilà ».

C'est dommage parce que j’étais bien emmené…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin